La Valley of Fire : des paysages couleur de feu à deux pas de Las Vegas !

Paysage dans la Valley Of Fire, dans le Nevada

Paysage dans la Valley Of Fire, dans le Nevada

La Valley of Fire, ou plutôt Valley of Fire State Park car il s’agit d’un parc, est une vallée du Nevada aux paysages atypiques. Cette vallée est en effet façonnée de roches où la couleur dominante est le rouge. D’où son nom, car on peut considérer que c’est la couleur du feu !

La Valley of Fire se situe non loin de Las Vegas, à moins d’une heure de route. Ce qui peut en faire une excursion à la journée si vous séjournez dans la ville-lumière. Ou bien, comme dans mon cas, être l’étape suivante de Las Vegas lors de mon roadtrip dans l’Ouest Américain. Avant de rejoindre l’Utah.

Situation géographique de la Valley of Fire

La route qui traverse la Valley of Fire

La route qui traverse la Valley of Fire : des paysages magnifiques !

Cette vallée se situe donc dans le parc de la Valley of Fire State Park, dans le Nevada. Il s’agit d’un parc d’Etat, le Pass America The Beautiful n’est donc pas utilisable ici. Compter une dizaine de dollars l’entrée par véhicule.

Pour y accéder depuis Las Vegas, il faut remonter vers le nord en suivant la route I15 direction Salt Lake City. Puis bifurquer sur la droite, au bout d’une cinquantaine de miles. Sur la Valley of Fire Highway qui mène à l’entrée Ouest du parc. Cette route traverse d’ailleurs le parc et rejoint la route NV169, qui permet ainsi de remonter vers le nord et rattraper l’ I15.

A l’intérieur du parc, lorsque l’on roule sur la Valley of Fire Highway en venant de l’entrée Ouest, il faut emprunter la route sur la gauche pour accéder au Visitor Center. Cette route, la “Mouse’s Tank Road”, encore nommée la “Scenic Drive” mène également à un certain nombre de points caractéristiques du parc. Et notamment la Fire Wave !

La situation de ce parc, dans le Nevada, fait que les températures montent rapidement en journée. Elles dépassent facilement les 30°C, y compris en septembre, mois durant lequel je m’y suis rendu. C’est une information à prendre en compte car les randonnées deviennent vite un calvaire sous cette chaleur !

Les formations rocheuses caractéristiques

Le rocher en forme d'éléphant : Elephant Rock

Le rocher en forme d’éléphant : Elephant Rock

La Valley of Fire dispose de nombreuses formations rocheuses, situées un peu partout dans le parc. Et notamment proche de la route, le long de la “loop road” (encore nommée “Campground road”). Certaines de ces formations se distinguent des autres car certains y ont vu la représentation d’animaux ou autres formes connues. Si vous avez fait la Valley Drive dans la Monument Valley, c’est le même principe 🙂

Le long de la Loop Road vous aurez donc l’occasion d’apercevoir entre autres l’ Arch Rock et le Piano Rock. En forme d’arche et de piano donc…

On peut noter également le rocher en forme d’éléphant ou encore celui en forme de bretzel ! Ils sont situés le long de la route principale qui traverse le parc. Pour info l’Elephant Rock se situe au niveau de l’entrée Est (ou de la sortie si l’on vient de l’Ouest…). Attention, on ne peut pas se garer directement devant cette formation rocheuse. Il faut donc se garer un peu en amont et finir à pieds en marchant quelques minutes.

Mais cette vallée présente également un aspect culturel intéressant. En effet on peut y découvrir des pétroglyphes réalisées par les indiens il y a près de 3000 ans ! Notamment au niveau du Mouse’s Tank, au départ de la Scenic Drive. Mais également sur la Loop Road, au point dit de l’ “Atlatl Rocl”.

La fire wave : paysage emblématique de la Valley of Fire

La Fire Wave : paysage emblématique de la Valley of Fire

La Fire Wave : paysage emblématique de la Valley of Fire

Les paysages de la Valley of Fire ont été façonnés par près de 150 millions d’années d’érosion ! Et certains de ces paysages sont magiques. Notamment celui appelé “fire wave”, ou “la vague de feu” en français. Son nom vient du fait qu’au sol apparaissent des lignes striées multicolores, allant du rouge foncé au rose pâle. C’est l’un des points emblématiques de ce parc. Du moins, c’était pour moi le “must-see”, car très photogénique.

En revanche cette vague se mérite ! La randonnée n’est pas très longue : elle consiste en un aller-retour d’environ 3 km en tout. Mais comme indiqué plus haut, elle se fait sous la chaleur, et sans ombre. Le sentier est bien balisé, pas de problème à ce niveau-là. Le point de départ de cette randonnée se situe au niveau de l’avant-dernier parking de la Scenic Drive.

Pour les photographes, il est clair qu’il vaut mieux s’y rendre en début ou fin de journée. Je n’avais pas ce luxe, j’ai donc pris les photos en fin de matinée, le soleil quasiment au zénith. Ce n’est pas l’idéal. D’autant qu’en début ou fin de journée, les températures seront plus basses. Vous apprécierez alors davantage cette petite randonnée.

Mes 2 conseils

1. Un peu comme pour la Vallée de la Mort, nous avons clairement ressenti l’effet pesant de la chaleur dans ce parc. Donc prévoir de l’eau en quantité suffisante. Et une voiture climatisée bien sûr 😉

2. Ce parc est très beau à traverser. L’essentiel des paysages, hormis la Fire Wave et les pétroglyphes, se découvre en voiture. Une demie-journée dans ce parc est donc suffisant lors d’un roadtrip. En revanche si vous vous rendez dans ce parc en tant qu’excursion depuis Las Vegas, vous pouvez y rester largement une journée. Vous pourrez alors notamment profiter d’un levé et/ou d’un coucher de soleil.

Pétroglyphes observables dans la Valley of Fire

Pétroglyphes observables dans la Valley of Fire. Ici au Mouse’s Tank

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. C’est vrai que cette couleur est fabuleuse !

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire