Louer une voiture à Majorque : avis, conseils et qui choisir ?

La traversée des petits villages de Majorque

La traversée des petits villages de Majorque

Lors d’un voyage à Majorque durant lequel on compte être un minimum autonome, louer une voiture est incontournable. Même s’il existe l’alternative de séjourner dans un hôtel ou un appartement en bord de mer, et de partir en excursion organisée à la journée, être autonome pour parcourir Majorque est un atout afin de découvrir ses recoins.

Ayant eu l’occasion d’effectuer un voyage à Majorque, et de louer moi-même une voiture à l’aéroport, je partage dans cet article les informations pour choisir sa voiture de location. Ainsi que quelques notions à connaître sur la conduite à Majorque.

Louer une voiture à Majorque

La location de voiture : étape essentielle pour un roadtrip

La location de voiture : étape essentielle pour un roadtrip

Intérêt de la location de voiture

Louer une voiture à Majorque est le meilleur moyen de sillonner l’île.

Quelque soit votre mode de voyage, des solutions s’offrent à vous pour louer une voiture. On peut ainsi :

  • récupérer une voiture à l’aéroport. C’est la solution la plus répandue.
  • se rendre dans une destination balnéaire en bus ou en taxi pour y passer quelques jours (comme Palma de Majorque ou d’autres villes sur la côte). Puis louer une voiture sur une ou plusieurs journées dans l’une de ces villes. Côté touristique de Majorque oblige, on y trouve facilement des loueurs de voitures. J’en reparle plus bas.

Quel type de véhicule ? Berline, citadine ou SUV ?

Le phare du Cap de Formentor à Majorque

Le phare du Cap de Formentor

Je parle plus loin des types de route que l’on trouve à Majorque. Mais clairement Majorque ne nécessite pas que l’on loue un SUV ou un 4×4. Voici pourquoi :

  • les routes sont largement praticables, et même si quelques écarts peuvent amener sur de petits chemins, il est très peu probable que ça ne passe pas avec une voiture de type berline ou citadine.
  • durant la saison touristique, certains sites touristiques et les accès aux plages sont (très) fréquentés. De ce fait, avoir un véhicule qui se gare facilement est un atout. Je pense par exemple à l’accès à la plage de Calo des Moro où il y a peu de place pour se garer, et où le créneau sera nécessaire. Ou encore à la route menant au Cap de Formentor : une route étroite, avec des endroits pour se garer par moment pour profiter de la vue. Pas forcément évident de se faufiler.
  • on ne passe pas des heures sur la route à Majorque en principe. Les accès aux différents endroits notables de l’île se font avec une heure de route, pas plus. C’est d’autant plus valable si vous choisissez de loger à Majorque dans le centre de l’île, et que vous la visiter ensuite « en étoile ». C’est ce que j’avais fait avec un logement du côté de la petite ville de Petra.

Une citadine sera donc suffisante, surtout si vous voyagez en couple. On voyage léger en principe à Majorque. La berline permettra d’avoir un peu plus de place, notamment si vous voyagez en famille.

Dans mon cas, avec un enfant, nous avions pris une voiture de type Golf et c’était largement suffisant, même avec un rehausseur.

Quel loueur de voiture choisir à Majorque ? Mon avis

Loueurs de voiture à Majorque

Loueurs de voiture

Comme pour toute location de voiture, je conseille évidemment de passer par un comparateur de loueurs. Je recommande ici de passer par le site de Rentalcars afin de trouver le loueur le moins cher en fonction de vos dates et vos souhaits. Au-delà de comparer les prix, il permet de profiter en général de prix plus bas qu’en passant directement par les loueurs concernés car il négocie les tarifs.

Dans tous les cas, quelque soit le loueur de voiture, et encore plus si c’est un loueur low-cost (Drivalia, Record, etc…), faîtes bien attention à l’état des lieux de la voiture au départ. Faîtes bien tout noter et prenez des photos au cas où. Au moment de rendre la voiture, cela vous évitera d’avoir des ennuis à devoir justifier une rayure à un endroit où elle était déjà présente… Majorque est très touristique et les abus sont malheureusement de plus en plus nombreux chez les loueurs.

Récupérer et rendre son véhicule

A l’aéroport de Palma de Majorque

Cathédrale Palma de Majorque

Façade de la cathédrale de Palma de Majorque

Les guichets des principaux loueurs se trouvent tout de suite après le hall de récupération des bagages. Les voitures quant à elles se récupèrent dans un parking couvert à l’extérieur, à quelques minutes de marche seulement.

Parmi ces loueurs on peut citer Hertz, Avis, ou Europcar. Lorsque l’on est accompagné d’enfants en bas-âge, ou que l’on ne veut pas se compliquer la vie, ces loueurs sont les plus pratiques et rapides à rejoindre.

Il existe néanmoins d’autres loueurs moins connus (comme Centauro ou Drivalia), à l’extérieur de l’aéroport. Ceux-ci proposent une navette permettant de se rendre à leur guichet et récupérer la voiture. En fonction de la saison, l’attente pour prendre la navette et rejoindre ces loueurs peut être plus ou moins longue, et atteindre facilement 30 minutes.

Ces loueurs sont en général moins chers, mais ont pour certains mauvaise presse… Ce sont les avantages et les inconvénients du low-cost ! Personnellement, compte-tenu des déboires que j’ai déjà pu avoir avec des loueurs de voitures « standards », jamais je n’irai vers ce type de prestation, mais chacun ses expériences et son avis sur le sujet… Dans tous les cas, si vous vous orientez sur ce type de loueurs, faîtes-le en ayant bien pris connaissance des conditions et des avis des autres clients.

Concrètement j’avais fait ce choix d’éviter un loueur pas cher, et étais passé par Hertz : j’en ai été satisfait.

Hormis Hertz, vous pouvez comparer les tarifs de ces loueurs, consulter les avis des internautes, et réserver votre véhicule au meilleur prix sur le site de Rentalcars. Pour l’utiliser régulièrement, je le recommande : j’ai déjà pu réaliser pas mal d’économies grâce à ça.

Ou ailleurs à Majorque

Carte de loueurs de voitures à Majorque

Exemple de loueurs de voitures à Majorque (site Rentalcars.com)

Tourisme oblige dans de nombreuses petites villes en bord de mer, il est facile de trouver des loueurs dans ces zones. Encore une fois, on peut comparer et trouver le loueur le plus adapté via un site comparateur de loueurs.

Pas besoin de connaître forcément le nom de la ville, on peut les trouver en saisissant le mot « Majorque » dans la recherche. On accède ainsi aux loueurs des villes du port de Pollença ou Alcudia par exemple, zones touristiques dans le Nord-Est de Majorque.

Si vous souhaitez vous orienter sur une location de voiture dans ces villes côtières de Majorque, je recommande de regarder les loueurs avant de faire votre réservation de logement. Ceci permet de valider par exemple que l’on trouve facilement des loueurs dans certaines zones et pas d’autres.

Pour louer une voiture dans le centre-ville de Palma de Majorque, il faudra se rendre du côté du port. Quelques loueurs sont présents, mais en moins grand nombre tout de même qu’à l’aéroport. On y trouve par exemple Europcar ou Alamo.

La conduite à Majorque

Plage du port de Pollença - Majorque

La plage du port de Pollença, dans la baie du Cap de Formentor

Généralités sur la conduite

Majorque est en Europe, donc pas de surprise particulière au niveau de la conduite. Elle est tout à fait similaire à celle qui se pratique en Espagne, et même en France. Voici tout de même quelques éléments à connaître pour se préparer un minimum.

  • Le permis international n’est pas nécessaire. Le permis de son pays d’origine est suffisant pour effectuer la démarche de récupération de la voiture de location, et pour les éventuels contrôles de police.
  • Le réseau routier est en bon état, et il est composé de quelques grands-axes. Ces grands axes permettent surtout de traverser Majorque d’Ouest en Est et de contourner Palma.
  • Les autoroutes sont limitées à 120 km/h, et sont en 2 fois 2 voies. Elles ne sont pas soumises au péage.
  • On trouve assez facilement des stations service sur l’île. Certaines ouvertes 24h / 24, d’autres non.

Le réseau routier de Majorque

Une place ombragée dans Valldemossa

Une place ombragée dans Valldemossa

Le reste du réseau routier, celui qu’on va donc parcourir la majeure partie du temps, et constitué de :

  • routes principales, qui relient les petites villes ou villages. La vitesse est limité à 90 km/h pour les routes principales, et 50 km/h dans les villes et les villages. Quelques exceptions tout de même parfois, mais elles sont indiquées bien sûr sur des panneaux de signalisation.
  • petites routes, notamment aux abords de la mer, permettant de rejoindre les coins plus reculés. Je pense notamment à certaines criques, ou le Cap de Formentor par exemple. En fonction de la saison et du trafic, cela peut se compliquer pour se croiser dans certains endroits, notamment si l’on croise un bus. Et par ailleurs, certaines petites routes sont bordées de murés de pierres : c’est joli mais il faut faire attention à ne pas y rayer sa voiture lorsqu’on doit serrer en cas de croisement d’un autre véhicule.

Un dernier point, la partie Nord de l’île de Majorque est traversée par la chaîne de montagne de la Serra de Tramontana. Pour la traverser, il faudra parcourir des routes plus ou moins sinueuses. Ce n’est pas de la haute montagne, mais c’est à noter.

Si vous êtes dans l’optique de louer une voiture à Majorque, j’espère que cet article et mon avis sur les loueurs vous aura aidé pour votre choix. N’hésitez à venir partager votre retour d’expérience également à votre retour 😉 .

Les cultures en terrasse sur les flancs de la Serra de Tremuntana à Majorque

Les cultures en terrasse sur les flancs de la Serra de Tremuntana

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Jerome Dubourg dit :

    Salut.

    Votre avis sur le fait de passer par rentalcars contredit un nombre impressionnant de commentaires négatifs sur ce site, décrivant des pratiques très douteuses chez tous leur partenaires bon marché, et un manque total d’implication de rentalcars dans la protection du consommateur une fois qu’ils ont encaissé le paiement.

    Petite synthèse de ce que les voyageurs remontent :

    Des frais supplémentaires un peut obscures sont a régler a sur place. Comme les frais de services de ravitaillement ( Qui ne sont PAS des frais d’essence, que l’on peut payer aussi. ) La location vas être 50 euros plus chère qu’affichée au début pour une semaine. Lisez bien les petites lignes avant de valider la commande, vous vous rendrez compte que la location n’est pas si bon marché que ça.
    Au moment de retirer le véhicule, la carte utilisée pour payer en ligne se révèle une carte de débit, et non pas de crédit. Pour retirer la voiture, il est nécessaire de prendre une assurance supplémentaire qui coûte plus chère que la location elle même. Sinon, le prix déjà payé est perdu.
    Au moment de rendre le véhicule, le loueurs trouve ( Sans même prendre la peine de faire semblant de les chercher ) des micro dégâts quasi-invisibles que vous aviez manqué a la prise du véhicule, et qui vous sont facturés le prix fort sans moyen de recours.
    Même si vous aviez vu les dégats a la prise du véhicule, la feuille a été mal remplis, le double a été perdu, le loueur qui vous avait reçu et assuré que tout était OK n’est plus la et son collègue n’a entendu parler de rien.

    Conclusion :

    Les loueurs se divisent en deux catégories :
    Ceux qui affichent de 80 euros la semaine, qui sont locaux et présente un risque trés important de magouilles, frais cachés, et arnaques.
    Les gros internationaux, qui louent dans leur propres agences (Europcar, Sixt, Hiper … ) et qui sont a plus 150 euros, mais sont beaucoup plus fiables.

    Faites le calcul : chez un petits loueurs, vous en aurez pour 80 euros environs, plus d’office 40 euros de frais écrit en petit, soit 120 euros en vrais. Et si vous n’ajoutez pas une assurance complète, vous savez que les abus sont trés (trés) courant a majorque.
    Ou alors vous rajoutez 40 euros, vous prenez chez un ‘gros’ loueur qui est certe un poil plus cher, mais qui n’a pas de pratique louche.

    Compte tenu du désagrément de se retrouver a devoir se défendre face a un arnaqueur a la fin de ses vacances, je pense qu’il vaut mieux payer un supplément pas si gros et ne pas avoir de mauvaise surprise.

    Pour conclure, je soulignerait que si vous chercher le même genre de témoignage sur la crête par exemple, vous verrez vous même la différence sur le nombre plaintes. Le nombre de personne qui témoignent leur regret d’avoir fait confiance a rentalcar sur majorque est tout simplement stupéfiant.

    • Bonjour,
      merci pour votre retour, mais je pense que vous n’avez pas dû bien lire l’article 🙂 .
      Ou alors vous confondez Rental Cars avec un loueur local (peut-être « Hiper Rent a car » ou « OK Rent a car »).

      Rental cars est un comparateur de loueurs, et ne concurrence donc pas Hertz, Europcar ou autre, car il les inclue, au même titre que les « petits ». On ne peut pas reprocher à un comparateur de loueurs de ne pas être pro dans l’agence sur place. D’autant qu’ils ont un encart affichant l’avis des internautes après leur location. Vous pouvez trier par rapport à ce critère pour faire votre choix, et c’est souvent comme ça que je procède d’ailleurs.
      Concernant le fait que certains loueurs cachent des frais, le problème de la carte de débit, etc… en principe tout est dans la description de la location (mais j’avoue que c’est souvent bien caché ou pas clair, et je ne défendrai pas les loueurs de voiture sur ce point…). Je suis le premier à dire qu’il faut faire attention, m’étant moi-même déjà fait avoir sur des sujets de ce type (carte de crédit pas accepté, obligé de prendre l’assurance, tentative de me faire croire l’apparition d’une rayure déjà existante, etc…).
      En revanche, si vous préférez utiliser un autre comparateur il en existe bien sûr d’autres (Autoeurope, que j’utilisais à une époque, Carigami, Skyscanner, etc…). Mais le principe reste le même, à la fin vous vous retrouverez chez Hertz, Sixt, et autre…
      Merci pour votre témoignage en tout cas, le blog est là aussi pour ça.

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire