Rejoindre l’aéroport JFK et New-York : les alternatives (taxi, métro, navette)

L'aéroport de JFK et son Air Train

L’aéroport de JFK et son Air Train

Vous vous rendez prochainement à New-York, et vous voulez vous renseignez sur les éléments principaux à connaître quand on arrive à l’aéroport de JFK (John Fitzgerald Kennedy) ?

Il faut savoir que cet aéroport de JFK se situe à l’Est de la ville. Donc pour le quartier de Manhattan, le plus populaire quand on loge quelques jours à New-York, il faut s’orienter sur les alternatives de transport suivantes :

  • le taxi (les fameux taxis jaunes), ou le Uber maintenant
  • le transporteur réservé à l’avance et qui vous attend à l’aéroport ou vient vous chercher à votre hôtel (en fonction du trajet)
  • en métro
  • la navette (NYC Express Bus)

Suite à mon séjour à New-York (où j’ai eu l’occasion de repartir de JFK), je partage dans cet article ces alternatives pour rejoindre Manhattan. Et vice-versa. J’indique également dans quel contexte elles valent le coup, et leurs contraintes.

Prendre le taxi à l’aéroport de JFK

Le quartier de Times Square à New-York la nuit

Le quartier de Times Square la nuit

Je commence par cette alternative car c’est surement celle à laquelle on pense en premier. Cette solution présente plusieurs avantages et inconvénients. Pour les avantages :

  • elle est plus rapide que le transport en commun (le métro donc, j’en parle plus bas)
  • elle est l’occasion de monter dans un taxi new-yorkais. C’est peut-être bête mais personnellement j’avais envie de monter dans l’un de ces taxis lors de mon séjour à New-York 🙂 .

Mais procéder ainsi amène également quelques contre-parties :

  • il peut y avoir de l’attente avant de monter dans son taxi.
  • on ne connaît pas à l’avance le prix que l’on va payer.

On peut maintenant penser aussi au Uber comme alternative (que j’assimile au taxi). Pour ceux qui ont pas l’habitude de pratiquer le Uber (en France ou ailleurs en Europe), le principe dans ce contexte d’arrivée à l’aéroport de New-York est différent.

En effet, d’une part le vol peut avoir du retard, de l’avance, on peut perdre du temps aux contrôles, pour récupérer ses bagages, etc… Bref, impossible d’en réserver un par avance. Et pour ce qui est de le réserver sur place, il faut avoir du réseau 4G pour chercher sur son smartphone. Chose que l’on évite de faire dans un pays hors Europe pour éviter de payer des frais exagérés (de l’ordre de quelques euros le Mo), à moins d’avoir anticiper ce point bien sûr.

Réserver un transporteur ou une navette privée

Le principe de ce moyen de transport

L'aéroport JFK à New-York

L’aéroport JFK à New-York

Par transporteur ou navette privée on entend l’équivalent d’un taxi, réservé et payé à l’avance. Et dont le chauffeur vous attend à l’aéroport (ou dont le chauffeur vient vous chercher à votre hôtel ou hébergement dans le sens New-York vers aéroport).

On élargit le terme de « transporteur » à « navette privée », car pour faire baisser le prix du trajet, on bénéficie en général d’un « gros taxi ». A savoir une navette qui peut transporter plusieurs couples ou familles, et qui s’est organisée en conséquence pour grouper tout ce monde.

Le tout avec l’objectif bien sûr de déposer chacun devant son hôtel ou hébergement, dans le meilleur délai possible. A l’inverse (dans le sens New-York vers l’aéroport de JFK), ce type de navette prend plusieurs personnes à des endroits différents avant de rejoindre l’aéroport.

A l’aéroport on se trouve donc dans la situation du chauffeur qui vous attend à la sortie de votre terminal. Au moment de la réservation de cette prestation, on indique le numéro de son vol, donc si celui-ci a du retard il est mis au courant. Il n’y a donc pas à s’inquiéter pour ce point : ils ont l’habitude.

Comment réserver son transporteur pour l’aéroport ?

Réservation d'un transporteur entre JFK et Manhattan

Réservation d’un transporteur via le site de Ceetiz

Le plus simple est de réserver sur internet. Il existe plusieurs prestataires, mais pour avoir comparer, les moins chers sont les prestataires proposés par Ticketbar et Ceetiz :

  • Ticketbar, via cette page pour réserver vos billets pour l’aller, le retour, ou les deux. Et quelque soit l’aéroport de New-York (y compris Newark). A l’aéroport, pour cette alternative il faut se présenter au comptoir « Ground Transportation Desk » de son Terminal d’arrivée.
  • Ceetiz, via cette page dans le sens JFK vers Manhattan et celle-ci dans le sens Manhattan vers l’aéroport de JFK. Au moment de la réservation, il suffit d’indiquer son numéro de vol.

Le prix est basé sur le nombre de passagers, aux alentours de 20 € par personne. Une fois la réservation effectuée des échanges ont lieu ensuite par mail pour valider les horaires de prise en charge et l’adresse du lieu de départ ou d’arrivée dans Manhattan.

La réservation via Ticketbar est plus simple, car on réserve en une seule fois. Et ceci quelque soit l’aéroport de départ et d’arrivée (pas forcément JFK).

Le trajet aéroport-Manhattan inclus dans un city-pass de New-York ?

Le Big Apple City Pass de New-York

Le Big Apple City Pass de New-York

Il existe un city-pass à New-York, ou plutôt un combiné d’activités de New-York, qui inclue un trajet entre les aéroports et son hôtel à Manhattan !

Ce pass touristique est le Big Apple City Pass. Au-delà de ce trajet via un transporteur privé, il comporte les accès au sommet de l’Empire State Building, du Top of the Rock, au ferry menant à la Statue de la Liberté, etc…

Pour davantage de détails sur ce sujet des pass touristiques à New-York vous pouvez consulter l’article du blog que je leur ai dédié. J’y indique en quoi ils consistent, et dans quels cas ils sont avantageux, en me basant sur mon retour d’expérience.

Les avantages

Dans l'aéroport de JFK à New-York

Dans l’aéroport de JFK (crédit photo : ceetiz.fr)

Passer par un transporteur réservé à l’avance pour son trajet entre l’aéroport de JFK et New-York présente plusieurs avantages :

  • comme indiqué plus haut, quelque soit le problème rencontré durant son vol (retard du vol, perte de temps pour les contrôles administratifs, bagages, etc…) le chauffeur vous attend. Ça fait parti de la prestation.
  • on paye à la réservation en euros. Ce point est important car pour les Etats-Unis, il vous faudra soit posséder des dollars (à retirer à l’aéroport avec des frais potentiels). Soit payer par carte bancaire (avec des frais aussi potentiellement en fonction de votre banque).
  • on connaît le prix en avance. Pas de surprise avec les horaires de jour, nuit, ou le compteur qui tourne parce qu’il y a des embouteillages ou que le trajet est long. Quand on arrive à l’aéroport on sait qu’un chauffeur nous attend pour nous amener à notre logement, et c’est déjà payé.

Ces avantages restent valables dans le sens New-York vers JFK.

Rejoindre JFK et New-York via le métro et le Air Train

Plan du métro de New-York avec JFK

Plan du métro de New-York avec JFK

Les différents terminaux de l’aéroport de JFK sont desservis entre eux par un « tramway » nommé « Air Train ». Ce nom pour coller au fait que c’est une navette sur rails qui circule en hauteur.

L’intérêt de ce Air Train est qu’il est relié au réseau de métro de la ville de New-York via les lignes suivantes :

  • les lignes E, J et Z, à la Jamaica Station.
  • la ligne A, à la Howard Beach Station.

Il faut compter 5 $ par personne pour le Air Train, et environ 3 $ pour le ticket de métro complémentaire. De ce fait, c’est la solution la moins chère pour relier Manhattan avec l’aéroport de JFK. En contre-partie, et j’en reparle plus bas avec mon expérience personnelle, c’est le moyen le plus long et le plus pénible quand on transporte des bagages…

Rejoindre New-York depuis JFK en navette (bus)

Si vous avez l’habitude de voyager dans différents pays européens vous connaissez probablement le principe des navettes entre les aéroports et le centre-ville des grandes villes.

Bus entre JFK en Manhattan

Bus entre JFK en Manhattan (crédit photo : viator.com)

La société de navettes qui gère ces trajets à New-York est la « NYC Express Bus ». Au-delà d’être présente à l’aéroport de JFK, elle l’est également à celui de LaGuardia. Vous pouvez acheter vos tickets par avance sur cette page du site de Viator. Un ticket aller coûte une quinzaine d’euros.

Ces navettes déposent (ou prennent) les passagers au niveau de la gare Centrale de Manhattan (« Grand Central »). Mais il existe également un arrêt du côté de Times Square, et un autre à Port Authority (gare routière).

Son inconvénient principal sont les horaires et le délai entre les prises en charge. Ces bus ne font en effet la navette qu’entre 11h et 19h. Et avec une prise en charge toutes les 30 minutes. Pour l’aéroport de JFK les départs peuvent être effectués au niveau des terminaux 1, 2, 4 et 8.

Par ailleurs les arrêts dans Manhattan étant peu nombreux, et Manhattan très grande, il faut terminer son trajet en métro et / ou à pieds.

Mon avis et expérience personnelle

Le cas du métro et Air Train

Dans le métro à New-York

Dans le métro à New-York

Si vous avez lu mon article du blog sur mes 5 jours à New-York, vous avez vu que je suis arrivé via l’aéroport de La Guardia, et suis reparti de JFK. Contrairement à l’aller où nous avions pris le taxi, nous avons opté pour le retour pour l’option du métro.

Clairement ce fut une galère pour plusieurs raisons, et je déconseille d’en faire autant pour les raisons suivantes :

  • New-York (et Manhattan en l’occurrence) est très grande. Donc rejoindre son hôtel jusqu’au métro avec ses valises est pénible. Je précise ce point car à Manhattan les distances sont grandes entre les arrêts de métro. On marche donc beaucoup, et on le ressent encore davantage à traîner une grosse valise ou avec un sac à dos.
  • Etre dans une rame de métro avec ses valises, qui plus est potentiellement aux heures de pointe, n’a rien d’une partie de plaisir. Je pense au fait de monter dans le métro avec ses valises, se frayer une place, et d’être tous serrés. Pénible !
  • En fonction de certains critères d’horaire et d’alternance entre les rames, certains métros s’arrêtent à des arrêts complémentaires, doublant (largement) le temps de trajet. Je pense ici à la ligne E. C’est ce point là qui m’a fait le plus stressé car on a perdu pas mal de temps.

Bref, à l’aller (dans le sens JFK vers New-York), si vous cherchez à faire des économies, le métro est la solution la moins chère. En contre-partie c’est la plus longue et la plus galère. Au retour en revanche, si vous optez pour le métro, prévoyez de la marge pour ne pas rater votre vol !

Mes conseils

Taxis jaunes dans New-York

Les célèbres taxis jaunes new-yorkais

La solution du bus (navette) est selon moi à éviter. C’est à peine moins cher que la navette privée, et présente plusieurs inconvénients :

  • on n’est pas déposé devant son hôtel
  • les horaires sont contraignantes (navette toutes les demies heures, et pas 24h/24)

Si c’était à refaire, je ne prendrais pas le métro pour ces trajets entre l’aéroport et le centre-ville de New-York. Et je m’orienterais sur un transporteur réservé à l’avance. Je procède souvent ainsi désormais et en suis satisfait.

En espérant avoir pu vous éclairer sur ce sujet du transport entre l’aéroport de JFK et Manhattan. Si vous préparez votre séjour à New-York, vous avez surement déjà compris que c’est une ville où la vie est chère… Et ce poste du trajet entre l’aéroport et le centre-ville ne déroge pas à la règle 😉 .

Je vous souhaite un bon séjour à New-York !

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire