Où dormir en Provence ? Alternatives de lieux d’hébergement

Champs de tournesols en Provence

Champs de tournesols

La Provence est une région du sud de la France réputée pour ses beaux paysages, ses petits villages typiques et ses sites touristiques. Mais également quelques jolies villes, et un climat plutôt agréable, qui en font une destination prisée pour le tourisme en France. Mais cette région est relativement grande, et choisir où dormir en Provence pour la découvrir ne s’avère pas si simple.

Au-delà de sa superficie, la diversité des zones qui la forment permettent un large choix d’hébergements. Je reviens ainsi dans cet article sur les principales alternatives pour trouver où dormir en Provence. Que ce soit en ville ou à la compagne, en hôtel, appartement, chambre d’hôte, ou location de maison indépendante. Avec une sélection de logements qui sortent du lot.

Critères pour choisir l’emplacement de son logement en Provence

Au-delà de l’hébergement en lui-même, ou du type d’hébergement, les critères de sélection du lieu est essentiel pour profiter au mieux de son séjour. Et même des lieux, au pluriel, car compte-tenu de la superficie de la Provence, on peut imaginer la découvrir en changeant plusieurs fois de lieu d’hébergement.

J’indique dans les paragraphes suivants les critères qu’il faut avoir en tête pour choisir l’endroit où dormir en Provence le plus adapté à son type de séjour.

Les choses à faire et à voir en Provence

Gordes, village incontournable à visiter en Provence

Visiter la Provence et ses jolis villages

En Provence comme ailleurs, connaître les principaux points d’intérêt à découvrir et se les représenter sur une carte, est essentiel pour cibler la ou les zones où l’on va sélectionner son hébergement.

J’ai dédié un article complet sur les incontournables à visiter en Provence. Vous pouvez le consulter pour davantage de détails. Mais en synthèse, voici une liste des principaux points d’intérêt de cette région :

  • visiter les villes d’Avignon et Arles.
  • découvrir le Lubéron et ses jolis villages et paysages (Gordes, l’abbaye de Sénanque, les Baux de Provence, Fontaine de Vaucluse, les champs de lavande l’été, etc…).
  • faire une randonnée dans le Colorado Provençal ou le Sentier des Ocres, pour le dépaysement.
  • se rendre au sommet du Mont-Ventoux, et pourquoi pas profiter d’activités à vélo.
  • découvrir d’autres villages typiques de Provence, comme les célèbres Baux de Provence, perchés sur les rochers.
  • parcourir la Côte d’Azur, pas forcément dans l’image classique que l’on a de la Provence, mais qui fait toutefois partie de cette région.
  • se rendre en Camargue, pour ses paysages. Mais aussi les petites villes des Saintes Marie de la Mer ou Aigues-Mortes et ses remparts.
  • se rendre dans les gorges du Verdon pour faire de la randonnée, du canoë. Ou tout simplement profiter des points de vue.
  • découvrir des zones annexes, juste à côté de la Provence (dans le département du Gard), avec la visite de Nîmes, ou encore le Pont du Gard.

Cette liste reste évidemment subjective, et va à l’essentiel. Pour aller dans le détail, il faut consulter un bon guide, mais ce panel donne déjà une bonne image de où se situent les principaux points à découvrir lors d’un voyage en Provence.

Lorsque l’on répartit ces points sur une carte, on constate qu’ils se situent quasiment aux 4 coins de la Provence. Savoir où dormir en Provence se résume donc surtout à sélectionner une zone de Provence, en fonction des choses à y voir et y faire. Puis éventuellement de changer de zone, pour un autre séjour.

Carte de points d'intérêt à visiter en Provence

Carte des principaux points d’intérêt à visiter en Provence, évoqués dans cet article

La superficie de la région

Lavande en Provence, au coucher de soleil

Lavande au coucher de soleil

La Provence (ou région de la Provence-Alpes-Côte d’Azur) est une zone relativement grande. Pour donner un ordre de grandeur, sa superficie est de l’ordre de 4 fois celle de la Corse environ.

Néanmoins, les zones à cibler pour découvrir la région peuvent se limiter. Parcourir la Provence et la découvrir en profondeur mérite en effet plusieurs séjours. Il est évident que de dormir en Provence dans un seul logement, en espérant la parcourir entièrement, n’a pas de sens. Il faut dans ce cas soit envisager :

  • de faire un road trip, et découper son voyage en Provence en plusieurs étapes. On peut dans ce cas imaginer par exemple de passer quelques jours sur la Côte d’Azur. Puis une autre partie du séjour dans le Lubéron, une autre en Camargue. Et enfin de découvrir une ville comme Avignon, Nîmes ou Arles par exemple.
  • de changer de logement plusieurs fois et rayonner autour. Cela s’applique dans ce cas à un long séjour en Provence où l’on souhaite à la fois découvrir la région sans pour autant partir dans un mode de road trip. C’est-à-dire un séjour où l’on « se pose » un minimum.

Où dormir en Provence ? Les villes et zones à cibler

Se loger en Provence dans le cadre d’un séjour touristique peut amener à des expériences très diverses. Que ce soit en ciblant des villes, des petits villages, ou même en fonction du type d’hébergement (hôtel, appartement, location de maison, chambre d’hôte, etc…). Je partage les principales alternatives dans les paragraphes suivants.

Se loger dans une grande ville dans les terres

On pense en général au côté typique de la Provence avec ses vastes plaines, ses massifs montagneux, et ses petits villages. Mais pour ceux qui aiment dormir en ville, la région comporte quelques « grandes » villes dans les terres de Provence.

J’élimine ici volontairement les grandes villes côtières (Marseille, Nice, etc…), et les aborde plus loin.

Dormir à Avignon

Avignon

Avignon

Avignon est l’une des principales villes de Provence, en terme de densité et de choses à faire. Elle se trouve :

  • à une heure de route environ à l’ouest du Lubéron.
  • une heure de route au nord de la Camargue.
  • une petite heure de route à l’Est de Nîmes et du Pont du Gard.

Se loger à Avignon permet ainsi de visiter la ville (Palais des Papes, pont d’Avignon, vieille ville, musées, etc…), et de profiter de son côté animé (nombreux restaurants, commerces, bars).

Parmi les hébergements que l’on peut noter à Avignon :

  • l’hôtel La Mirande, en plein cœur d’Avignon, à deux pas du Palais des Papes et de la place de l’horloge, la principale place de la ville.
  • ce duplex en location, situé juste en face du palais. Ou encore ce bel appartement, entre le Palais et le Pont, qui présente l’avantage de disposer d’une place de parking.

Loger à Arles

Le théâtre romain d'Arles

Le théâtre romain d’Arles

Arles est une ville qui dispose de vestiges de son passé. Au-delà d’y séjourner, on peut visiter notamment son amphithéâtre romain, son théâtre antique, découvrir son arc de triomphe, son cirque romain, ou encore sa cathédrale Saint-Trophime.

Dormir à Arles pour un séjour en Provence présente les atouts suivants :

  • cette ville est de taille moyenne et présente un certain charme avec ses vestiges antiques.
  • elle se situe aux portes de la Camargue. Il faut compter moins d’une heure de route pour rejoindre les Saintes Marie de la Mer ou Aigues-Mortes.
  • il faut compter moins d’une heure de route également pour se rendre à Nîmes, au Pont du Gard (vers l’ouest), ou encore à Avignon (au nord).

Parmi les hébergements où dormir à Arles, on peut noter :

  • l’Hotel Spa Le Calendal, juste à côté de l’amphithéâtre et des arènes, et qui dispose d’un parking.
  • cet appartement dans une belle bâtisse aux pierres apparentes. Si vous êtes à la recherche d’un logement authentique, au cœur de la ville historique d’Arles, celui-ci répond à ces critères !

Loger à Aix-en-Provence

Aix en Provence

Aix en Provence

La ville d’Aix-en-Provence est moins typique qu’Arles, mais elle dispose d’un joli centre-ville avec sa vieille ville et son cours Mirabeau notamment. Son atout est également son emplacement géographique, avec :

  • sa proximité (relative) avec le Lubéron. Celui-ci se situe à environ une heure de route au nord.
  • sa proximité avec le parc des Calanques, à une heure de route également.
  • et enfin, sa proximité avec la ville de Marseille, à environ une heure de route aussi, vers le sud.

Et l’on pourrait ajouter qu’elle se trouve toujours à une heure de route environ de la ville d’Arles, située à l’ouest. Bref, un emplacement plutôt central pour profiter entre autres du Lubéron, d’Arles, de Marseille, et du parc des Calanques. Le tout dans un « cercle » d’une heure de route environ. Certes, une heure n’est pas rien, mais dans un contexte de voyage en Provence où l’on cherche un point de chute unique pour quelques jours, c’est un bon compromis !

Parmi les logements que l’on trouve à Aix-en-Provence, on peut noter :

  • le Cézanne Boutique-Hôtel, un hôtel situé à la fois proche du centre-ville et de la gare. Il dispose par ailleurs d’un parking privatif.
  • cet appartement dans une bâtisse le long du cours Mirabeau, aux portes de la vieille ville. Ou encore celui-ci, plus spacieux et au cœur de la vieille ville.

Prendre un hébergement en Provence dans le Lubéron

Falaise au sentier des ocres, avec ses belles couleurs

Les couleurs du sentier des ocres

La Provence, et le Lubéron en particulier, sont victimes de leur succès. Au-delà du tourisme des français qui voyagent en France, le Lubéron reste une destination typique représentative de la France pour de nombreux étrangers.

En fonction de son anticipation de réservation, les logements dans le Lubéron au meilleur rapport qualité-prix doivent donc se réserver longtemps à l’avance. Et globalement dans ce territoire, les prix sont tirés vers le haut.

Parmi les endroits où dormir en Provence dans le Lubéron on peut noter :

  • l’hôtel des Airelles, La Bastide, dans le village de Gordes, plutôt haut de gamme, et qui dispose d’un parking, ce qui est pratique pour un petit village de ce type. Gordes est l’un de villages emblématiques du Lubéron, et plus globalement de la Provence. Que l’on y séjourne où non, il fait partie des incontournables à visiter en Provence.
  • dans le même secteur : ce gîte, ou encore cette chambre d’hôte dans une maison de caractère disposant d’une piscine.
  • cette chambre d’hôte à Valensole, vers l’Est du Lubéron. Comme indiqué plus haut, Valensole est connu pour ses champs de lavande en fleurs durant l’été. Se loger dans cette zone permet de bénéficier également de la proximité avec les gorges du Verdon (à une heure de route environ).
  • dans Manosque, la ville la plus importante de cette région du Lubéron : l’Hôtel Le Pré Saint Michel, situé sur les hauteurs de la ville. Elle se situe à quelques kilomètres seulement de Valensole.
  • l’hôtel Le Moulin, dans le village typique de Lourmarin, l’un des autres villages emblématiques du Lubéron. Ou encore ces appartements situés dans une maison de campagne typiquement provençale du XIXème siècle, au milieu d’un grand parc.

Booking.com

Afin d’élargir, on peut citer également les villages de Cucuron, Apt, ou encore Roussillon situé juste à côté du Sentier des Ocres.

Dormir dans l’intérieur des terres en Provence

Champs de lavande à Sault

Champs de lavande à Sault

Au-delà du massif du Lubéron auquel on pense souvent en premier pour un séjour en Provence dans les terres, on peut tout à fait élargir sa sélection d’hébergement à d’autres territoires des alentours. Compte-tenu de son emplacement relativement central, on peut ainsi s’éloigner à l’Est, à l’Ouest, au Nord ou au Sud.

S’éloigner (plus ou moins) du Lubéron permet ainsi d’élargir le choix de l’hébergement. L’éloignement reste relatif, mais pour continuer de profiter de la Provence au sens large, on peut cibler :

  • le village de Sault, au nord du Lubéron et dans les contrebas du Mont-Ventoux. Ce village est également connu pour ses champs de lavande l’été. On peut alors noter cette maison de vacances, ou encore cette chambre d’hôte dans un mas situé à côté des champs de lavande justement.
  • vers l’Est, dans la région des gorges du Verdon, avec notamment l’Hotel Le Panoramic ou le camping Saint Clair. Dormir dans cette zone permet d’être à proximité des gorges pour réaliser des randonnées et activités nautiques (canoë notamment). Mais en contrepartie on s’éloigne de la partie plus « classique » de la Provence avec notamment le Lubéron et les grandes villes caractéristiques évoquées plus haut.
  • vers le sud-ouest, dans la région du parc régional des Alpilles. On peut citer notamment la ville de Saint-Rémy de Provence, avec l’Auberge de Saint-Rémy ou cette chambre d’hôte. Ou encore la maison d’hôte du Mas des Fée à Eygalières, particulièrement bien notée.

De toutes ces alternatives, le meilleur compromis est la dernière. Du côté de Saint-Rémy de Provence donc et les villages des alentours (Eygalières, Orgon). Dormir dans cette zone de Provence permet de se trouver à une petite heure de route à peine du cœur touristique du Lubéron. Tout en étant proche également du village des Baux-de-Provence, et des villes d’Arles et d’Avignon (une demi-heure de route environ).

Dormir en Camargue

Paysage de Camargue

Paysage de Camargue

La Camargue est également une zone bien particulière de la Provence. Elle se situe dans ce que l’on appelle le « delta du Rhône ». A savoir la région où le Rhône se sépare en deux avant de se jeter dans la mer Méditerranée.

Il s’agit donc d’une région relativement humide, qui abrite de nombreuses espèces animales (flamants roses notamment) et végétales (rizières entre autres). Elle est également connue pour ses élevages de taureaux et de chevaux.

Bref, on se rend surtout en Camargue pour profiter de l’aspect nature. Mais l’on peut également y inclure les visites des petites villes d’Aigues-Mortes, des Saintes Marie de la Mer. Ou encore d’Arles au nord.

Parmi les lieux à cibler en Camargue pour y séjourner, on peut ainsi noter :

  • l’hôtel de La Villa Mazarin situé dans une ancienne bâtisse de la ville fortifiée d’Aigues-Mortes. Ou encore ce petit appartement, qui dispose d’une place de parking privative.
  • cette chambre d’hôte, aux Saintes Marie de la Mer, avec vue sur un lac. Ou encore l’hôtel du Mas De Calabrun, à l’écart de la ville et qui propose en dehors des chambres classiques, de dormir dans une roulotte !

Dormir sur la côte méditerranéenne ?

Calanques de Marseille

Calanques de Marseille

J’inclue ce paragraphe sur la côte méditerranéenne, car elle fait officiellement partie de la Provence. Mais ce n’est pas forcément cette zone à  laquelle on pense lorsque l’on souhaite découvrir la Provence typique, plutôt de l’intérieur des terres.

Si l’on souhaite malgré tout cibler cette zone, pour profiter notamment de la proximité immédiate avec la mer, on peut ainsi noter :

  • la ville de Cassis, aux portes des Calanques. Cela reste la zone à cibler si l’on souhaite absolument être en bord de mer tout en restant « proche » du Lubéron. Il faut tout de même compter 1h30 de route environ pour s’y rendre.
  • Marseille évidemment, à quelques kilomètres à l’Ouest de Cassis, et non loin des Calanques également.
  • davantage vers l’Est, les villages côtiers du Lavandou, de Saint-Tropez ou encore de Ramatuelle, très touristiques durant la haute saison.
  • à l’extrême Est de la côte quasiment, les villes d’Antibes, Cannes, Nice, et Menton.

Pour une découverte de la Provence authentique, je ne conseille donc pas de cibler cette côte. Mais recommande plutôt de s’y rendre dans le cadre d’une journée, pour profiter du parc naturel des Calanques notamment. Quant à la Côte d’Azur, elle se situe encore davantage vers l’ouest. On commence à s’éloigner clairement du Lubéron, de la Camargue, ou encore des villes d’Arles, Avignon, Aix-en-Provence et Nîmes.

Mon avis sur les lieux où dormir en Provence

La route du Mont-Ventoux

La route du Mont-Ventoux

Le Provence est un vaste territoire. Il n’existe pas, contrairement à d’autres régions, de réponse toute simple à la question du où dormir en Provence. La zone est en effet à la fois large et riche en lieux à découvrir.

Mais concrètement, ce que l’on peut retenir et dégager comme éléments, c’est que :

  • pour un séjour orienté sur les terres intérieures de la Provence, le Lubéron est la région à cibler. Dans ce cas, il faut anticiper au plus tôt son séjour afin d’avoir une sélection plus large. Typiquement en début d’année pour un hébergement l’été qui arrive. Et trouver quelque chose qui convient dans son budget.
  • pour ceux qui préfèrent dormir dans une grande ville, on peut retenir Arles pour la découverte de la ville en elle-même, et de la Camargue. Aix-en-Provence, ou Avignon pour la découverte de ces villes également, et du Lubéron. Avec Aix-en Provence à une petite heure de route vers le sud du Lubéron, et Avignon à une heure de route vers l’ouest.
  • la ville d’Aix-en-Provence présente l’avantage de se situer également à une heure de route environ du parc naturel des Calanques. Elle représente donc un bon compromis entre terre et mer pour un séjour en Provence où l’on souhaite dormir dans un seul point de chute. Et où l’on souhaite inclure ces points d’intérêt.

Je considère que pour un séjour typique en Provence, le Lubéron ou ses proches alentours reste la destination à privilégier. Mais personnellement, compte-tenu de mon degré d’anticipation à chaque fois et de mon budget, je n’ai jamais dormi dans le Lubéron lors de mes séjours en Provence. Cette destination reste malgré tout très touristique ! Je me suis rabattu essentiellement du côté d’Avignon et de Saint-Rémy de Provence.

En espérant avoir pu vous éclairer sur la question du choix d’un hébergement en Provence. Et je vous souhaite un bon séjour dans cette belle région !

Panorama sur Gordes

Panorama sur Gordes

Certaines photos illustrant cet article sont issues du site pixabay.com. Elles sont libres de droits.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *