Où dormir à Lisbonne ? Quartiers à cibler pour choisir son hébergement

Panorama de Lisbonne de nuit

Panorama sur Lisbonne avant le lever du soleil depuis la rue Damasceno Monteiro

Vous vous renseignez pour savoir où dormir à Lisbonne ? Lors d’un city-trip dans la capitale portugaise, ou plus largement pour un voyage dans ce pays, la question de l’hébergement se pose en effet naturellement.

Ce point est à étudier car entre le budget, l’emplacement pour optimiser ses déplacements, mais aussi l’ambiance globale des différents quartiers, le choix pour se loger à Lisbonne est large.

Par mon expérience sur place, je partage dans cet article les éléments à connaître pour y choisir son hébergement. J’indique également concrètement quelles sont les alternatives séjourner à Lisbonne, avec des exemples concrets.

Eléments à prendre en compte pour choisir où dormir à Lisbonne

Avant de se pencher sur les alternatives de secteurs et les recommandations où dormir à Lisbonne, il est important d’avoir en tête quelques éléments.

Les principaux points d’intérêt

La Tour de Belém de Lisbonne

La Tour de Belém, l’un des symboles du quartier de Belém à Lisbonne

Avant de sélectionner le quartier dans lequel on va chercher où dormir à Lisbonne, il faut déjà se représenter où se trouvent ses principaux points d’intérêt.

Ceci pour cibler géographiquement les principales zones où l’on se rendra durant sa visite.

Les principaux points d’intérêt à voir et faire dans la capitale sont :

  • son cœur historique avec notamment la place du Commerce, l’élévateur de Santa Justa, la cathédrale. Ainsi que les différents musées que l’on peut y découvrir.
  • le quartier de Bélem, avec sa célèbre tour et le monastère des Hiéronymites. Il se situe à près de 5km à l’ouest. Il est clairement mal placé pour y loger.
  • la statue du Cristo Rei, de l’autre côté du Tage, à Almada. Le plus simple pour s’y rendre (à moindre coût) est d’emprunter le ferry (depuis l’embarcadère du Cais do Sodre), puis le bus.
  • profiter des panoramas depuis ses hauteurs. Rappelons que Lisbonne est construite sur des collines.

Se déplacer

Un tramway à Lisbonne

Les célèbres tramways jaunes de Lisbonne

Globalement, dans l’hypercentre, les déplacements peuvent se faire à pieds. Mais il existe un réseau de transports en commun qui permet :

  • de s’en éloigner, notamment pour rejoindre l’aéroport ou se rendre à Bélem.
  • d’accéder plus facilement aux quartiers sur les hauteurs. Je pense bien sûr aux fameux tramways, qui au-delà d’être un moyen de transport, sont également une attraction touristique en tant que telle.

A cela s’ajoute également un réseau de bus pour compléter encore davantage les accès.

Bref, les déplacements ne sont pas un frein en soit pour sélectionner l’endroit où dormir à Lisbonne.

Le seul point à garder en tête est l’éloignement qui peut entraîner plus ou moins de temps de transport matin et soir.

Il est à noter par ailleurs que l’accès aux transports en commun est compris en illimité dans la Lisboa Card, le city pass de Lisbonne. Ainsi que la plupart des points d’intérêt de la capitale (sites à visiter ou musées).

Budget pour dormir à Lisbonne

Les façades colorées du centre-ville de Lisbonne

Les façades colorées du centre-ville de Lisbonne

Lisbonne a longtemps été considéré comme une ville où le coût de la vie n’était pas cher. Mais cela change avec son attrait de plus en plus touristique.

Ainsi, la demande augmentant, les prix commencent à s’en ressentir sur les hébergements.

Néanmoins, on trouve en général des hôtels ou appartements où dormir aux alentours de la centaine d’euros la nuit.

Le prix baisse évidemment en fonction du standing du logement, et de l’éloignement par rapport à l’hypercentre. Mais aussi en fonction de la saison et de son anticipation de réservation.

Bref, en terme de prix d’hébergement, Lisbonne, en tant que capitale, n’est pas encore du niveau de Londres, Rome ou Prague.

On peut donc encore décemment, d’un point de vue budget, se loger dans un endroit pas trop mal situé si l’on ne s’y prend pas trop tard. Vous pouvez vous faire une idée des prix des hébergements où dormir à Lisbonne sur cette carte :

Hôtel ou appartement ?

Un tramway à Lisbonne

Un tramway près du Portas do Sol, au lever du soleil

Comme souvent pour un city-trip, on peut se poser la question du choix d’un hôtel ou d’un appartement pour son séjour. Les critères de choix sont habituels à savoir que l’appartement permet de :

  • se loger plus facilement lorsque l’on voyage en famille avec des enfants.
  • de diminuer le coût des repas s’il dispose d’une cuisine équipée, notamment pour le soir ou le petit-déjeuner. A remettre également dans le contexte en fonction de la durée de son séjour.

Pour le second argument, il faut savoir malgré tout que le prix des restaurants est relativement bas au Portugal. Et donc que l’on peut manger sans trop se ruiner dans de petits restaurants.

Il en est de même pour le petit-déjeuner : on trouve de nombreuses boulangeries-pâtisseries bon marché.

Où dormir à Lisbonne : les alternatives

Je vous présente maintenant les principales possibilités de secteurs intéressantes pour se loger à Lisbonne dans le cadre d’un séjour touristique.

Loger dans le centre-ville

Lever de soleil depuis le Portas do Sol à Lisbonne

Le lever de soleil depuis le Portas do Sol à Lisbonne

Il est lui-même constitué de quartiers.

Si l’on vise ce secteur pour dormir à Lisbonne, il faut ainsi s’orienter vers :

  • le Baixa-Chiado, que l’on pourrait qualifier d’hypercentre. C’est ici que se trouve la place du Commerce. Il est donc très bien desservi par les transports en commun (métro, tramway, et à deux pas de l’embarcadère des ferries).
  • Alfama, l’un des plus anciens de Lisbonne, connu pour ses rues en pente. Il est réputé également pour avoir gardé une certaine authenticité et convivialité. On trouve davantage d’appartements en location que d’hôtels pour se loger ici.
  • le Bairro Alto, réputé festif avec ses bars et restaurants. Il convient davantage à ceux qui souhaitent sortir en soirée sans trop s’éloigner de leur hébergement dans Lisbonne.
Quartiers où dormir à Lisbonne

Quartiers où dormir à Lisbonne

Quelques hébergements dans le Baixa-Chiado

Parmi les hébergements de ce quartier de Lisbonne, on peut noter :

  • cet hôtel ou encore celui-là, idéalement situés, en plein cœur.
  • un appartement commecelui-ci, avec sa terrasse disposant d’une très belle vue, idéale pour prendre son petit-déjeuner ! Ou encore celui-là, tout proche du Tage et de la station de métro de Baixa-Chiado.

Exemples de logements dans Alfama

Parmi les hébergements où loger dans Alfama, on peut noter :

  • l’Hotel Convento do Salvador, l’un des rares hôtels de ce quartier. Il est néanmoins bien situé, juste à côté de lignes de tramway, mais aussi du Mirador de Portas do Sol, l’un des plus beaux panoramas sur Lisbonne (notamment au lever du soleil) !
  • cet appartement bien situé et bien noté sur les sites de réservation en ligne.

Dormir à Lisbonne dans le Bairro Alto

Vous pouvez retenir ici les hébergements suivants :

Prendre un hébergement dans les hauteurs

Panorama sur Lisbonne

Panorama sur la ville de Lisbonne depuis la rue Damasceno Monteiro

J’ai déjà évoqué Alfama qui par sa configuration peut déjà être considéré comme étant dans les hauteurs.

Mais l’on peut s’éloigner encore un peu davantage vers le nord de la ville et prendre un peu plus de hauteur encore pour se loger.

Du fait de ce côté excentré, on trouve surtout des appartements en location dans cette zone. On peut ainsi noter le Lisbon Serviced Apartments – Benformoso ou le Mouraria Red Door.

Ils sont tous les deux situés non loin du « Miradouro da Nossa Senhora do Monte », le point de vue sur Lisbonne le plus haut de la ville.

C’est vers cette alternative de quartier et de type d’hébergement que je m’étais orienté. J’ai ainsi passé 3 nuits à Lisbonne en logeant dans cet appartement, au calme, bien aménagé, et globalement d’un bon rapport qualité / prix. Je vous le recommande au passage.

Dormir à Lisbonne dans Bélem

Le monastère dos Jerónimos de Lisbonne vu depuis les jardins

Le monastère dos Jerónimos vu depuis les jardins du même nom

Comme indiqué plus haut, Bélem se situe à environ 5km à l’ouest du centre-ville. Y dormir aura donc les inconvénients suivants :

  • il n’est pas idéalement placé pour rayonner dans la capitale.
  • pour son arrivée et/ou son départ de Lisbonne, avec trajet jusqu’à l’aéroport, ce sera compliqué de s’y rendre en transports en commun. Le trajet depuis le centre se fait en effet via le tramway, et celui-ci est très souvent bondé du fait de son intérêt touristique.

A l’inverse, même si ce quartier est considéré comme ultra touristique, ce point est surtout valable en journée.

En soirée, et la nuit, il n’en est pas forcément de même. De ce fait on lui prête en soirée un côté plus calme, loin du tumulte du centre-ville.

Parmi les hébergements où l’on peut loger dans cette zone de Lisbonne, on peut noter :

  • cet hôtel, idéalement situé au cœur des monuments du secteur (tour, monastère et le monument Padrão dos Descobrimentos), avec vue sur le Tage et le Pont du 25 Avril au loin. Parmi ses équipements, on peut noter une piscine extérieure sur son toit.
  • celui-ci, présentant des prestations similaires, mais un peu plus en retrait du Tage.
  • les appartements du The Lisbon-Way Apartments ou du Jerónimos 4, proches des points d’intérêt.
  • dans les « hauteurs », plus au calme donc, cet appartement

Globalement, et au-delà de la zone ultra-touristique près de la tour de Bélem et du Monastère, on y trouve surtout des appartements mis en location par des particuliers.

Dormir à Lisbonne à l’extérieur du centre

Une rue pavée et en pente dans le centre de Lisbonne

Une rue pavée et en pente dans le centre de Lisbonne

On peut déjà considérer que vu son emplacement, Bélem est déjà à l’extérieur du centre-ville.

Mais on peut élargir cet « éloignement » en direction du nord.

Dormir à Lisbonne en dehors du centre permet de profiter de logements à des prix plus attractifs.

En contrepartie forcément, on est moins bien situé pour visiter Lisbonne, que ce soit en terme de ressenti dans la vie de quartier que de la prise quasi-systématique des transports en commun.

Si l’on est attentif à son budget pour se loger dans Lisbonne, et que l’on est prêt à faire des concessions sur l’emplacement, on peut ainsi noter ces hébergements dans le nord :

Mon avis pour bien choisir son hébergement

Mon expérience personnelle

Un tramway à Lisbonne, sur la ligne 28

Un tramway de la célèbre ligne 28

J’avais fait le choix de dormir dans les hauteurs de Lisbonne, légèrement à l’écart du cœur historique donc.

Ceci pour élargir les possibilités, et bénéficier de prix légèrement en dessous que ceux des hébergements dans l’hypercentre. Et j’avais pris un appartement.

Je n’ai pas regretté ce choix, d’autant que le quartier dans lequel j’ai séjourné était agréable. Des commerces à proximité, mais également des petits restaurants. Ainsi que de beaux points de vue sur Lisbonne, et dont j’ai profité en matinée et en soirée pour faire des photos 😉 .

Par mon expérience sur place, je peux dire également que je ne regrette pas de ne pas avoir dormi à Lisbonne dans Bélem.

Je n’ai pas du tout accroché avec ce secteur. Il est certes à l’écart du tumulte en soirée, mais très touristique en journée et relativement moche avec cette grande route, sa voie de chemin de fer, et son parking en plein milieu…

Récapitulatif

Panorama sur Lisbonne

Panorama sur la ville de Lisbonne depuis la rue Damasceno Monteiro

Lisbonne est grande.

Même si son centre-ville se découvre assez bien à pied, il faut tout de même avoir en tête que :

  • il faut prendre les transports en commun pour se rendre à Bélem et au Cristo Rei, car ces quartiers sont trop éloignés pour s’y rendre à pied.
  • elle est en pente, et même parfois en forte pente !

De ce fait, d’une part il faut faire une croix sur une visite de Lisbonne exclusivement à pied. Et donc de se loger au centre pour cette raison. D’autre part, si l’on a des difficultés à monter des chemins pentus ou des marches, il vaut mieux éviter de prendre un hébergement dans les hauteurs.

Panorama depuis la Portas do Sol au petit matin

Mes meilleurs panoramas de Lisbonne

Je conseille ainsi concrètement de :

  • cibler les quartiers du Baixa-Chiado, de l’Alfama, ou du Bairro Alto, si votre budget le permet.
  • sinon, s’éloigner légèrement vers le nord, dans les hauteurs. On s’éloigne alors très légèrement, tout en restant dans le centre. Cela permet d’élargir son choix d’hébergement et d’obtenir des prix un peu plus bas, à niveau de standing similaire.

En espérant avoir pu vous éclairer si vous êtes dans une recherche d’hébergement pour savoir où dormir à Lisbonne.

Pour davantage d’informations pratiques sur un voyage dans la capitale portugaise, ainsi qu’un retour d’expérience sur une visite de Lisbonne en 3 jours vous pouvez consulter l’article du blog que j’ai dédié à ce sujet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *