Hélicoptère à La Réunion : infos & retour d’expérience sur le vol

Hélicoptère à La Réunion

Hélicoptère à La Réunion

Lors d’un voyage à La Réunion, une activité surpasse de loin toutes les autres. A savoir le survol en hélicoptère de La Réunion ! Par mon expérience de ce vol (celui-ci) qui en met plein la vue, disons-le clairement, je reviens sur cette expérience dans cet article.

Je vais partager à la fois son déroulement, mes photos bien sûr, ainsi que les aspects pratiques. Notamment comment se déroule le vol en hélico à La Réunion, quelles peuvent être les craintes, lequel je conseille de réserver et son prix.

Hélicoptère à La Réunion : infos pratiques

Avant de partager en quoi consiste le survol de La Réunion en hélico (ou du moins une grande partie de l’île), je partage les informations principales concernant cette activité. Notamment en quoi elle consiste. Mais aussi son prix et comment la réserver.

Principe général

Paysage vu depuis un hélicoptère à La Réunion

Paysage vu du ciel durant le vol

Si vous avez déjà effectué un vol en hélicoptère ailleurs (ce qui était mon cas), le principe ici à La Réunion est globalement similaire. Toutefois il existe quelques différences :

  • la durée du tour est relativement long car il est de l’ordre de 45 minutes.
  • on monte assez haut en altitude pour survoler certains points (le Piton de la Fournaise notamment, et plus globalement les montagnes qui se trouvent sur l’île).
  • l’héliport se situe dans un petit aéroport (celui de Saint-Pierre Pierrefonds en l’occurrence), ce qui engendre quelques contrôles de sécurité.

Le dernier point à avoir en tête également est que, malgré le prix relativement conséquent de ces vols, ceux-ci sont toujours complets. Le nombre d’hélicoptères et de pilotes n’étant pas infini, il convient de réserver au plus tôt son créneau. Et si la météo n’est pas de la partie le jour prévu, il ne faut pas s’inquiéter car l’agence vous contactera pour le reprogrammer.

Alternatives et prix

Trou de Fer vu depuis l'hélico à La Réunion

Trou de Fer vu depuis l’hélico

Il existe différentes compagnies et alternatives pour réaliser un vol en hélicoptère à La Réunion. Ce qui les différencie surtout, c’est la durée du vol, et donc ce que l’on voit au global.

Vous pouvez vous faire votre avis sur cette page de réservation en ligne. Parmi cette liste je conseille ce vol. C’est celui que j’ai fait, et voici pourquoi je l’ai choisi et pourquoi je ne le regrette pas :

  • la durée de 45 minutes permet de survoler des endroits magnifiques et incontournables de l’île de La Réunion. Les photos que je partage dans cet article devraient vous permettre de comprendre pourquoi 🙂 .
  • c’est tout simplement le plus commun pour réaliser ce vol. Dans le cadre d’un baptême en hélico, ou d’un premier vol à La Réunion, il est le meilleur compromis.

Seul le vol de 55 minutes (celui-ci) est plus long (et donc plus cher). Ce dernier inclut un survol également de la Vallée de Takamaka.

Paysage à La Réunion vu depuis l'hélico

Paysage à La Réunion vu depuis le vol en hélico

Evidemment le budget est conséquent car un hélicoptère doit être rentabilisé, que ce soit le prix de l’engin en lui-même, le carburant, mais aussi l’infrastructure et les pilotes professionnels (et chevronnés). On est ainsi de l’ordre de 300 à 400 € par personne.

Ceux qui veulent faire un tour en hélico pas cher à La Réunion devront forcément diminuer le temps de vol. Les possibilités sont alors de ne survoler qu’une petite partie de l’île, soit vers le Piton de La Fournaise, soit vers le Cirque de Mafate. Dans ce cas le prix peut baisser aux alentours de 150 à 200 € par personne.

Horaires du tour en hélicoptère

Piton de la Fournaise vu depuis un hélicoptère à La Réunion

Piton de la Fournaise

Enfin, pour clôturer ce sujet des informations pratiques sur l’hélicoptère à La Réunion, il faut savoir que les vols se font tôt le matin. Il y a plusieurs raisons à cela, notamment pour les conditions météo qui sont plus favorables le matin dans les terres (lié au côté montagneux du centre de l’île).

Il faut donc s’attendre à se lever tôt ce jour-là, d’autant qu’il faut être présent environ une heure à l’avance. Ceci pour les contrôles divers et les consignes de sécurité à recevoir.

De ce fait, évitez de le planifier trop tôt dans votre séjour car vous aurez déjà le décalage horaire à absorber (3 heures en général par rapport à la France).

Le déroulé du vol en hélico au-dessus de La Réunion

Afin de vous représenter en quoi consiste cette expérience, je reviens maintenant sur l’activité en elle-même au global. Car au-delà du tour en hélico, d’autres étapes la ponctuent également.

Formalités administratives et poids

Dans l'aéroport de Saint-Pierre Pierrefonds à La Réunion

Dans l’aéroport de Saint-Pierre Pierrefonds

Lorsque vous arriverez à l’aéroport et que vous serez garé (le parking est gratuit), vous vous rendrez à l’agence qui se situe dans le hall. On contrôlera alors votre passeport ou carte d’identité (ne l’oubliez surtout pas !), et on vous pèsera.

L’objectif de se peser est lié à la répartition du poids dans l’hélicoptère. En fonction du poids de chacun, une place sera déterminée durant le vol, à savoir soit devant, soit derrière, et à gauche, à droite ou au milieu.

Je rassure sur ce point, le pilote prend le temps lors des survols des points d’intérêt majeurs (Piton de la Fournaise et Trou de Fer notamment) de tourner avec l’hélico afin que chacun des passagers puisse bien voir !

Consignes de sécurité

Instructions avant le vol en hélicoptère à La Réunion

Instructions avant le vol

Une fois ces formalités passées, on viendra vous chercher pour vous présenter les consignes de sécurité. Je ne vais pas tout repasser en détails, mais ce qu’il faut retenir, c’est que :

  • il est interdit de faire ce vol si vous avez fait de la plongée dans les 48h précédentes. Ceci est lié à une histoire de pression.
  • le changement d’altitude rapide peut provoquer des légers maux de tête au niveau des sinus, notamment si l’on est un peu enrhumé. Ainsi que des désagréments dans les oreilles. Quelques conseils sont partagés pour gérer cela au mieux.
  • il faut bien suivre les consignes pour accéder et monter dans l’hélicoptère, car malgré tout il y a des pales qui tournent au-dessus et à l’arrière de celui-ci !
  • les fenêtres à l’avant peuvent s’ouvrir légèrement afin de passer son appareil photo ou smartphone, mais des appels d’air peuvent avoir lieu et il convient de bien faire attention à son matériel !

Décollage et informations à bord de l’hélicoptère

Décollage d'un hélicoptère à l'aéroport de La Réunion

Avant le décollage d’un hélicoptère

Après cela, on viendra vous chercher pour l’embarquement. Vous aurez à passer des contrôles de sécurité comme dans un aéroport classique. A savoir retirer votre ceinture, laisser votre appareil photo dans un bac pour un scan, etc… Evidemment c’est très rapide.

Une fois les contrôles passés, l’attente sur le tarmac avec un accompagnateur, vous accèderez enfin à l’hélicoptère.

A bord le pilote partagera à nouveau quelques consignes sur l’usage du casque pour dialoguer entre nous, et écouter les commentaires qu’il fournit durant tout le vol (en gros, sur tout ce que l’on voit 🙂 ).

Survol du sud de la Réunion

Vue sur le sud de l'île de La Réunion depuis un hélico

Vue sur le sud de l’île

Une fois en l’air, l’engin prend la direction de l’Est, en logeant un peu la côte et en s’enfonçant dans les terres. Cette première partie du vol en hélicoptère à La Réunion est l’occasion d’apercevoir :

  • le lagon, à l’ouest, au niveau de Saint-Leu. Il s’agit d’une zone en bordure de l’île et de l’océan, délimitée par une barrière de corail. Elle est d’un bleu turquoise, et abrite une faune et une flore marine importante.
  • l’océan bien sûr, et le côté montagneux de La Réunion.
  • les villages perchés sur les hauteurs de la côte sud.

Et bien sûr le Piton de la Fournaise, le premier point d’intérêt majeur de ce circuit en hélicoptère. J’ai été surpris de constater que l’on y arrivait assez vite. Le survoler permet d’en apprécier pleinement sa dimension, mais aussi de voir le cratère principal et les cratères secondaires.

Bref, un super moment, d’autant plus appréciable avec une belle météo 🙂 .

Halte au Trou de Fer : le clou du spectacle de ce tour en hélico

Trou de Fer à La Réunion

Survol du Trou de Fer

Evidemment, on en prend plein la vue tout le long. Mais le deuxième moment fort de ce vol en hélicoptère à La Réunion est le passage par le « trou de fer » ! La photo qui illustre ce paragraphe parlera d’elle-même. Comme on dit là-bas, c’est ambiance Jurassic Park avec la verdure partout, les cascades, et les montagnes à pic.

Il s’agit donc d’un gouffre dans lequel se jettent plusieurs cascades. L’objectif durant la sortie en hélico est de survoler ce gouffre et de s’en approcher. On est dans un espace relativement étroit, avec d’autres hélicoptères qui passent aussi par là par moment.

Bref, c’est un mélange de paysages magnifiques, couplé à des manœuvres de l’hélico pour s’approcher du lieu. Au programme des virages et des moments où l’on est fort penché… Si vous essayez comme moi de faire des photos sans vraiment regarder où va l’hélico, cela risque de vous tourner un peu 🙂 .

Vol au-dessus des cirques de La Réunion

Vol au dessus d'un cirque à La Réunion en hélicoptère

Vol au-dessus d’un cirque

Ensuite on prend la direction des cirques. Sans tous les survoler, on a dans le paysage plus ou moins les 3, à savoir Mafate, Salazie et Cilaos.

Si vous prêtez bien attention aux commentaires du pilote, vous pourrez apercevoir les villages de Salazie, Hell-Bourg, Cilaos, etc… Mais aussi le Piton Maido au loin, derrière Mafate, ainsi que le Piton des Neiges. C’est le sommet de La Réunion, mais plus globalement aussi de l’Océan Indien.

Durant cette partie vous vous rendrez également au niveau de la cascade du Voile de la Mariée. C’est l’une des plus connues et des plus belles de l’île. En dehors de ce vol en hélico, vous la verrez à coup sûr si vous vous rendez à Salazie car on la voit très bien depuis la route.

Retour sur la côte et atterrissage

Océan Indien à La Réunion

L’océan Indien

La dernière partie consiste à revenir sur la côte. Quelques derniers points de vue, mais le plus beau est derrière nous. L’atterrissage se fait en douceur, tout comme le décollage d’ailleurs.

L’hélicoptère perdant de l’altitude sur la dernière partie, vous sentirez peut-être à nouveau un changement de pression. Celui-ci pourra se traduire par un mal aux oreilles ou aux sinus.

Là encore, il faudra appliquer les conseils, à savoir globalement avaler sa salive. C’est comme dans un avion, mais le changement d’altitude est plus rapide, donc les ressentis sont différents.

Avis & conseils pour l’hélicoptère à La Réunion

Mon avis sur cette activité

Intérieur du cockpit d'un hélicoptère à La Réunion

Intérieur du cockpit

Quand on prépare un séjour à La Réunion, on tombe très vite sur cette possibilité de faire de l’hélicoptère. Il est clair qu’elle est répandue car c’est probablement l’un des plus endroits au monde pour le faire.

Le prix pour l’hélico à La Réunion est certes non négligeable, mais il faut le voir à mon sens comme une expérience unique. Ce n’est pas tous les jours que l’on y revient, et surtout le cadre est clairement propice pour le faire. La durée du vol de 45 minutes, voire plus, amène également un sentiment d’avoir payé pour quelque chose de conséquent. Ce n’est pas toujours le cas pour des vols dans certaines grandes villes, qui ne durent que 10 à 15 minutes !

Bref, si votre budget le permet, je vous conseille vivement de le faire. Et si vous envisagez de le faire, de ne pas attendre pour votre réservation, quitte à annuler par la suite.

Faire des photos pendant le vol ?

Montagnes dans un cirque à La Réunion vues depuis un hélicoptère

Montagnes dans un cirque

On l’a vu au travers de cet article, il est relativement facile de faire des photos et vidéos à bord de l’hélicoptère. Toutefois quelques points sont à avoir en tête :

  • l’engin se déplace vite, donc si vous avez un réflex, réglez-le pour avoir un temps de pose très court.
  • il y a des reflets au niveau des vitres, surtout quand le soleil donne sur celles-ci. A plusieurs reprises durant ce vol, je n’ai pas pu faire de photos comme je l’aurais voulu. Toutefois, pour les plus beaux endroits, et comme indiqué plus haut, le pilote fait tourner l’hélicoptère, ce qui peut permettre de se rattraper un peu.

Il faut aussi avoir conscience que l’on n’est pas forcément placé où on le souhaiterait. De ce fait, il faut tenir compte de cela et aviser en conséquence pour ses photos. La personne à l’avant gauche, et celle à l’arrière droite (juste derrière le pilote) peuvent se permettre, en prenant des précautions bien sûr, de faire des photos avec la vitre entrouverte. Cela permet d’éviter les reflets, mais il faut bien faire attention.

Piton de la Fournaise

Piton de la Fournaise

A l’inverse, la personne à l’arrière et au milieu, aura du mal à faire des photos. Elle profitera tout autant, en voyant bien, mais la prise de photos sera plus compliquée.

Autrement dit, faire des photos est un plus ici. Vous en ferez forcément, mais si vous voulez faire un reportage photo ou vidéo, il faudra voir avec l’agence sur place pour planifier un vol spécial avec portes ouvertes et attachés par des harnais. Et ce n’est clairement pas le même prix 🙂 .

Quelques conseils pour se préparer au vol en hélicoptère à La Réunion

Village à La Réunion vu du ciel

Village à La Réunion vu du ciel

De mon expérience, je peux vous partager quelques conseils.

Tout d’abord, la planification de cette activité en elle-même. Au-delà de la réserver au plus tôt, il faut la programmer à mon sens pas trop tôt dans votre séjour car il faut se lever tôt, et le décalage horaire complique déjà les choses. Par ailleurs, en terme d’organisation, il faut éviter de faire de la plongée dans les 48h qui précèdent, et qui suivent d’ailleurs.

Ensuite, si vous êtes sujet au mal des transports, pendant le vol regardez souvent devant. Sinon cela pourrait vous tourner par endroits. C’est rarement le cas, mais au niveau du Trou de Fer et globalement dans certains virages, les manœuvres sont quand même impressionnantes et peuvent donner mal au cœur si l’on n’est pas concentré sur ce qui se passe.

Dans l’hélico il ne fait pas froid. Donc pas besoin de vous embarquer avec trop de vêtements. Ce point est d’ailleurs rappelé dans le mail de confirmation du vol que vous recevrez la veille.

Montagnes vues du ciel depuis un vol en hélico à La Reunion

Montagnes vues du ciel

Dans tous les cas, même si le vol devait être annulé le jour de votre réservation pour des questions de météo, le prestataire s’arrangera pour vous proposer une nouvelle date. Et au pire vous rembourser. Pour éviter une déconvenue, évitez de ce fait de programmer trop tard votre vol en hélico à La Réunion. Autrement dit, si vous le programmez le dernier jour et qu’il devait être reporté, vous ne pourriez pas le faire…

J’espère avec cet article avoir pu vous donner un aperçu du vol en hélico à La Réunion. Il est clair que c’est le temps fort de mon voyage là-bas, et la meilleure des activités à faire sur l’île de la Réunion. Donc, si vous vous questionnez de savoir s’il faut le faire ou non, faîtes-le, car sinon vous le regretterez. Et dans tous les cas, si vous êtes dans vos préparatifs de voyage, ou si vous êtes déjà sur place, je vous souhaite un bon séjour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *