Où dormir à Montreal ? Conseils pour choisir son hébergement

Panorama sur Montréal depuis le parc du Mont Royal

Panorama sur Montréal depuis le parc du Mont Royal

Montréal sert en général de point d’arrivée pour un voyage au Québec. Elle est grande et touristique, et l’offre en hébergement est donc large en conséquence. Bien choisir où dormir à Montréal est ainsi essentiel pour profiter au mieux de son séjour.

Ayant passé 2 jours à Montréal, et préparé la sélection de mon logement pour y séjourner, je reviens dans cet article sur les principales options pour trouver où loger dans Montréal. Je partage également une sélection d’hébergements intéressant.

Ce qu’il faut savoir pour choisir où dormir à Montréal

Pour bien sélectionner l’endroit où loger à Montréal, il est important de connaître un certain nombre de points qui vont influer sur ce choix.

Points d’intérêt à faire et voir

La basilique Notre-Dame de Montréal

La basilique Notre-Dame de Montréal

Le premier élément à avoir en tête est de savoir où l’on va passer la majorité de son temps lors de sa visite de Montréal. Ainsi, les principaux points d’intérêt à y découvrir sont les suivant :

  • le vieux-Montréal, connu pour ses bâtiments à l’architecture ancienne (XVIIème siècle pour certains). On y trouve notamment l’hôtel de ville, le marché Bonsecours, la place d’Armes, la basilique Notre-Dame, etc…
  • le Vieux-Port, où il fait bon de se promener sur près de 2km. Il abrite aussi l’attraction de la Grande Roue, la tour de l’horloge (au sommet de laquelle on peut monter) et le musée des sciences.
  • le parc du Mont-Royal, le plus connu de Montréal. Situé sur les hauteurs, il permet de profiter d’un beau panorama sur la ville et ses alentours !
  • le parc Jean Drapeau, à cheval sur les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, sur le fleuve Saint-Laurent. Il est connu surtout pour sa biosphère qui abrite un musée dédié à l’environnement.
  • la rue Sainte-Catherine Est, dans le quartier « Le Village », animé et dont la particularité est de servir d’œuvre d’art à ciel ouvert, grâce aux dizaines de milliers de boules roses étendues au-dessus de la rue.
  • manger une « poutine », plat typique de la région. L’un des lieux les plus prisés pour cela est le restaurant « La Banquise ».
  • se balader dans les allées du marché Jean-Talon, dans le quartier de la « Petite Italie ».
Carte des points d'intérêt dans Montreal

Points d’intérêt de Montreal évoqués dans cet article

Vous l’aurez compris en voyant la carte, les zones les plus intéressantes pour dormir à Montréal se trouvent dans la partie de la ville la plus proche du fleuve Saint-Laurent. Je donne des recommandations plus bas dans cet article.

Se déplacer dans Montréal

La ville comporte 4 lignes de métro qui permettent de se rendre dans la plupart des zones de Montréal. Le bus circule également.

Mais l’on s’y déplace également beaucoup à pied dans un contexte de visite. Montréal abrite même un réseau souterrain, appelé « underground city » qui relie des centres commerciaux, hôtels, résidences, etc… via un système de tunnels. Il est surtout appréciable durant les mois d’hiver où les températures sont très basses.

Bref, comme dans les grandes villes, si l’on fait le choix de s’éloigner un peu pour sélectionner son hébergement, il est important de le prendre avec une station de métro à proximité.

Budget d’un hébergement (hôtel ou appartement)

Vue sur le Vieux-Montréal depuis le Vieux Port

Vue sur le Vieux-Montréal depuis le Vieux Port

Se loger à Montréal amène à des budgets très différents en fonction du quartier que l’on choisit pour dormir. Les hébergements dans le centre, et d’autant plus dans le Vieux-Montréal, présentent des tarifs plus élevés.

Par ailleurs, la saison touristique à Montréal se situe surtout au moment de la fin du printemps, de l’été, et du début de l’automne. Durant cette période, les prix sont tirés vers le haut. Et par ailleurs, les logements au meilleur rapport qualité-prix y sont réservés longtemps à l’avance. Si vous y voyagez durant cette période, je vous conseille d’anticiper au maximum.

Comme souvent, pour profiter de prix plus bas, il faut donc s’éloigner du centre. Quitte à perdre en animation (bars, restaurants en soirée), devoir marcher davantage, et passer un peu plus de temps dans les transports.



Booking.com

Où dormir à Montreal : principales alternatives

Sans entrer dans un détail exhaustif de tous les quartiers, voici les principales zones où dormir à Montréal.

Loger dans le Vieux-Montréal : pour profiter au mieux

Une bâtisse dans le Vieux-Montreal

Une bâtisse dans le Vieux-Montreal

Loger dans cette partie de Montréal permet d’être bien situé pour sillonner dans la ville. Mais il est surtout agréable et animé en soirée. On y trouve en effet de nombreuses boutiques, mais aussi des bars et restaurants où l’on peut sortir. Déambuler dans ses petites ruelles et places vivantes en soirée est particulièrement sympa durant les mois d’été.

Certaines grandes chaînes d’hôtel se situent ainsi dans cette zone. Mais l’on trouve également des établissements plus classiques, et des appartements à la location. Dans tous les cas, malgré les prix plus élevés pour dormir dans ce secteur, la demande est très forte.

Parmi les logements dans cette zone, on peut noter :

  • l’hôtel de l’Auberge du Vieux Port, le long de la Promenade du Vieux-Port. Pour ceux qui apprécient les hébergements avec vue, il est possible de prendre une chambre avec vue sur le Saint-Laurent.
  • l’hôtel Saint-Sulpice, à deux pas de la basilique.
  • l’appartement des Lofts du Vieux-Port

Le centre-ville : un bon compromis

Dans le centre-ville de Montreal

Le moderne qui côtoie le classique dans le centre-ville de Montreal !

En s’écartant légèrement, on trouve de nombreux hébergements. Certes, on perd le charme et l' »authenticité » du vieux-Montréal, mais l’on en reste à proximité. Tout en pouvant bénéficier d’un choix plus large.

Parmi les établissements où dormir, on peut retenir :

  • l’hôtel du Best Western, à proximité de la station de métro Saint-Laurent.
  • un appartement dans cet appart’hôtel, à mi-chemin entre les stations de métro de la Place des Arts et McGill.

Dormir en dehors du centre de Montreal : pour le prix

Dans un petit parc dans le centre-ville de Montreal

Dans un petit parc dans le centre-ville de Montreal

Pour avoir un choix plus large d’endroits où se loger dans Montréal, mais aussi pouvoir profiter de prix plus bas, il faut s’éloigner un peu.

En fonction de l’endroit où l’on séjourne, on reste toujours relativement bien situé pour profiter d’une certaine animation (restaurants, bars, petits parcs). Mais il faut marcher 20 à 30 minutes pour rejoindre l’hyper-centre. Ou alors emprunter les transports en commun, mais l’ordre de grandeur de déplacement reste souvent globalement le même (aller jusqu’à la station la proche, temps d’attente, changement éventuel…).

Parmi les endroits intéressant où dormir en dehors du centre de Montréal, on peut noter :

  • le Novotel ou  l’Holiday Inn, tous deux dans le même secteur, dans un quartier d’affaires vers le sud-ouest, où l’on trouve des hôtels de grandes chaînes, à différents budgets.
  • ces appartements dans le Pierce Boutique, à deux pas de la station Guy-Concordia.
  • au nord, près de la station Sherbrooke : l’hôtel Kutuma, qui allie des styles de décoration mêlant l’ancien et le nouveau.

Mon avis sur le choix d’un hébergement à Montréal

Les écureuils sont très présents dans les parcs de Montréal

Un écureuil dans un parc de Montréal : ils y sont très présents !

M’y étant pris un peu tardivement pour préparer mon voyage de 2 semaines au Québec, j’ai du faire face à deux difficultés pour trouver où dormir à Montréal. Les hébergements les mieux situés étaient tous complets ou il ne restait que des chambres inabordables pour mon budget.

Je me suis donc éloigné pour ma part un peu du centre, vers le sud-ouest, au Novotel. Je le conseille au passage.

Vous l’aurez compris, faire sa réservation d’hébergement à Montréal dépend de son budget, mais aussi des disponibilités restantes à ses dates. Dans tous les cas, Montréal, aussi agréable soit-elle, ne justifie pas à mon sens que l’on y consacre plus de 2 ou 3 jours si l’on envisage de parcourir le Québec. Prendre un hôtel (ou appartement) dans au plus proche du Vieux-Montréal est un atout pour gagner du temps, et profiter pleinement de son passage dans cette ville québécoise.

En espérant avoir pu vous aider si vous êtes dans les préparatifs d’un futur voyage à Montréal, et notamment si vous cherchez à y dormir. Je vous souhaite dans tous les cas un bon séjour 🙂 .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.