Visiter la cathédrale de Séville : infos, billets, conseils

La cathédrale et la giralda de Séville

La cathédrale et la giralda de Séville

La cathédrale de Séville est l’un des monuments caractéristiques de la ville avec l’Alcazar. Lors de ma ville de Séville, dans le cadre de mon séjour en Andalousie, nous avons visité cette cathédrale, et n’avons pas été  déçu !

Je reviens dans cet article sur ma visite de cette cathédrale de Séville, en partageant mes conseils, et les infos pour préparer sa visite.

Histoire de la cathédrale de Séville et sa Giralda

Extérieur de la cathédrale de Séville

Extérieur de la cathédrale de Séville

Quelques informations tout d’abord sur l’histoire de cette cathédrale, en quelques mots.

Cette cathédrale de Séville date du XVème siècle, et elle a été bâtie à l’emplacement d’une ancienne mosquée. Son architecture est donc particulièrement singulière puisqu’elle allie à la fois des touches gothiques et musulmanes.

A la fin de sa construction, la cathédrale de Séville est devenue à l’époque la plus grande cathédrale du monde, avec notamment une nef centrale de plus de 40 m de long. Elle a depuis été dépassé par deux autres églises, en faisant donc actuellement la troisième plus grande église au monde. Mais elle reste néanmoins la plus grande église de style gothique. Son nom complet est la cathédrale de Sainte Marie du Siège.

La cathédrale de Séville a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, au même titre que l’Alcazar situé non loin.

L’une de ses particularités est la présence de sa tour Giralda, un clocher, reliquat de l’ancien minaret de la mosquée dont elle a pris la place. Cette Giralda mesure une hauteur totale de près de 100 mètres, et elle est aujourd’hui l’un des symboles de la ville de Séville.

Une dernière information notable : Christophe Colomb est enterré dans l’une des chapelles de cette cathédrale.

Visiter la cathédrale

A voir lors de la visite de la cathédrale et de la Giralda

Vue sur la cour des orangers de Extérieur de la cathédrale de Séville

Vue sur la cour des orangers

La cathédrale de Séville comporte un certain nombre de points d’intérêt parmi lesquels :

  • la tombe de Christophe Colomb
  • la porte de la Conception (Puerta de la Concepción) qui ouvre sur la cour des Orangers. Elle est de style gothique et fermée la plupart du temps, exception faîte les jours de fête.
  • la Cours des Orangers (Patio de los Naranjos), dans laquelle on trouve donc des orangers mais aussi une fontaine. Cette cour se trouve à l’emplacement d’une ancienne salle de prière de l’ancienne mosquée.
  • la Giralda : l’imposante tour issue du passé musulman, et qui comporte à son sommet 24 cloches. Elle avait été bâtie initialement dans l’objectif de ressembler au minaret de la célèbre mosquée Koutoubia de Marrakech. On se rend à son sommet en suivant un chemin en pente, celui-ci ayant été construit afin de permettre aux gardes d’y accéder à cheval ! A son sommet : une statue, appelée « El Giraldillo », a été installée en 1568 pour représenter le triomphe de la foi chrétienne.

Les billets

Il existe plusieurs options pour se procurer les billets de la cathédrale de Séville.

A l'intérieur de la cathédrale de Séville

A l’intérieur de la cathédrale

La première est d’aviser sur place, ce que je ne recommande pas forcément compte-tenu du fait que c’est le monument le plus visité de la ville. Il peut donc y avoir foule pour acheter ses billets, surtout en haute saison (avril à octobre, week-ends, et vacances scolaires). Le ticket d’entrée dans ces conditions coûte 9 € par adulte, gratuit pour les enfants de moins de 14 ans (inclus). Les horaires d’ouverture sont : 11h-15h30 le lundi, 11h-17h du mardi au samedi, et 14h30-18h le dimanche.

La seconde option est de disposer d’un billet coupe-file, permettant donc d’éviter de faire la queue. Vous pouvez vous le procurer au même prix que sur place via le site de Ticketbar (réserver ici). Il coûte donc 9 €, et inclut l’audio-guide.

Vous obtiendrez également au passage les horaires d’ouverture, via la sélection de la date. Afin de réguler les visites, il faut sélectionner un horaire de visite. A noter que malgré les frais de réservation, elle est moins chère que chez d’autres vendeurs (cf : GetYourGuide qui la propose à 18 €, ou Viator à 16 €).

Le billet d’entrée inclut :

  • la visite de l’intérieur de la cathédrale (sacristies, cour des orangers, etc…).
  • l’accès à la Giralda
  • l’Église du Divin Sauveur, située à quelques centaines de mètres de la cathédrale, place du Divin Sauveur.

La visite guidée

Comme la plupart des monuments de ce type en Europe, il est possible de bénéficier de la présence d’un guide pour la visite. L’interaction avec le guide amène davantage de dynamisme à la visite qu’avec un simple audio-guide. En contre-partie c’est un plus cher, forcément…

Le site de GetYourGuide propose une visite guidée de 1h30 avec un guide francophone (réserver ici). Elle coûte 25 €, en incluant bien sûr le billet coupe-file.

Les bons plans

Les arènes de Séville vues depuis le sommet de la cathédrale

Vue sur les arènes de Séville depuis la cathédrale

Je l’ai dit plus haut, l’un des intérêts de la visite de cette cathédrale de Séville est d’accéder au sommet de sa Giralda.

Pour profiter des meilleures lumières et faire de belles photos, je recommande de vous y rendre en fin d’après-midi. Du moins à une heure proche du coucher de soleil, dans l’idéal une petite heure avant. C’est plus ou moins faisable en fonction de la saison, mais impossible en été. Vous bénéficierez alors des couleurs du soleil couchant sur la face ouest des bâtiments.

L’autre site touristique le plus visité de Séville est son Alcazar. Je l’ai visité également lors de mon séjour à Séville, et il est magnifique.

Le bon plan pour visiter ces deux sites touristiques emblématiques de la ville de Séville est de disposer du pass combiné Séville proposé par Ticketbar. Celui-ci inclut à la fois les billets coupe-file pour la Giralda, pour l’alcazar, ainsi que l’accès au bus touristique en illimité pendant 24 heures. N’ayant passé qu’une seule journée à Séville nous avions pris ce pass et ne l’avons pas regretté.

Un dernier « bon plan » qui n’en est pas forcément un : la visite de la cathédrale de Séville est gratuite le lundi, sur le créneau 16h30 – 18h. Le créneau étant très court, et il y a donc foule pour entrer dans la cathédrale. Il faut même le voir à l’envers presque et éviter ce créneau pour y aller, et privilégier les billets coupe-file à un autre moment (un autre jour, ou le lundi matin ou début d’après-midi).

Infos pratiques

La giralda issue du passé musulman de la cathédrale de Séville

La giralda issue du passé musulman de la cathédrale

La cathédrale de Séville se trouve sur l’avenue de la Constitución, à 200 mètres à peine de l’Alcazar. Du fait de la proximité de ces deux monuments, il est pratique de combiner leur visite, l’alcazar en début d’après-midi et la cathédrale ensuite. C’est du moins ce que nous avions fait.

Il faut compter sur place environ 1 heure pour la visite, en accédant au sommet de la Giralda.

Mon avis sur la visite de la cathédrale de Séville

Cette cathédrale de Séville, et en particulier sa Giralda marquent le paysage de cette ville. Il serait à mon sens dommage de se rendre à Séville sans la visiter, ou du moins sans aller la voir.

Au-delà de l’intérieur de la cathédrale que l’on pourrait comparer à d’autres, l’extérieur est vraiment caractéristique de ce passé musulman. Et monter à son sommet permet de disposer d’un point de vue sur Séville et les alentours. Les amateurs de photo ou tout simplement de panoramas apprécieront !

Si vous ne passez qu’une journée à Séville, comme moi (ce qui est trop peu je l’avoue), ne perdez pas votre temps à faire la queue pour les billets. Comme indiqué plus haut, on peut en trouver au même prix que sur place.

Si vous projetez de visiter cette cathédrale ou tout simplement vous rendre à Séville, je vous souhaite une bonne visite 😉 . Et vous pouvez consulter si vous le souhaitez l’article du blog que j’ai dédié à mon voyage en Andalousie. J’y reviens sur mon itinéraire (type road trip) sur une semaine, avec notamment la visite de Séville le dernier jour.

Cloches de la cathédrale de Séville

Les cloches au sommet de la Giralda

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire