Visiter la Monument Valley : symbole de l’ouest américain !

La Monument Valley : le paysage de carte postale depuis le Visitor Center

La Monument Valley : le paysage de carte postale depuis le Visitor Center

Lorsque l’on réalise un road trip dans l’ouest américain, il y a de grandes chances que l’on inclue la visite de la Monument Valley. Cette vallée est en effet une carte postale représentative de l’ouest américain. Avec de vastes étendues, des formations rocheuses, et des couleurs des films de far-west !

Je décris dans cet article en quoi consiste la visite de la Monument Valley, et partage quelques informations pratiques pour y organiser son passage durant un road trip dans l’ouest américain.

Informations principales sur la visite de la Monument Valley

Où se trouve la Monument Valley ?

La Monument Valley, à la frontière de l'Arizona et de l'Utah

La Monument Valley, à la frontière de l’Arizona et de l’Utah

Avant de voir en quoi consiste la visite de la Monument Valley, il est important de savoir où elle se trouve. Ceci pour voir comment l’inclure, ou pas, à son itinéraire de road trip.

Il faut savoir que l’on parle de visiter la Monument Valley, mais en réalité on visite le Monument Valley Navajo Tribal Park. Cette vallée se trouve géographiquement à la frontière de l’Arizona et de l’Utah. Mais elle appartient à la tribu indienne des Navajos.

Son accès se fait par la route principale US-163, puis en bifurquant sur la Monument Valley Road qui mène jusqu’à l’entrée du parc.

Cette route US-163 est déjà une attraction à elle toute seule car elle permet de profiter de beaux points de vue sur la vallée au loin. On voit d’ailleurs souvent des photos de cette route pour illustrer l’ouest américain. Pour les connaisseurs on la voit également dans le film Forrest Gump. L’un des points de vue les plus caractéristiques de cette route se trouve même sous la dénomination de « Forrest Gump Point » sur Google Maps (à côté de celui plus officiel de « Monument Valley Overlook »).

L’accès au parc

Route d'accès pour visiter la Monument Valley

Route d’accès à la Monument Valley (crédit photo : pixabay.com)

L’entrée dans le parc est payante. Elle coûte 5 dollars par personne.

Une fois que l’on a payé, on peut alors y accéder pendant 4 jours. En revanche, puisque ce parc appartient aux indiens, ce n’est pas un parc national américain. Le Pass America The Beautiful que l’on utilise en principe pour les parcs nationaux des Etats-Unis (car il est vite rentabilisé) n’est donc pas valable ici.

Le parc de la Monument Valley est ouvert toute l’année. Du 1er mai au 30 septembre, le Visitor Center est ouvert de 6h à 20h. Les autres saisons, c’est de 8h à 17h.

Ces horaires concernent à la fois l’accès au Visitor Center, qui permet de disposer notamment du point du vue le plus emblématique de ce site. Mais également la Valley Drive, qui ferme en revanche à 16h30 l’hiver. Vous pouvez trouver les informations nécessaires sur le site internet de la Monument Valley Tribal Park.

La visite de la Monument Valley : parcourir la « Valley Drive »

La piste

La Valley Drive pour se rendre au coeur de la Monument Valley

La Valley Drive pour se rendre au coeur de la Monument Valley

La Valley Drive est le circuit permettant de descendre dans la vallée en voiture, et qui permet de s’y balader.

Cette route est même plutôt une piste, avec un départ relativement « touchy ». Il s’agit de la descente (et de la remontée d’ailleurs). Ce qui en fait son côté difficile est le nombre conséquent de gros trous, couplé à la descente et à la croisée d’autres véhicules.

Nous étions néanmoins équipés d’un véhicule type SUV, surélevé donc. Ce qui nous a permis de passer facilement tout de même, mais avec précaution. J’ai quand même vu de mes yeux des touristes s’y aventurer dans un cabriolet, très bas donc. Ça avait l’air de passer quand même, mais je n’aurais clairement pas fait le malin à leur place. A voir aussi l’état du bas de caisse après le circuit…

Ce lieu mythique et photogénique a fait l’objet de décors naturel dans de nombreux films. On peut noter bien sûr le célèbre western Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone. Mais aussi Retour vers le Futur III. Ou encore par exemple quelques scènes dans Forrest Gump ou Transformers 4. Un des lieux de passage de la Valley Drive se nomme d’ailleurs le John Ford’s Point. En référence au réalisateur du film La Chevauchée Fantastique tourné avec John Wayne en 1938.

Les mesas

Les mesas de la Monument Valley

Les mesas de la Monument Valley

Le circuit de la Valley Drive permet ainsi de s’aventurer dans la vallée. Et donc d’y découvrir les célèbres formations géologiques qui la caractérisent et que l’on nomme des mesas. Ou tout simplement des buttes.

Les mesas sont issus d’un processus géologique qui s’est étendu sur plusieurs centaines de millions d’années. Au départ la Monument Valley était en effet une immense plaine. Puis les sédiments des montagnes Rocheuses voisines se sont déposés, couche après couche.

Au bout de plusieurs centaines de milliers d’années, un plateau de plus de 300 mètres de haut s’était formé. Ensuite, pendant encore des dizaines de millions d’années, l’érosion a fait le reste, sculptant ainsi la roche. Cette érosion était dû à plusieurs facteurs tels que le vent, la pluie ou encore les changements de températures. Certains de ces mesas, ou monuments, s’élèvent aujourd’hui à près de 370 mètres de haut.

Certains ont vu dans ces mesas différentes formes, ce qui a ainsi permis de leur donner un nom. Ainsi, durant la Valley Drive, vous pourrez notamment découvrir :

  • l’Elephant Butte, car il ressemble à un éléphant vu sous un certain angle.
  • les Three Sisters représentées par 3 mesas en forme d’aiguilles rapprochées.
  • la Camel Butte, à la forme d’un chameau !

Pour ceux qui aiment essayer de trouver des ressemblances de ce type dans la nature, vous serez ravi 🙂 .

Une autre particularité des paysages de la Monument Valley est la couleur ocre. En effet, le sol y est riche en oxyde de fer, ce qui lui donne ces couleurs tirées vers l’orange, voire même le rouge. Mais certaines buttes tirent également vers le gris plus sombre, dû à la présence également d’oxyde de manganèse.

Profiter du point du vue du Visitor Center de la Monument Valley

Le point de vue sur les mesas depuis le Visitor Center, au coucher du soleil

Le point de vue sur les mesas depuis le Visitor Center, au coucher du soleil !

Un des plus célèbres clichés de la Monument Valley est peut-être celui le plus accessible. En effet, si vous ne souhaitez pas vous aventurer dans la Valley Drive, vous pouvez rester au niveau du parking du Visitor Center.

Cet endroit offre une vue sur les 3 principales buttes de la vallée. Du moins les plus connues, à savoir de gauche à droite la West Mitten Butte, l’East Mitten Butte et la Merrick Butte.

Ces noms sont dus au fait que « mitten » en anglais signifie « mitaine ». Y voir ici la mitaine comme une moufle dans laquelle on glisse sa main, avec un détachement pour le pouce. C’est en effet plus ou moins la forme des 2 premières buttes.

A noter que ces buttes sont éclairées de face au soleil couchant. Ceci leur donne un aspect encore plus rougeâtre, magnifique. Nous avions donc organisé notre journée pour nous rendre dans la Valley Drive en milieu d’après-midi, afin de pique-niquer ensuite, et profiter des couleurs du coucher de soleil.

Pour dormir à proximité après, l’idéal est de ne pas trop s’éloigner afin de pouvoir profiter également des couleurs du soleil levant le lendemain matin. Et surtout ne pas refaire trop de route. Les alternatives sont toutefois peu nombreuses : on peut juste noter l’hôtel The View (situé sur place et souvent complet), ou le Goulding’s Lodge, à quelques kilomètres seulement.

Conseils pour visiter la Monument Valley

Un des paysages que l'on découvre en parcourant la Valley Drive dans la Monument Valley

Un des paysages que l’on découvre en parcourant la Valley Drive dans la Monument Valley

Pour être serein lorsque l’on parcoure la Valley Drive, il faut prévoir un véhicule surélevé type SUV ou 4×4. Ce point est d’autant plus facile à prévoir qu’aux États-Unis, la location de ce type de voiture est plutôt standard. Elle n’est d’ailleurs pas beaucoup plus chère que des véhicules plus légers.

Il faut compter environ 3 heures pour parcourir la Valley Drive. Le temps de rouler tranquillement, et de réaliser quelques arrêts photos souvenir. Et 3 choses sont à retenir pour visiter la Monument Valley :

  • le principal intérêt est de la parcourir en voiture, via le circuit de la Valley Drive donc.
  • il ne faut pas rater le point de vue sur les 3 principaux mesas depuis le parking du Visitor Center. Et si possible au coucher du soleil pour profiter des couleurs du soleil couchant éclairant les mesas.
  • la route qui permet d’accéder à la Monument Valley est superbe également (la US-163 mentionnée plus haut). Si vous êtes amateur de photo, n’oubliez pas de vous arrêter pour faire un cliché avec la route au centre et les mesas au fond.

Dans tous les cas, une journée pour visiter la Monument Valley est largement suffisante. On peut même y consacrer uniquement une après-midi (ou une matinée), ce que nous avions fait. L’idéal, pour profiter des belles couleurs du lever et/ou du coucher de soleil étant de dormir sur place (s’il reste des places dans les alentours). Après avoir parcouru la Valley Drive dans l’après-midi donc, ou la veille si on la parcoure le lendemain matin.

J’espère avoir pu vous donner un aperçu de ce que représente la visite de la Monument Valley. Cette vallée représente clairement un incontournable à découvrir lors d’un voyage dans l’ouest américain !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. C’est un paysage que je rêve de découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.