Visiter Amalfi et ses environs : que faire & guide pratique

Visiter Amalfi : jolie ville emblématique de la Côte Amalfitaine

Visiter Amalfi : jolie ville emblématique de la Côte Amalfitaine

Amalfi est l’une des villes les plus représentatives de la côte Amalfitaine, région qui se situe au sud de Naples. Et pour cause, elle lui a donné son nom ! Lors d’un voyage dans cette région de l’Italie, visiter Amalfi est donc un point de passage naturel et quasiment incontournable.

Ayant visité Amalfi durant mon voyage à Naples et sur la Côte Amalfitaine, je reviens dans cet article sur ce que l’on peut faire et voir à Amalfi. En incluant également ses proches alentours, car on trouve également un joli village qui vaut le détour sur les hauteurs d’Amalfi. J’indique également en fin d’articles quelques conseils pratiques pour y organiser sa visite.

Que faire à Amalfi ?

Découvrir le centre-ville

Escaliers menant à la cathédrale d'Amalfi

Escaliers menant à la cathédrale

Amalfi est une ville portuaire dont les toutes premières origines remontent au VIème siècle. Elle a évolué au fil des siècles, en faisant aujourd’hui un village constitué de ruelles (dont certaines sont très étroites), de places, et avec quelques touches colorées sur les façades des bâtiments.

Parmi les points d’intérêt à visiter à Amalfi :

  • sa place principale : la Piazza Duomo avec la fontaine de Saint-André en son centre. Et avec surtout le grand escalier permettant d’accéder à la cathédrale d’Amalfi. Cette place est vraiment jolie, et représente souvent cette ville.
  • la cathédrale, qui date du Xème siècle. Celle-ci se visite et l’on peut y découvrir notamment un cloître et un petit musée (ou plutôt une exposition). Ces deux derniers accès sont payants.
  • la rue principale (la Via Lorenzo d’Amalfi), relativement étroite et bordée de restaurants, glaciers, petites boutiques, etc… Celle-ci part de la Piazza Duomo et remonte vers le nord. Elle est globalement piétonne, même si en théorie les véhicules peuvent y circuler.
Centre-ville d'Amalfi

Centre-ville d’Amalfi

Parmi les particularités que l’on peut découvrir dans cette rue principale d’Amalfi, on peut noter :

  • les quelques petits « tunnels » que l’on traverse. Des maisons sont en effet construites au-dessus de cette rue, et l’on passe donc en dessous.
  • une fontaine située au niveau de la rue Salita d’Ancora : elle est décorée d’une multitude de petites statuettes.
  • des ruelles perpendiculaires qui permettent d’accéder aux hauteurs d’Amalfi. Celles-ci sont en général constituées de marches.

Personnellement, si je compare le centre-ville d’Amalfi à celui de Positano, une autre petite ville emblématique de la Côte Amalfitaine, j’ai préféré découvrir celui d’Amalfi. Il m’a paru moins fréquenté, plus authentique, et plus agréable à parcourir. Cela reste mon avis 🙂 .

Prendre un peu de recul sur Amalfi

Panorama sur Amalfi

Panorama sur Amalfi

Comme la plupart des endroits à découvrir sur la côte Amalfitaine, visiter Amalfi doit passer aussi par les vues dont on peut disposer sur celle-ci en s’éloignant un peu.

Au-delà des excursions en bateau (dont je parle plus loin) qui permettent de prendre du recul depuis la mer, on peut le faire également à pieds. On peut alors apprécier pleinement la vue sur cette ville d’Amalfi, au bord du rocher (le Mont Cerreto).

Pour cela, il faut se rendre à pieds sur le ponton qui se situe vers le sud de la ville. Celui-ci permet de marcher en avançant sur la mer. L’occasion de profiter d’une jolie vue sur Amalfi, mais aussi sur le port de plaisance et la mer Méditerranée bien sûr. Concrètement, sur Google Maps on retrouve ce ponton sous la dénomination « Piazzale dei Protontini ».

Une autre possibilité encore pour disposer d’une belle vue sur Amalfi est de prendre un hébergement avec vue dans cette partie sud de la ville. On peut ainsi noter l’hôtel Miramalfi, l’appartement Bouganville & Sea (sur Booking), ou encore cet appartement sur Airbnb.

Profiter de la plage

Plage d'Amalfi

Plage d’Amalfi

Au-delà de la promenade que l’on peut faire pour découvrir Amalfi depuis la mer, on peut également profiter de sa plage.

Amalfi dispose en effet d’une plage de sable fin. Comme souvent sur la Côte Amalfitaine, elle n’est pas très grande, mais elle a le mérite d’être là.

Pour ceux qui souhaiteraient faire d’Amalfi un point de chute pour dormir durant leur séjour sur la côte, cette plage permet de se poser un peu en fin de journée.

Excursion en bateau depuis Amalfi

Bateaux à Amalfi

Bateaux dans le port d’Amalfi

Amalfi dispose d’un port de plaisance, au départ duquel on peut se rendre sur l’île de Capri. Pour cela plusieurs alternatives :

  • s’y rendre par soi-même en prenant le ferry qui fait la navette jusque Capri. Compte-tenu de sa taille et son souhait de préservation, en tant que touriste il faut se rendre à Capri sans voiture (et prendre le bus sur place pour se déplacer). Vous pouvez consulter les tarifs, et réserver vos billets sur le site de Direct Ferries.
  • cette excursion à la journée, dans un bateau, à la découverte de la Côte Amalfitaine. Avec un arrêt de quelques heures sur l’île de Capri.

Dans tous les cas, par le ferry ou le bateau, prendre la mer depuis Amalfi permet de disposer de belles vues également sur la côte.

Visiter les environs d’Amalfi : de belles suprises

Visiter Ravello, sur les hauteurs d’Amalfi

Ravello est un village qui se situe sur les hauteurs d’Amalfi, à moins de 2 km à vol d’oiseau. Compte-tenu du côté escarpé de cette côte, ces 2 km se traduisent par environ 7 km de route en voiture, sur une petite route sinueuse.

Vue depuis la villa Rufolo à Ravello

Vue depuis la villa Rufolo à Ravello

Ce village de Ravello est un incontournable lors d’un séjour sur la côte Amalfitaine. Et d’autant plus dans un contexte de visite d’Amalfi et de ses alentours. Car, au-delà du fait que le village est agréable à découvrir en soi, il est surtout connu pour abriter des lieux dont les vues sur la côte Amalfitaine sont particulièrement belles.

Ces points de vue se situent au niveau de deux villas :

  • la villa Rufolo, ancienne demeure d’une riche famille qui y habitait au XIIIème siècle. Elle se trouve dans le cœur du village.
  • la villa Cimbrone, à une dizaine de minutes de marche vers le sud du village. Elle est connue pour sa terrasse avec vue sur la mer, au bord de laquelle sont posées des bustes de marbre qui surplombent la baie. Au-delà de ses jardins que l’on peut visiter, cette villa abrite également un hôtel plutôt chic : l’Hotel Villa Cimbrone.

Ces deux visites sont payantes (de l’ordre de 7 € par personne). Mais clairement, se rendre à Ravello sans profiter de la vue depuis l’une de ces deux villas serait dommage.

Il est souvent considéré que la vue depuis la villa Rufolo est la plus belle de la Côte Amalfitaine. Dans tous les cas, elle sert souvent de photo « carte postale » pour représenter cette région.

Je reviens plus bas sur l’aspect hébergement pour visiter Amalfi, mais pour ceux qui recherchent une belle vue pour leur séjour, certains logements à Ravello répondent clairement à ce critère. Au-delà de l’hôtel de la Villa Cimbrone que j’ai cité plus haut, on peut noter également cet appartement sur Airbnb, avec sa grande terrasse.

Le village d’Atrani

Atrani sur la Côte Amalfitaine

Atrani (crédit photo : pixabay.com)

Ce village est encore plus proche d’Amalfi. Il se situe en effet à un kilomètre à peine à l’Est quand on suit la route principale qui longe la côte.

Il est semblable à Amalfi dans le sens où il se trouve en partie sur le flanc d’un rocher qui s’avance sur la mer. Sa particularité est un pont de pierre, avec des arches, et sur lequel passe la route. Cette route se prolonge en contournant cette avancée de terre sur la mer. Sur celle-ci se trouve notamment une église.

Bref, Atrani est un joli cliché de la côte Amalfitaine également !

Au-delà de la vue (ce dont je me suis contenté j’avoue, par manque de temps), la visite d’Atrani peut passer par :

  • l’église collégiale Santa Maria Maddalena Penitente, de style baroque et avec un dôme recouvert de céramiques. C’est cette église qui se situe sur les hauteurs, en bord de mer.
  • l’église Saint Salvatore De’ Bireto, dans le centre du village.

A noter que, pour ceux que cela intéresse, Atrani bénéficie également d’une plage. Elle se situe en contrebas de la route qui longe la côte, au niveau du pont.

Les chemins de randonnée

Panorama sur la Côte Amalfitaine depuis Ravello

Panorama sur la Côte Amalfitaine depuis Ravello

La Côte Amalfitaine, compte-tenu de sa configuration, comporte quelques chemins de randonnées. Ceux-ci permettent de profiter des paysages côtiers sur les flancs des montagnes.

Le chemin de randonnée le plus connu est celui dit du « sentier des dieux ». Celui-ci se situe entre les villages de Nocelle et de Bomenaro, à une heure de route à l’ouest d’Amalfi. Mais l’on peut également parcourir des chemins de randonnée, au départ d’Amalfi. Pour cela les deux principales alternatives sont :

  • celle de la Valle dei Mulini (pour « vallée des moulins »), qui relie les villages d’Amalfi et de Ravello. L’occasion de traverser des exploitations de citronniers, longer une rivière, et découvrir les ruines d’anciens moulins à papier. On y trouve d’ailleurs le Musée du Papier d’Amalfi, situé dans une ancienne papeterie. Vous trouverez les détails et le tracé de l’itinéraire sur cette page (en italien).
  • celle de la Torre dello Ziro (qui est le nom d’une ancienne forteresse). Elle relie les villages d’Amalfi et Atrani. Contrairement à la précédente qui est jugée de difficulté moyenne, celle-ci est plus difficile, avec des parties notamment en forte pente (avec des marches). Vous trouverez des détails sur cette page (en italien).

J’avais repéré ces randonnées durant mes préparatifs de voyage à Amalfi. Mais étant dans un contexte de visite d’Amalfi avec un enfant en bas-âge, nous avons fait une croix sur ces randonnées. Ce sera pour une prochaine fois 🙂 .

Visiter Amalfi : en pratique

Dormir à Amalfi

Le positionnement d’Amalfi sur la côte

Bâtiments colorés d'Amalfi

Bâtiments colorés d’Amalfi

Amalfi peut constituer un point de chute lors d’un voyage sur la Côte Amalfitaine. Ce village est certes situé davantage vers l’Est de la côte, mais à peine. Il peut donc servir de lieu d’hébergement dans un contexte de séjour dans cette partie de l’Italie. Il présente en effet les avantages suivants :

  • son aspect plutôt central permet de découvrir les points d’intérêt principaux de la côte, en moins d’une heure de route. Typiquement Positano, village typique de la côte, se situe à une quinzaine de kilomètres (compter une quarantaine de minutes de route tout de même).
  • on peut y emprunter le ferry pour se rendre sur l’île de Capri.
  • il est agréable de découvrir Amalfi en soirée, plus calme qu’en journée (du moins pendant les saisons touristiques).

En revanche, on trouve assez peu d’hébergements incluant le parking à Amalfi (que ce soit en hôtel ou en location d’appartement). Pour ceux qui se rendent à Amalfi en voiture, il faut avoir ce point en tête pour le budget total. Et ainsi ajouter une vingtaine d’euros pour les hôtels qui proposent cette prestation en plus, ou pour laisser sa voiture dans l’un des parkings payants d’Amalfi.

Quelques exemples d’hébergements

Rue principale d'Amalfi

Rue principale d’Amalfi

Parmi les hébergements à Amalfi, on peut noter :

En s’éloignant légèrement d’Amalfi, on peut élargir sa sélection de logement dans les villages de Ravello (sur les hauteurs) et Atrani (juste à côté). Parmi ceux-ci on peut noter :

  • l’hôtel du Palazzo Ferraioli à Atrani, juste à côté d’Amalfi.
  • cet appartement Airbnb à Atrani, ou encore celui-ci sur les hauteurs, à Ravello, et permettant de profiter d’une magnifique vue sur la baie depuis sa terrasse.

Comment se rendre à Amalfi ?

Il est possible de se rendre à Amalfi de différentes manières durant un voyage dans cette région de l’Italie. On pense à la voiture bien sûr (c’est de cette manière que j’ai procédé). Mais il existe également d’autres alternatives.

Se garer

Près du port d'Amalfi

Près du port

Compte-tenu du côté exigu de la Côte Amalfitaine, et y compris ici à Amalfi, on ne trouve pas forcément beaucoup de grands parkings. Il en existe tout de même deux :

  • le premier, en extérieur, au niveau de la plage. Le nombre de places y est limité (disons qu’il n’est pas très grand), mais nous avions tout de même réussi à y trouver une place.
  • le second, nommé « Luna Rossa », situé en intérieur sous le front de terre qui s’avance vers la mer entre Amalfi et Atrani. L’entrée se faisant par le bord de la route, il faut venir d’Atrani pour entrer facilement dans ce parking.
Petite fontaine dans Amalfi

Petite fontaine dans Amalfi

Ces parkings sont payant, de l’ordre de 4 € de l’heure, majoré à 25 € la journée.

Pour le reste, on peut trouver des places le long de la route par endroit, et payer via l’horodateur. C’est moins cher mais il faut savoir à l’avance combien de temps on va rester.

Et surtout, on se gare où l’on peut ! Quelque soit le tarif. Il faut avoir en tête ce point, que ce soit pour Amalfi ou les autres villages de la côte. Malgré tout, je peux dire d’expérience qu’il est plus simple de se garer à Amalfi qu’à Positano…

Et concernant les villages d’Atrani et de Ravello dont j’ai parlé, je conseille de :

  • rester garé à Amalfi pour se rendre à Atrani. Et donc de se rendre à pieds à Atrani.
  • se garer sur le parking (payant également) de Ravello pour visiter ce village. Celui-ci se trouve dans les contrebas de la place centrale du village (la Piazza Duomo où se trouve l’église).

Visiter Amalfi en excursion depuis Naples

Visiter Positano et ses bâtiments colorés

Vue sur les bâtiments colorés de Positano

Cette alternative permet à la fois de ne pas s’embêter avec la location d’une voiture (et la conduite…), mais aussi de profiter de la présence d’un guide.

Je ne l’ai pas pratiqué de cette manière pour visiter Amalfi, mais l’on peut retenir ces deux alternatives au départ de Naples :

  • celle-ci à la demie-journée, qui permet de profiter sur place de 2 heures pour visiter Amalfi. C’est suffisant en soi pour s’imprégner de la ville.
  • celle-ci d’une journée entière, et qui permet de profiter de la visite d’Amalfi, mais aussi de Positano et de Ravello.

En bus

Cathédrale d'Amalfi

Cathédrale d’Amalfi

Le bus est une alternative qui permet d’éviter également la voiture. En contrepartie c’est plus long et beaucoup plus contraignant sur l’organisation.

Pour se rendre en bus jusque Amalfi, le plus simple est de partir de la ville de Salerne et prendre la ligne 5120. Vous trouverez les détails sur le site de SITA Sud (en italien).

Au-delà du trajet en bus depuis Salerne, qui dure de l’ordre d’une heure jusque Amalfi, il faut ajouter potentiellement également le trajet jusque Salerne. Depuis Naples, le plus simple est de s’y rendre en train.

Bref, même si elle n’est pas idéale en terme de logistique, cette alternative du bus permet de voyager sans voiture sur la Côte Amalfitaine.

Mes conseils pour visiter Amalfi

Combien de temps pour visiter Amalfi ?

Intérieur de la cathédrale d'Amalfi

Intérieur de la cathédrale d’Amalfi

La Côte Amalfitaine comporte quelques villages en bordure de mer comme Amalfi. En fonction de la durée de son voyage, et de l’inclusion également en général de la ville de Naples et de Pompei à son programme, il faut sélectionner les villes (ou villages) dans lesquels on s’attarde.

Dans ce contexte, passer une après-midi pour visiter Amalfi et ses environs est un bon compromis. Celle-ci sera dédiée à la découverte d’Amalfi, avec pourquoi pas la visite de sa cathédrale. Puis un passage par Ravello, avec la visite d’une villa (celle de Rufalo par exemple). Une journée de visite à Amalfi permet d’élargir son programme avec une seconde villa à Ravello, ou la visite d’Atrani.

Et pour bien découvrir Amalfi et ses alentours, en profitant d’une randonnée dans les terres ou sur les hauteurs, une journée supplémentaire est nécessaire. Deux jours (bien remplis) pour visiter Amalfi, ses alentours, et réaliser une randonné, sont donc la durée adéquate pour la découvrir.

Mon avis sur la visite d’Amalfi

Place principale d'Amalfi

Place principale d’Amalfi

Je considère que visiter Amalfi est un incontournable de cette côte. Du moins nous l’avons apprécié. A la fois pour Amalfi en elle-même, mais aussi pour Ravello sur ses hauteurs.

Compte-tenu du nombre de choses que l’on peut y faire dans ses proches alentours, et la possibilité également de prendre le ferry pour se rendre sur l’île de Capri, Amalfi peut facilement représenter un point de chute pour quelques jours.

Je me suis focalisé dans cet article sur la visite d’Amalfi et ses proches environs (à une poignée de kilomètres). Il est clair que, en s’éloignant, l’on peut élargir facilement ces alentours (notamment vers l’ouest), afin de découvrir davantage la côte Amalfitaine. Et j’aurais pu citer également les villages de Minori et Maiori, quelques kilomètres à l’Est d’Amalfi également.

Pour vous faire une idée de ce que l’on peut faire et voir sur cette côte, au-delà de la visite d’Amalfi, vous pouvez consulter mon carnet de voyage sur la Côte Amalfitaine.

En espérant avoir pu vous éclairer si vous projetez de visiter Amalfi. Je vous souhaite dans tous les cas un bon séjour sur la Côte Amalfitaine 🙂 .

Carte de points d'intérêt à visiter dans les alentours d'Amalfi

Carte de points d’intérêt évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *