Baptême de l’air en avion sur la Côte d’Opale : infos & retour d’expérience

Baptême de l'air sur la Côte d'Opale : survol en avion

Baptême de l’air sur la Côte d’Opale : survol en avion

La région de la Côte d’Opale, par ses côtes escarpées et ses couleurs, peut être superbe à découvrir vue du ciel. Par son côté maritime et sa richesse de paysages, il est possible de réaliser un baptême de l’air qui permet de découvrir cette Côte d’Opale. Vue d’en haut donc.

Ayant réalisé un vol en avion (dans un petit avion de tourisme) le long de la Côte d’Opale, je reviens dans cet article sur cette expérience. En indiquant en quoi elle consiste donc, les éléments important pour la préparer. Tout en partageant également comment réserver facilement cette prestation.

Infos & prix d’un baptême de l’air sur la Côte d’Opale

Site des 2 caps sur la Côte d'Opale aux couleurs du soleil couchant

Site des 2 caps sur la Côte d’Opale

Avant de revenir plus loin sur mon expérience de baptême de l’air en avion sur la Côte d’Opale, je partage les informations principales à connaître sur la réalisation de cette activité.

Pour ce type d’activité, le prix est en général un élément qui peut peser sur le choix de réaliser l’activité ou pas. Donc concrètement :

  • le vol en avion dure entre 20 et 30 minutes, en fonction de la prestation sélectionnée. Plus le vol est « long », plus on va loin avant de faire demi-tour, ce qui permet de découvrir davantage de paysages.
  • on ne peut monter qu’à 3 maximum, en plus du pilote, dans l’avion. En fonction du nombre de participants, il faut donc s’organiser (je pense notamment aux groupes d’amis ou aux familles avec plus de 4 personnes par exemple).

Et donc, le prix varie en fonction de ces critères, tout en se situant autour de la centaine d’euros par vol. Vous pouvez trouver les informations sur cette page de l’aérodrome de Marck, près de Calais, et réserver un baptême. C’est un baptême de l’air de ce type que j’ai réalisé (d’une durée de 20 minutes).

Mon retour d’expérience sur le vol en avion

Principe du baptême de l’air sur la Côte d’Opale

Itinéraire

Petit avion pour baptême de l'air sur la Côte d'Opale

Petit avion pour le baptême de l’air

Le principe d’un baptême de l’air sur la Côte d’Opale consiste à réaliser une boucle dans les airs, avec :

  • un survol dans l’intérieur des terres, le long de la côte.
  • un survol similaire, au-dessus de la mer (La Manche), afin de voir la côte depuis la mer. En fonction de son point de départ on peut avoir dans le paysage les côtes escarpées du nord de la Côte d’Opale (vers le Cap Gris-Nez et Blanc-Nez notamment), ou les grandes plages de sable fin, plus au sud.

La durée du vol (en général 20 ou 30 minutes) détermine la « taille » de cette boucle. C’est-à-dire l’endroit où l’on fait « demi-tour » pour retourner à l’aérodrome.

Instructions

Pilote dans cockpit

Pilote dans le cockpit

Les instructions sont rapides car c’est avant-tout le pilote qui gère.

Néanmoins, quelques règles sont à connaître, notamment comment on monte dans l’avion, et comment on en descend. Mais aussi comment on communique à l’intérieur de l’avion, pendant le vol.

Les échanges pendant le vol se font en effet au casque et micro. Le pilote donne régulièrement quelques informations sur les lieux que l’on survole, et il peut répondre aux questions bien sûr.

Les sensations dans l’avion ?

Pour ceux qui se poseraient la question de ce que l’on ressent dans l’avion, et qui n’ont jamais pratiqué de vol de ce type, ce que je peux dire d’expérience c’est que :

  • comme pour n’importe quel vol, on ne ressent pas de vertige. Rappelons que la sensation de vertige n’a lieu que lorsque l’on touche le sol, en haut d’un immeuble par exemple.
  • compte-tenu de la taille de l’avion, on est un peu à l’étroit, mais c’est acceptable. Du fait de cette taille (et ce poids), on ressent par ailleurs davantage les « secousses » que dans un gros appareil. Que ce soit au décollage, à l’atterrissage, ou durant le vol.

Bref, personnellement je n’ai pas du tout ressenti de peur, j’ai passé un bon moment. Mais si vous êtes stressé habituellement en avion, il est clair que ce ne sera pas mieux ici. Enfin c’est mon avis 🙂 .

Les points d’intérêt à voir depuis le ciel

Champs et villages de la Côte d'Opale vus du ciel

Champs et villages de la Côte d’Opale vus du ciel

Ce vol en avion au-dessus de la Côte d’Opale est l’occasion de profiter de belles vues sur la mer, la côte, et les terres intérieures. Parmi les points d’intérêt notables que l’on peut découvrir, on peut citer :

  • la vue sur les villes, villages, ou stations balnéaires de la Côte d’Opale. Mais aussi les champs dans les terres, vallonnées parfois et parées de couleurs différentes en fonction des cultures et de la saison.
  • en fonction de son point de départ, le site des deux caps, avec le Cap Blanc-Nez et le Cap Gris-Nez. Ces caps sont visibles lorsque l’on fait un baptême de l’air au départ de l’aérodrome de Marck, près de Calais.
  • la mer bien sûr, et en l’occurrence le détroit du Pas de Calais, avec la visibilité par beau temps sur les côtes anglaises. L’occasion également de voir les (nombreux) navires qui traversent ce détroit (ferries qui font la navette vers l’Angleterre, ou navires de commerce). Pour information, c’est la voie maritime la plus fréquentée au monde !
  • les entrées du Tunnel sous la Manche, ou encore l’endroit depuis lequel Louis Blériot a pris son départ pour traverser la Manche au début du XXème siècle.

Pour info, les photos qui illustrent cet article ont été prises durant mon vol au départ de l’aérodrome de Calais, qui descendait vers le Cap Blanc-Nez.

Conseils pour réaliser ce baptême de l’air sur la Côte d’Opale

Faire des photos depuis l’avion

Cap Blanc Nez vu du ciel

Cap Blanc Nez vu depuis l’avion

Faire un baptême de l’air en avion au-dessus de la Côte d’Opale peut être l’occasion de réaliser quelques photos.

Mais pour cela, il faut prendre en compte quelques contraintes, à savoir :

  • la vitesse de l’avion. Mine de rien, et même si l’on ne s’en rend pas forcément compte durant le vol, l’avion vole à une vitesse avoisinant les 200 km/h.
  • l’avion est un avion de tourisme, c’est-à-dire un petit avion. Bref, peu de place dans l’habitacle, ce qui empêche de se positionner comme on le souhaite pour prendre ses photos.
Cockpit d'un avion de tourisme

Cockpit de l’avion de tourisme

Les conseils à prendre en compte pour faire de bonnes photos durant ce vol au-dessus de la Côte d’Opale sont donc de :

Se positionner du bon côté

En l’occurrence, il faut essayer d’être assis du côté de la fenêtre où les paysages sont les plus représentatifs.

Concrètement, demandez le plan de vol afin de savoir dans quel sens on descend la côte, et dans quel sens on la remonte.

Typiquement, lors de mon baptême de l’air au dessus de la Côte d’Opale, au départ de Calais, on « descendait » vers la Cap Blanc-Nez à l’intérieur des terres, et on « remontait » depuis la mer : l’idéal était donc d’être du côté droit de l’avion.

Un temps de pose relativement court

Ce temps de pose est un paramétrage de son appareil photo. Il est important ici car l’avion est en mouvement !

En principe, sur les appareils photo en mode automatique, le temps de pose en journée est faible (du fait de la luminosité qui est bonne), donc ça devrait être bon. Mais dans le cas où ça ne le serait pas, vous pouvez jouer sur ce paramètre. Auquel cas, vos photos risquent d’être un peu floues…

Etre prompt…

Comme indiqué plus haut, l’avion va relativement vite, donc les paysages défilent assez vite. Si l’on prend trop son temps pour cadrer, on risque de « rater le coche ».

Je pense notamment aux points d’intérêt comme le Cap Blanc-Nez. C’est un endroit pour lequel on a peu de temps pour bien le prendre en photo de face !

Mon avis sur ce baptême de l’air sur la Côte d’Opale

Aérodrome de Marck près de Calais

Aérodrome de Marck près de Calais

J’ai basé la rédaction de cet article sur mon baptême de l’air au-dessus de la Côte d’Opale, au départ de l’aérodrome de Marck, près de Calais. Dans la partie « haute » de la Côte d’Opale donc.

J’ai apprécié cette activité car elle m’a permis de :

  • découvrir la côte vue du ciel, et ainsi profiter de points de vue différents. Je connais plutôt bien la Côte d’Opale, où j’ai déjà réalisé quelques randonnées. J’ai ainsi pu découvrir des paysages depuis un autre point de vue. Et notamment le Cap Blanc-Nez depuis la mer : le temps fort de mon vol !
  • réaliser cette activité du baptême de l’air dans un petit avion de tourisme. Au-delà des paysages, cette activité reste malgré tout une attraction à elle toute seule 🙂 .

Bref, ce baptême de l’air en avion sur la Côte d’Opale permet de voir la côte depuis un autre point de vue. Tout en amenant une touche « ludique » à la découverte. Il est l’occasion également de réaliser cette expérience dans un cadre maritime qui sort de l’ordinaire !

En espérant avoir pu vous donner un aperçu de ce que en quoi consiste un baptême de l’air en avion au-dessus de la Côte d’Opale. Et vous partager les éléments principaux à connaître pour préparer et réserver cette activité. Dans tous les cas, j’en garde un bon souvenir. Et je vous en souhaite autant si vous êtes dans l’optique d’en réaliser un 😉 .

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *