Visiter Brighton : mon programme pour découvrir la ville

Visiter Brighton et son emblématique Pier

Visiter Brighton et son emblématique Pier

Brighton est une ville balnéaire située sur la côte du sud de l’Angleterre. Elle est réputée pour son côté mer proche de Londres, avec notamment son imposant pier très “festif”.

J’ai fait une escale dans cette ville durant un séjour itinérant dans le sud de l’Angleterre. Je reviens dans cet article sur ce que l’on peut faire lorsque l’on souhaite visiter Brighton, notamment sur une journée.

Se rendre à Brighton

En voiture

Visiter Brighton : les points d'intérêt

La carte de Brighton avec les points d’intérêt cités dans cet article

En venant de Londres vous emprunterez l’A23. Difficile d’estimer en revanche un temps de trajet : j’ai pratiqué la grande rocade de Londres (M25) à plusieurs reprises et me suis systématiquement retrouvé dans des bouchons !

Pour ma part, je venais de l’Est de Brighton et j’avais rejoint Brighton en longeant la côte. Nous avions au préalable été du côté de la ville d’Eastbourne. Et notamment sur les chemins de randonnée longeant les falaises, au-dessus de la Beachy Head Road.

Pour se garer dans Brighton il existe des parkings sous-terrains. En revanche ce n’est pas donné niveau tarif ! Nous étions garé à The Lanes Car Park, non loin du Pier : le tarif était de 15 livres pour 4 heures. En revanche c’était le week-end : en semaine c’est un peu moins… C’est peut-être moins cher ailleurs, mais j’imagine que les prix restent plus ou moins similaires d’un parking à l’autre.

En train

Depuis Londres, compter environ 1 heure de trajet en train. La gare de Brighton se situe un peu au nord du centre-ville. Vous rejoindrez ensuite le centre en empruntant la Queens Road.

En fonction de la compagnie, de l’horaire et du jour, les prix varient entre une quinzaine et une trentaine d’euros.

Visiter Brighton : les principales attractions

Le pier

Le bout du pier de Brighton et sa fête foraine

En bout de Pier : la fête foraine !

C’est selon moi l’élément caractéristique de cette ville. Certes la plupart des villes en bord de mer du sud de l’Angleterre comportent un pier (ou un ponton en français), mais celui-ci est particulier. Il est en effet très imposant et mesure près de 400 mètres de long !

En revanche il ne s’agit pas d’un ponton traditionnel où l’on vient s’y balader, et où quelques événements peuvent être organisés de temps à autre. On est sur un ponton orienté continuellement vers le côté festif. Il est en effet composé de stands type fête foraine, un casino, des jeux, et un parc d’attraction tout au bout. Il est également possible de se restaurer par endroits, notamment en prenant un fameux ” fish and ships “.

Ce ponton est incontournable, et de toute façon on ne peut pas le rater. Mais perso je n’ai pas été conquis plus que ça. Il faut s’y rendre je pense pour 2 raisons : soit découvrir et faire un tour (ce qui était mon cas), soit vraiment y aller pour passer un moment comme dans une fête foraine. Je m’y suis rendu un samedi après-midi, et clairement j’ai ressenti qu’il s’agissait d’un lieu familial où les locaux venaient faire un tour et se divertir le week-end.

La tour d’observation i360

Vue sur Brighton et sa tour d'observation

La tour d’observation qui s’élève au-dessus de Brighton

Il s’agit là d’une attraction touristique relativement récente… Une grande tour munie d’un ascenseur qui permet, une fois en haut, de disposer d’une vue panoramique sur la ville de Brighton et ses alentours. Elle a été ouverte au public en 2016. Elle a été construite dans le but de donner un attrait touristique supplémentaire à la ville.

Cette tour d’observation culmine à 162 mètres, et l’ascenseur permet d’accéder à une hauteur de 138 mètres. Sa particularité est sa largeur : seulement 4 mètres, ce qui en fait l’une des moins larges au monde. A noter également que l’ascenseur peut contenir une capacité d’environ 200 personnes !

Perso je ne suis pas friand de ce genre d’ “attraction”, surtout dans ce type de contexte. La ville de Brighton est certes sympa, mais je ne suis pas convaincu que prendre de la hauteur pour la voir du ciel apporte un intérêt quelconque. Néanmoins, je ne suis pas monté dedans, donc je vous laisse éventuellement donner votre avis en commentaire 😉 . Pour le prix c’est une quinzaine de livres par personne.

La plage

Le centre ville de Brighton et ses pubs

Le centre ville de Brighton : l’animation dans les pubs !

Bord de mer oblige il est possible de profiter de la plage. Elle est ici composée de galets. De par sa proximité avec la capitale, Brighton est réputée pour être un point de chute pour les londoniens les week-ends d’été ensoleillés.

Mais au-delà de la plage il est possible de se balader le long de la digue, en se dirigeant par exemple vers l’ouest. En marchant encore une dizaine de minutes depuis la tour d’observation vous arriverez notamment à l’emplacement de petites cabanes colorées.

Le centre-ville

On tombe parfois sur du street art au détour des rues dans Brighton

On tombe parfois sur du street art au détour des rues

Un centre-ville typiquement anglais avec des pubs, des restos et des boutiques de toutes sortes. Je m’y suis rendu un samedi après-midi, donc c’était plutôt festif : des gens venus faire leur shopping, mais également du monde dans les bars jusque sur le trottoir.

Celui-ci se situe globalement au nord-ouest du Pier, dans le quartier dit ” The Lane “, quartier historique de la ville. Mais on peut pousser jusqu’au quartier du ” North Lane “, légèrement plus au nord, au niveau de la North Road. Vous y trouverez notamment des magasins vintage.

A noter également que le centre-ville est parsemé de street-art. Les amateurs apprécieront !

Le Royal Pavilion

Le Royal Pavilion, à 2 pas du centre-ville animé de Brighton

Le Royal Pavilion, à 2 pas du centre-ville animé

Il s’agit d’un palais dont la construction a été commandée par le roi George IV au début du XIXème siècle. Sa particularité : il est de style indien. Du moins d’extérieur, car l’intérieur combine également des touches de décoration chinoises, islamiques ou encore mongoles.

Il servait à l’organisation de banquets du temps du règne du roi George IV. Finalement, une quinzaine d’années après la mort du roi, le gouvernement britannique décida de vendre ce palais à la ville de Brighton. De ce fait on le dénomme ainsi également ” Brighton Pavilion “. Aujourd’hui ce palais se visite, mais il peut également se louer pour diverses occasions. Compter une dizaine de livres par adulte pour le visiter.

Pour ma part je me suis juste contenté de passer le voir. Il est en effet situé au niveau de la North Street, à deux pas du centre-ville. Sa face avant se trouve sur la rue Old Steine.

Mes conseils

  • Nous avons passé une petite après-midi à Brighton à déambuler dans le centre-ville, faire un tour sur le Pier et sa plage, et manger un fish and ships en soirée. Mais on peut considérer que l’on peut facilement y passer une journée si l’on inclut de monter dans la tour d’observation et visiter le Royal Pavilion, tout en profitant encore davantage de la plage et de sa grande digue.
  • Pour les amateurs de photo, ne misez pas trop sur le Pier de Brighton… Il est vraiment orienté fête foraine, et assez loin d’un ponton traditionnel.
  • Si vous avez fait des recherches pour visiter Brighton et êtes tombés sur des photos avec une grande roue, sachez qu’elle a été démontée en 2016. Ceci afin de ne pas concurrencer la tour d’observation… Un point de vue photo m’avait semblé intéressant durant mes préparatifs de visite de Brighton : une rue en pente, avec des maisons colorées et la grande roue au fond. Cette rue est la Blaker Street, mais quand je me suis rendu à Brighton il n’y avait donc plus de grande roue ! Dommage…

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire