Où dormir à Madrid ? Quartiers à cibler pour choisir son hôtel ou appartement

Bâtiment dans Madrid

Hébergements où dormir à Madrid et ses environs

Lors de la préparation d’un séjour dans la capitale espagnole, savoir où dormir à Madrid est une question importante à se poser. Par sa taille, ses différents quartiers, et ce que l’on compte y faire, la sélection de son logement à Madrid, que ce soit en hôtel ou en appartement, est essentiel pour bien visiter Madrid.

Par mon expérience de voyage à Madrid et ses environs, je partage dans cet article les éléments dont il faut tenir compte pour bien y choisir son hébergement. Ceci en fonction des différents quartiers et des endroits stratégiques à cibler pour sillonner facilement la ville de Madrid et ses alentours. Je partage également quelques recommandations concrètes d’hébergement.

Eléments à prendre en compte pour choisir où dormir à Madrid

Points d’intérêt à Madrid et ses alentours

Pour pouvoir choisir et réserver son hébergement pour un voyage à Madrid, il faut avant connaître les points d’intérêt à faire et visiter dans cette ville. Mais également dans ses alentours, car les « environs » de Madrid abritent deux jolies villes à découvrir. Il serait dommage de ne pas en inclure au moins une à son programme de visite, si son timing le permet bien sûr.

La ville de Madrid en elle-même

La place Mayor de Madrid

La place Mayor de Madrid et sa statue du roi Philippe II

Visiter la ville de Madrid en elle-même passe essentiellement par les points d’intérêt suivants :

  • son hyper-centre, avec la place Mayor entourée de bâtiments aux façades rouges, la place de la Puerta del Sol, le marché couvert de San Miguel, la place del Callao avec ses écrans publicitaires et ses théâtres (un peu comme Times Square à New-York).
  • le musée du Prado, consacré à l’art espagnol et européen. C’est le principal musée d’art d’Espagne.
  • le Palais Royal de Madrid dont on peut visiter une partie. Il est magnifique, et représente un incontournable à faire à Madrid.
  • la cathédrale de Madrid, juste à côté du Palais Royal.
  • visiter le stade Bernabeu du Real de Madrid, pour les amateurs de football, ou par curiosité. C’est une activité qui plaît en général à toute la famille, et c’est dans ce contexte que je m’y suis rendu.
  • découvrir d’autres musées, comme celui du Reina Sofia (dans lequel est exposé le célèbre tableau de Picasso : Guernica). Mais aussi celui du National Thyssen-Bornemisza.
  • voir le temple de Debod, un temple égyptien qui a été démonté puis remonté à Madrid dans les années 1970.
  • profiter du beau temps dans le parc du Retiro, le plus grand parc de la ville. On y trouve des allées, de la verdure, un lac artificiel sur lequel on peut faire du bateau, ainsi que le Palais de Cristal, un lieu d’expositions.
Carte de points d'intérêt pour visiter Madrid

Points d’intérêt évoqués dans cet article

Les alentours de Madrid

Dans le centre-ville historique de Ségovie

Dans le centre-ville historique de Ségovie

Par « alentours », j’entends moins d’une centaine de kilomètres. Certains considèreront que ce ne sont pas des alentours. Mais avec une voiture de location cela représente environ 1 heure de trajet, ce qui reste acceptable.

On trouve ainsi, dans un rayon de 100 kilomètres autouJr de Madrid, deux villes qui méritent d’être visitées. Il s’agit de Ségovie et Tolède, l’une située au nord-ouest, l’autre au sud-ouest :

  • Ségovie est connue pour son imposant aqueduc romain, sa cathédrale, mais surtout son magnifique alcazar. Ainsi qu’un joli centre-ville avec des ruelles, églises, etc… J’ai dédié un article à la visite de Ségovie, vous pouvez le consulter pour plus de détails et vous faire un avis avec les photos 🙂 .
  • Tolède, connue également pour sa cathédrale gothique avec des caractéristiques de style mudéjar du fait qu’elle fut à une époque la mosquée de la ville. Mais également un alcazar, transformé aujourd’hui en musée militaire. Je n’ai pas eu l’occasion de visiter Tolède, faute de temps lors de mon séjour à Madrid !

Les deux villes que je viens de citer sont accessibles également par train. Mais facilement également en voiture (ce que j’avais fait avec une voiture de location).

Pour ceux qui préfèrent s’y rendre de manière cadrée, il existe également des excursions permettant de les découvrir à la journée. On peut ainsi noter celle-ci, qui consiste à visiter Tolède le matin et Ségovie l’après-midi. C’est évidemment moins de souplesse que de s’y rendre par soi-même, et l’on profite moins sur place. Mais pour ceux qui ne se sentent pas forcément de s’y rendre par soi-même, c’est une alternative qui a le mérite d’exister !

Se déplacer dans Madrid

Station de métro du stade Bernabeu de Madrid

Station de métro du stade Bernabeu de Madrid

Madrid est une grande ville, mais elle dispose d’un métro qui permet de relier assez facilement un point à un autre. On compte en effet à Madrid 12 lignes de métro et 3 lignes de tramway.

Pris à l’unité, un ticket de métro à Madrid coûte entre 1,50 € et 2 €. Le prix varie en fonction de la zone, et si on achète plusieurs (notamment via la carte de 10 trajets à 15 €).

D’un point de vue hébergement, on peut de ce fait s’éloigner plus ou moins du centre-ville (ou du moins de l’hyper-centre) tout en ciblant une station de métro à proximité. Certes c’est moins agréable que de loger dans le centre-ville de Madrid, mais cela permet d’élargir son choix avec des hébergements plus abordables.

Où dormir à Madrid : les alternatives

Dormir dans l’hyper-centre de Madrid

La place de la Puerta del Sol à Madrid

La place de la Puerta del Sol

C’est la solution à laquelle on pense en premier lorsque l’on visite une grande ville comme Madrid.

Cette alternative permet d’être au cœur de la ville, afin de profiter d’une vie de quartier animée, avec de nombreux restaurants, bars et des boutiques diverses. Mais elle permet également de se déplacer facilement puisque ce quartier est particulièrement bien desservi par le métro. On peut noter en effet les stations :

  • Sol (au niveau de la Puerta del Sol), desservi par les lignes 1, 2 et 3 du métro. Ainsi que par les lignes de train C3 et C4.
  • Opera, située sur les lignes 2 et 5 du métro.
Un point de vue de Madrid

Un point de vue de Madrid avec la cathédrale et le palais royal

Concrètement, on peut noter les hébergements suivant dans cet hyper-centre de Madrid :

Compte-tenu de leur emplacement dans l’hyper-centre, ces hébergements dans Madrid sont en général à un prix plus élevé que ceux d’un standing équivalent, mais à l’écart.


Booking.com

Loger légèrement à l’écart de l’hyper-centre

Temple de Debod à Madrid

Le Temple de Debod

Pour bénéficier de davantage de possibilités sur le choix d’un logement dans Madrid, on peut s’éloigner légèrement de l’hyper-centre. On reste dans le centre-ville, mais en quelques minutes de marche et de métro, on se retrouve au cœur de Madrid. Ces quartiers présentent l’avantage de :

  • pouvoir profiter de sa visite de Madrid, sans passer trop de temps dans les transports.
  • pouvoir sortir en soirée, sans être trop loin de son hébergement dans Madrid.
  • bénéficier en général d’un hôtel ou d’un appartement à des prix un peu plus bas que dans l’hyper-centre.
Carte du métro de Madrid

Carte du métro de Madrid

Parmi les logements dans le centre-ville de Madrid, on peut ainsi noter :

  • les hôtels Catalonia Atocha et Amor de Dios 17 Boutique Hotel. Ils se situent tous deux à proximité de la station de métro de Antón Martín, sur la ligne 1. Celle-ci rejoint la place de la Puerta del Sol dont j’ai parlé plus haut en quelques minutes.
  • vers le nord : l’hôtel du Riu Plaza España situé non loin de l’arrière du Palais Royal, et à proximité de la station de métro Plaza de España (ligne 3). Ou encore cet appartement à quelques minutes à pieds de la station de métro Bilbao (ligne1).

Pour info, lors de mon voyage à Madrid, j’ai séjourné dans l’un de ces quartiers, au sud de l’hyper-centre, dans un appart’hôtel (celui-ci) près de la station de métro de La Latina (ligne 5). Je ne regrette pas ce choix.

Prendre un hébergement en dehors du centre de Madrid

Palais de Cristal à Madrid

Le Palais de Cristal dans le parc du Retiro

Afin d’élargir encore plus sa sélection de logement, on peut s’éloigner encore plus. Madrid est une grande ville, et dans tous les cas on bénéficie d’une vie de quartier quelque soit celui dans lequel on loge.

Il est en revanche préférable de cibler dans ce cas un hébergement à proximité d’une station de métro. Parmi les logements où dormir dans Madrid, on peut ainsi noter :

  • les hôtels du Catalonia Goya ou du ICON Wipton by Petit Palace, situés tous deux vers l’Est du centre-ville, au nord du grand parc de El Retiro. Et à proximité des stations de métro Velasquez (ligne 4), ou même Retiro (sur la ligne 2, qui relie directement l’hyper-centre).
  • vers le nord : l’hôtel Leonardo Boutique Hotel Madrid à proximité de la station de métro Canal (sur les lignes 7 et 2, celle qui relie l’hyper-centre). Ou encore cet appartement (sur Booking).
  • vers le sud-ouest : les hôtels du NH Madrid Atocha ou du Mediodia, ou encore cet appartement. Ils sont tous proches de la station de métro Estación del Arte. Elle se situe sur la ligne 1, et relie l’hyper-centre également.

Dormir dans une ville à visiter dans les alentours de Madrid

Point de vue, ou mirador, sur Ségovie

Point de vue sur Ségovie

Afin de ne pas passer l’intégralité de son séjour dans la ville de Madrid (ce que je conseille de faire), on peut dormir une ou plusieurs nuits dans l’une des deux villes emblématiques de la région de Madrid, à savoir Ségovie et Tolède.

Parmi les logements dans Ségovie, on peut noter :

Et parmi les logements dans Tolède : les hôtels du Grecorooms et du Eurico (plus abordable). Ou encore un appartement dans la Casa Urbana Adolfo. Ils sont tous situés dans le cœur historique de Tolède.

J’ai pour ma part passé une nuit dans la ville de Ségovie (dans cet appart’hôtel que je recommande au passage d’ailleurs). Cela m’a permis de bien la visiter et d’en profiter en soirée et au début de la matinée. A des heures où la ville est plus calme et permet de profiter de beaux points de vue sur la ville avec l’alcazar et la cathédrale. Et avec les couleurs du lever ou du coucher du soleil ! La photo qui illustre ce paragraphe parlera d’elle-même 🙂 .

Conseils & avis sur le choix d’un logement à Madrid

Eléments à prendre en compte

Bâtiment coloré dans le centre-ville de Madrid

Bâtiment coloré dans le centre-ville de Madrid

Pour sélectionner où dormir lors d’un séjour à Madrid, il faut d’abord définir son programme dans les grosses mailles. A savoir :

  • soit on consacre la totalité de son voyage à la ville de Madrid. Auquel cas, le choix se fait en fonction de son budget et de ce que l’on recherche comme type d’hébergement.
  • soit on élargit son séjour avec une ou deux villes des alentours. Je pense à Ségovie et à Tolède. Dans ce cas, il faut s’orienter sur 2, voire 3, hébergements différents au total.

Un point à prendre en compte également lors des préparatifs de son séjour à Madrid, est que cette ville est touristique tout au long de l’année. Par son climat et son côté un peu festif, cette ville reste un point de chute pour de nombreux voyageurs.

De ce fait, il vaut mieux réserver au plus tôt son hébergement à Madrid, afin de pouvoir bénéficier d’un certain choix. Les hôtels et les appartements au meilleur rapport qualité – prix partent vite en général.

Dans tous les cas, pour Madrid en elle-même, le bon compromis est de cibler un quartier du centre-ville et desservi par le métro. Ou de dormir directement dans son hyper-centre si l’on aime être au cœur de l’animation de la ville (bars, restaurants, commerces).

Mon expérience d’hébergements à Madrid et ses environs

La cathédrale de Ségovie

La cathédrale de Ségovie

Comme indiqué dans l’article sur ma visite de Madrid en 4 jours, j’ai pris l’option de dormir 3 nuits à Madrid, et une nuit dans la ville de Ségovie (à une petite centaine de kilomètres au nord-ouest).

A Madrid, j’avais sélectionné un appartement légèrement en dehors de l’hyper-centre, dans le quartier de La Latina. Le métro est accessible en quelques minutes, et les prix sont un peu plus abordables que dans l’hyper-centre de Madrid. J’ai séjourné dans l’appart’hôtel du L&H La Latina, dans un appartement correct en terme de rapport qualité-prix. Hormis peut-être le manque d’équipements dans le coin cuisine.

A Ségovie, j’avais dormi dans l’Hotel Apartamentos Aralso et le recommande. Il est à la fois bien situé (à 5 minutes à pieds de l’aqueduc, et moins de 10 minutes de la place principale de la ville), et bien équipé.

Au-delà de ces deux expériences d’hébergement à Madrid et ses environs, je ne regrette surtout pas le choix de ne pas avoir passé tout mon séjour à Madrid. Cette ville est plutôt jolie, mais j’ai trouvé qu’elle comportait moins de points d’intérêt notables que d’autres. De ce fait, diversifier ses découvertes en se rendant à Ségovie (ou à Tolède, qui est une autre option) permet de revenir de son séjour avec un sentiment d’avoir vu plus de choses.

J’espère que cet article vous a aidé sur le sujet du où dormir à Madrid. Un sujet que l’on aborde en général au début de ses préparatifs lors d’un city-trip dans cette ville. Si vous lisez cet article, il est donc probable que ce soit dans le cadre de la préparation d’un voyage dans la capitale espagnole. Je vous souhaite dans ce cas un futur bon voyage à Madrid et ses alentours 🙂 .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *