Visiter Alexandrie en Egypte : que faire et guide pratique

Le port d'Alexandrie en Egypte

Le port d’Alexandrie

Alexandrie est une étape envisageable lors d’un séjour en Egypte, notamment lorsque l’on est déjà du côté du Caire. Alexandrie se trouve tout au nord du pays, au bord de la mer Méditerranée, à un peu plus de 200 km de la capitale.

Ayant passé une journée à visiter Alexandrie, je partage dans cet article ce que l’on peut faire et voir à Alexandrie. J’indique également ce qu’il faut connaître pour y préparer son séjour (où dormir, se déplacer, comment s’y rendre). Bref mon guide pratique pour visiter Alexandrie.

Un peu d’histoire sur Alexandrie

L'amphithéâtre romain que l'on peut visiter à Alexandrie

L’amphithéâtre romain d’Alexandrie

Alexandrie a été fondée en 331 av JC par Alexandre le Grand, d’où son nom. Elle devient rapidement la capitale de l’Egypte gréco-romaine.

Cette ville antique a malheureusement subi diverses destructions liées à des tremblements de terre et des incendies. Ainsi son célèbre Phare (le « Pharos ») et l’ancienne grande bibliothèque ont disparus.

Cette bibliothèque était la plus grande du monde antique en faisant ainsi un endroit où les grands philosophes et scientifiques de cette époque venaient chercher des connaissances.

Les Arabes ont conquis l’Egypte en VIIème siècle et ont décidé à cette époque de bâtir une nouvelle capitale plus au sud : Le Caire. Alexandrie a ainsi perdu de sa grandeur et s’est tournée vers le commerce extérieur.

Vue sur Alexandrie en Egypte

Vue sur Alexandrie

A la fin du XVIIIème siècle, les troupes de Napoléon, puis les britanniques, ont conquis Alexandrie. Vers le milieu du XIXème siècle, suite à une rébellion, les britanniques durent riposter et bombarder en partie la ville, détruisant une grande partie de son centre-ville.

Aujourd’hui Alexandrie est toujours tournée vers le commerce maritime, Alexandrie étant le premier port d’Egypte. Mais elle est aussi tournée vers le tourisme, avec notamment son bord de mer. Elle a également gardé quelques touches de son passé (plaques de rue françaises, communauté grecque avec des restaurants et cafés grecs, etc…).

Que faire à Alexandrie ?

Avant d’organiser sa visite d’Alexandrie il faut connaître ce que l’on peut y faire et y voir. Ceci afin de vous décider ou non de vous y rendre si vous hésitez. Alexandrie est en effet assez éloignée en terme de visite de l’Egypte antique du sud du pays, et même du Caire et son plateau de Gizeh.

La citadelle de Qaitbay

La citadelle Qaitbay à Alexandrie

La citadelle Qaitbay à Alexandrie

Cette citadelle a été construite à l’emplacement de l’ancien Phare d’Alexandrie. Ce phare fut considérée comme l’une des 7 merveilles du Monde antique, mais il fut détruit par une succession de tremblements de terre il y a environ 1000 ans. La hauteur de ce phare a été estimée entre 110 et 150 mètres, en faisant l’une des plus grandes structures au monde pendant des siècles.

Malgré les tremblements de terre, certaines pierres ont pu être sauvées, et elles ont servi au XVème siècle à la construction de la citadelle de Qaitbay. Une partie des pierres du phare est encore sous l’eau et il est question un jour de les extraire afin de les exposer dans un musée.

Cette citadelle avait cette fois une vocation défensive, et Qaitbay est le nom du sultan qui l’a fondée.

Elle se visite tous les jours, de 8h à 17h. Cette citadelle abrite un musée de la marine, mais elle permet également de déambuler à l’intérieur pour voir ses jardins, et prendre un peu de hauteur. Pour le prix, compter 30 Livres Egyptiennes (environ 2 €).

La corniche en bord de mer

Sur la corniche à Alexandrie

Sur la corniche à Alexandrie

Cette corniche mesure près de 15 km de long et démarre de la citadelle de Qaitbay pour remonter vers le Nord-Est du côté du palais Montazah. Elle est bordée de bâtiments résidentiels et d’hôtels, mais également de restaurants, marchés, etc…

C’est un lieu de promenade agréable, et elle est l’occasion entre autres d’emprunter le pont Stanley et son architecture particulière, et d’observer les nombreux bateaux de pêcheurs, colorés. Il est possible également d’y effectuer des tours en calèche.

La partie principale se trouve entre la citadelle de Qaitbay et la bibliothèque moderne dont je parle plus bas. Par sa forme, cette partie de la corniche représente une sorte de demi cercle.

Le site gallo-romain

Mosaique sur le site gallo-romain d'Alexandrie

Mosaique sur le site gallo-romain

Ce site date du IIème siècle et il contient notamment un amphithéâtre encore très bien conservé. Celui-ci pouvait accueillir à l’époque jusque 800 spectateurs.

Mais on peut également découvrir sur ce site une collection de sphinx. Celle-ci fut découverte dans les eaux du port d’Alexandrie dans les années 1990.

Se promener sur ce site prend une petite demie-heure, il n’est pas très grand en soi. Il est parsemé de quelques panneaux explicatifs (dont certains sont en français). Pour le prix, il faut compter une vingtaine de Livres Egyptiennes.

Les catacombes de Kom el-Shouqafa

Dans les jardins du palais de Montazah à Alexandrie

Dans les jardins du palais de Montazah

Cette nécropole date du IIème siècle ap JC, et son nom vient de la traduction d’un terme grec signifiant « monticule de tessons ». Ces catacombes ont probablement été construites initialement pour servir de sépulture privée à une famille riche, mais elles ont été transformées par la suite en un cimetière public

Il s’agit d’un complexe sous-terrain, datant de l’époque romaine. On y trouve donc des chambres funéraires, mais aussi des peintures murales et des sculptures. Ce site est accessible en empruntant un escalier en pente plus ou moins forte selon les endroits.

Pour le prix, il faut compter une trentaine de Livres Egyptiennes.

La bibliothèque moderne d’Alexandrie

L'intérieur de la bibliothèque d'Alexandrie

L’intérieur de la bibliothèque d’Alexandrie

On parle ici de bibliothèque moderne car l’ancienne dont j’ai parlé plus haut a été détruite par un incendie. Néanmoins cette bibliothèque vaut le détour car son architecture, aussi bien extérieure qu’intérieure, est intéressante.

D’extérieur elle ressemble en effet à une immense partie sphère tranchée, et l’intérieur est résolument moderne.

Elle contient de nombreux ouvrages, avec notamment des livres en arabe, anglais et français. On y trouve plus de 200 000 ouvrages ! Une grande partie des livres de cette bibliothèque sont d’ailleurs issus d’un don de la bibliothèque nationale de France.

La bibliothèque moderne d'Alexandrie

La bibliothèque moderne

Au-delà de cet aspect bibliothèque on peut profiter d’expositions ou découvrir d’anciens manuscrits dans un petit musée.

L’entrée coûte 70 Livres Egyptiennes, avec un surplus possible pour découvrir certaines expositions. Il est possible de se faire accompagner d’un guide (francophone) sur demande. Pour les horaires c’est 10h – 17h du dimanche au jeudi. Vous pouvez obtenir davantage d’informations sur son site internet officiel.

Au-delà de l’aspect « touristique » de ce lieu, elle est surtout fréquentée par des chercheurs, des étudiants, mais également des écoliers.

Palais de Montazah et ses jardins

Le palais de Montazah à Alexandrie

Le palais de Montazah

Aujourd’hui servant de résidence pour les présidents égyptiens, le palais de Montazah date de la fin du XIXème siècle. Il avait été « commandé » à l’origine par la compagnie Montazah pour l’investissement touristique (d’où son nom).

Il s’agit d’un très beau palais, entouré de jardins, et son architecture est essentiellement d’origine autrichienne. Compte-tenu de sa fonction, ce palais ne se visite pas, mais l’extérieur (ses jardins) sont publics. Sur un espace d’environ 150 hectares, en bord de mer, on trouve notamment dans ces jardins des palmiers et parterres de fleurs.

La balade y est agréable, et elle est de ce fait appréciée aussi par les habitants d’Alexandrie (notamment le week-end). Se promener dans ces jardins est l’occasion de profiter d’un peu de calme et de verdure durant sa visite d’Alexandrie.

Mais aussi

La ville d’Alexandrie abrite également des musées et galeries d’art, parmi lesquels :

  • le musée national, dans lequel sont exposées des pièces archéologiques, et notamment une momie.
  • le musée royal de la joaillerie, qui comporte des bijoux ayant appartenu à la famille royale égyptienne, le tout dans un très beau palais.

Visiter Alexandrie en pratique

Où dormir à Alexandrie ?

Le Tolip Hotel à Alexandrie

Crédit photo : Booking.com : Le Tolip Hotel à Alexandrie

A quelques exceptions près, la majorité des hôtels à Alexandrie se trouvent sur la corniche. On trouve également de grands appartements à des prix faibles, y compris sur la corniche. Cette alternative est intéressante si l’on voyage à 3 ou 4 personnes.

Parmi les logements aux meilleurs rapport qualité / prix, on peut citer :



Booking.com

Se rendre à Alexandrie

Dans le centre-ville d'Alexandrie en Egypte

Dans le centre-ville d’Alexandrie

Il existe plusieurs alternatives pour se rendre à Alexandrie, notamment depuis Le Caire :

  • en voiture de location, soit en empruntant la route 75M (encore appelée « route du désert »), soit via l’ « Agriculture Road » qui passe par Tanta et Damanhur. Il faut compter dans les deux cas environ 3 heures de route.
  • en bus, via la gare routière. Il faut compter une trentaine de Livres Egyptiennes pour le trajet. Parmi les compagnies existantes et qui font la navette on peut citer Go Bus, ou Blue Bus.
  • en train. La gare d’Alexandrie se trouve à une vingtaine de minutes de marche au sud de la corniche. Vous pouvez obtenir les horaires, les prix et réserver vos billets de train sur ce site (en anglais). Le prix varie en fonction de la classe, l’heure, etc… mais c’est en gros une cinquantaine de Livres Egyptiennes pour un trajet d’environ 3 heures.

Une dernière alternative est de s’y rendre en excursion à la journée depuis Le Caire (comme celle-ci). L’occasion de se préoccuper de rien (le chauffeur vient vous prendre à votre hôtel), et vous bénéficiez d’un guide francophone durant la journée.

Se déplacer dans Alexandrie

Les taxis jaune et noir à Alexandrie

Les taxis jaune et noir

Il existe plusieurs alternatives pour se déplacer par soi-même dans Alexandrie, plutôt standards :

  • en taxi. Compte-tenu du prix dérisoire des courses, c’est le moyen le plus pratique. On reconnaît facilement les taxis à Alexandrie par leur couleur noire et jaune. Il faut veiller néanmoins à bien fixer le prix avant de monter (celui-ci doit se situer aux alentours d’une trentaine de Livres Egyptiennes, voire moins) : les chauffeurs sont réputés pour gonfler les prix lorsqu’il s’agit de touristes…
  • en tramway. La ville d’Alexandrie dispose d’un réseau de tramway, plutôt vieillissant, mais en cours de renouvellement. On paye à bord au conducteur (de l’ordre d’une Livre Egyptienne). Il dessert notamment la gare et la corniche. Vous pouvez obtenir le plan du réseau sur ce site.
  • en bus ou mini-bus, l’alternative surtout empruntée par les locaux. Là aussi un prix dérisoire comme pour le tramway.

Mon avis sur Alexandrie

Par son côté maritime Alexandrie est une ville agréable qui permet de voir un visage différent de l’Egypte. Visiter Alexandrie est en effet assez éloigné du Caire et le site mythique du plateau de Gizeh. Et elle l’est encore plus de l’Egypte Antique, que l’on peut découvrir notamment dans le cadre d’une croisière sur le Nil.

J’ai apprécié cette ville par ce côté historique et différent du reste de l’Egypte. Néanmoins, ce n’est pas non plus le moment le plus marquant de mon voyage en Egypte où je retiens davantage les nombreux sites antiques. Mais ça ce n’est que mon avis perso 🙂 .

Dans tous les cas, si vous projetez de vous rendre à Alexandrie je vous souhaite une bonne visite !

Carte de points d'intérêt à Alexandrie

Point d’intérêt d’Alexandrie évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Thierry dit :

    Super article !
    Tout ce qu’il me fallait pour préparer ma visite d’Alexandrie. Est-ce qu’une journée pour visiter la ville est suffisante selon vous ? J’hésite entre 1 et 2 jours.
    Merci

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire