Faire du motoneige en Laponie : les infos pratiques !

Motoneige en Laponie

Faire de la motoneige en Laponie

Lors d’un séjour dans le Grand Nord, ou tout simplement dans des zones naturelles enneigées, le motoneige est un moyen de transport coutumier durant l’hiver. La Laponie finlandaise n’échappe pas à cette règle, et l’on peut ainsi profiter, en tant que touristes, de promenades en motoneige dans les immenses forêts !

Je reviens dans cet article sur ces sorties en motoneige en Laponie, en expliquant le principe et les différentes alternatives. Le tout basé sur mon retour d’expérience, pour cette activité qui est pour moi un super souvenir !

La motoneige en Laponie finlandaise

Les paysages enneigés en Laponie

Les paysages enneigés en Laponie

Il faut bien avoir conscience que l’activité de promenade en motoneige pour le tourisme résulte du mode de vie des habitants dans ces coins reculés de la Laponie.

Je me suis rendu en Laponie durant un mois de janvier et j’ai en effet pu constater que dans les petits villages reculés, chaque foyer (ou presque) dispose de son motoneige. Les magasins vendeurs de motoneiges et réparateurs ont même pignon sur rue dans les tous petits villages, au même titre que les supérettes 🙂 .

Evidemment le motoneige est pratiqué uniquement les mois d’hiver, globalement de décembre à début avril, lorsqu’une couche épaisse de neige empêche de se déplacer facilement sur les routes en voiture.

Mon expérience de la motoneige en Laponie

Le contexte

Motoneiges sur une piste en Laponie

Les motoneiges sur la piste

Contrairement à la plupart de mes voyages où je prépare des roadtrips, citytrips, ou la découverte d’une région, je voulais profiter de la Laponie pour me dépayser et profiter d’activités en extérieur. Des activités comme la randonnée, la motoneige ou encore les balades en chiens de traîneaux !

Je me suis ainsi orienté sur une formule incluant le transport jusqu’à l' »hôtel » depuis l’aéroport, et une semaine d’activités au cœur d’une réserve naturelle éloignée de tout. Je mets hôtel entre guillemets, mais il faut le voir comme un très gros chalet en bois dans la forêt.

Le principe

Couche de neige sur les arbres en Laponie

Les épaisses couches de neige sur les arbres

Cette excursion se fait en étant accompagné d’un guide, pour plusieurs raisons :

  • la conduite d’un motoneige nécessite quelques règles d’apprentissage. Pour apprendre à conduire le motoneige bien sûr, mais également au niveau de la sécurité ! Ce guide est là pour nous expliquer tout ça et veiller à ce qu’on les respecte.
  • on part pour quelques heures dans la forêt enneigée, au milieu de nulle part en général. Il serait dangereux de laisser partir seuls des touristes à l’aventure… De plus ces excursions en motoneige se font en petit groupe, et sur une période de la journée restreinte.

Rappelons qu’en Laponie, durant les mois d’hiver, le soleil ne pointe le bout de son nez que quelques heures à peine par jour ! De ce fait, une sortie en motoneige n’excède pas en général 4 ou 5 heures, afin de la faire à la lueur du jour.

Cela ne se voit peut-être pas sur les photos qui illustrent cet article, mais je les ai bien prises en journée 🙂 . D’une part le soleil ne monte pas très haut au-dessus de l’horizon durant l’hiver, et d’autre part le ciel était nuageux…

Les consignes de sécurité

La conduite des motoneiges en Laponie

La conduite des motoneiges

La sortie en motoneige débute par l’explication des règles de sécurité, comme par exemple la tenue des distances avec le motoneige devant, ou encore comment on s’arrête.

Il faut avoir en tête que l’on se suit en file indienne. Le freinage et l’arrêt doivent donc se gérer de manière fluide. Dans ce cas le guide, qui est devant, avertit l’arrêt en levant le bras. Cette information doit ensuite se propager par les autres conducteurs afin que tout le monde sache que l’arrêt est proche et qu’il faut ralentir. Un dernier signe sonne l’arrêt complet des motoneiges.

Ces arrêts ont pour intérêt de faire une pause pour profiter du paysage, faire quelques photos. Et pourquoi pas prendre une boisson chaude (si le guide a prévu ce qu’il faut 🙂 ), mais aussi pour changer de conducteur éventuellement. Il est en effet possible d’être à deux sur un motoneige : le conducteur devant et le passager derrière. Ceci n’est pas une contrainte, on peut avoir son motoneige pour soi, mais lorsque l’on est en couple il faudra donc payer 2 locations de motoneige… A étudier dans le budget car ce n’est pas forcément une activité donnée. Je parle de cet aspect plus bas dans l’article.

L’excursion en forêt

Pause déjeuner en Laponie dans un kota

La pause déjeuner dans un kota !

Pour les raisons d’ensoleillement évoquées plus haut, ces sorties en motoneige se font en pleine journée. Elles incluent donc en général la prise du repas du midi autour d’un feu de camp dehors, ou mieux encore : dans une «kota». Une kota est à l’origine un abri de chasse, dont la forme ressemble à celle d’un tipi, et fabriqué en bois. Au centre de celui-ci on y trouve un feu et une grande cheminée. Il est ainsi possible de s’y arrêter pour y faire à manger (un repas chaud donc), et s’y poser le temps du repas.

Dans le cas d’une excursion en motoneige, en général le guide n’est pas seul. Il est accompagné d’au moins un collègue qui prendra l’avance nécessaire sur le groupe pour venir préparer le repas avant que le groupe n’arrive 😉 . Je précise encore une fois qu’on est au milieu de la forêt, cette kota est authentique, et ce n’est pas un restaurant…

Pour ce qui est du terrain pratiqué, on suit en général des pistes toutes tracées, et donc bien damées. Mais au-delà des forêts, on traverse également des lacs gelés, sur lesquels on ne peut donc s’aventurer que durant l’hiver quand la couche de glace est suffisamment épaisse. Là encore, le guide sait où il vous emmène !

Les alternatives pour faire de la motoneige en Laponie

Dans le cadre d’un séjour tout-compris

Kota dans la forêt en Laponie

Kota dans la forêt

Le principe

C’est cette option que j’avais choisie ! Pour le contexte, j’avais réservé auprès d’une agence en ligne (sur internet) à peine quelques semaines avant de partir. Etant hors saison, j’avais pu bénéficier d’un prix acceptable (moins de 1500 € la semaine).

Pour ce type de séjour, la sortie en motoneige s’inscrit en général dans un lot d’activités en pleine nature. Des activités du type : randonnée en raquettes, ski de fond, chiens de traîneau, etc… Elle est d’ailleurs souvent incluse sous forme d’initiation d’une heure ou deux, avec possibilité de prendre en option une excursion supplémentaire à la journée.

La Laponie au cœur de l'hiver

La Laponie au cœur de l’hiver

Quelques exemples de séjour

Si vous souhaitez réserver ce type de séjour en ligne, je recommande de passer par l’agence de voyages Evaneos. Elle propose des séjours de ce type en Laponie, et il est possible de voir avec eux pour en planifier un sur mesure, en fonction de vos envies. Les demandes de devis se font en ligne et sont gratuites. Parmi les séjours proposés, on peut noter :

  • 8 jours à Levi, à une vingtaine de kilomètres de l’aéroport de Kittila, dans le nord de la Laponie. C’est ce type de séjour qui correspond à ce que j’ai connu en terme d’activités et d’emplacement ! L’aéroport de Kittila est desservi par la compagnie Finnair, avec escale à Helsinki en général, au départ de Charles de Gaulle avec Air France ou Finnair (vous pouvez regarder les prix sur le site internet comparateur de vols Skyscanner).
  • une semaine à Loma, à 70 km à l’ouest de Rovaniemi, près d’un grand lac. Comme pour Kittila, rejoindre l’aéroport de Rovaniemi passera également par une escale à Helsinki, sur des prix similaires.
  • 6 jours à proximité de Rovaniemi (le village du Père Noël). C’est la zone la plus touristique de la Laponie. Mais elle s’adapte néanmoins aux voyages en famille avec enfants souhaitant rencontrer le Père-Noël !

La différence entre ces séjours se fera sur le programme et le prix bien sûr, mais également sur la situation géographique du lieu d’accueil. Situation géographique dépendante de l’aéroport par lequel on arrive, et donc de l’aéroport de départ et des dates/horaires. Les vols de ce type sont en général régulier et ne se font qu’une à deux fois par semaine !

Via un séjour itinérant en motoneige

Excursion en motoneige en Laponie

Excursion en motoneige dans les paysages enneigés de Laponie

Pour les plus motivés, il est également possible de réaliser un séjour en Laponie, itinérant, et en motoneige. Le principe est alors le suivant : depuis votre aéroport d’arrivée, vous êtes conduits à la base de départ pour suivre les instructions et récupérer le matériel.

S’enchaîne ensuite une semaine de parcours de la Laponie et des régions environnantes, via des excursions d’un peu plus de 100 km par jour. Les nuits sont passées dans des lodges, fermes, ou équivalent, au fil des étapes.

Les voyages de ce type sont clairement orientés motoneige ! Avec bien sûr la vocation de faire découvrir de superbes paysages enneigés. Ces séjours sont forcément un peu plus cher. Vous pouvez vous faire un avis et faire un devis sur le site internet de l’agence de Planet-Ride, réputée pour ce type de prestations.

Ce n’est pas ce type de voyage que j’ai réalisé en Laponie, je n’ai donc pas de retour d’expérience à partager 😉 .

Depuis Rovaniemi

Paysage de Laponie l'hiver

La Laponie sous la neige

Si vous souhaitez organiser votre propre séjour en Laponie, et notamment du côté de Rovaniemi, je vous partage quelques activités en motoneige. Elles se réservent à l’avance, et peuvent être annulées en cas de besoin jusqu’à la veille.

En dehors de Rovaniemi, et en fonction de votre lieu de séjour, vous trouverez également en principe des possibilités de réaliser des excursions en motoneige. Il faudra davantage passer directement par les agences locales, en vous renseignant auprès de votre hôtel par exemple.

Depuis Rovaniemi, vous pouvez effectuer :

Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le permis

La vue depuis un motoneige en Laponie

La vue depuis le motoneige

Même si cette activité se déroule en dehors des routes utilisées pour la circulation, un permis de conduire est en général demandé (permis A ou B pour la France). Il s’agit avant tout d’un gage auprès de l’organisateur de l’excursion en motoneige que vous savez déjà conduire une voiture ou une moto.

L’équipement

Comme pour toute activité en extérieur en Laponie durant l’hiver, des vêtements chauds sont recommandés, et sur plusieurs couches.

Au-delà de ces standards, le complément est fourni pour ces sorties en motoneige. A savoir : le casque, les gants, les chaussures, et la combinaison. Pas besoin d’investir dans ce matériel donc en principe. Mais vérifiez bien ce point au moment de la réservation de votre activité, que ce soit lors d’un séjour organisé ou via le passage directement par un prestataire local.

Mes conseils pour le motoneige

  • Respectez bien les consignes de sécurité. Ça semble évident, mais tout le monde ne le fait pas… J’ai vu quelqu’un dans mon groupe qui lâchait son guidon pour se filmer en selfie en train de conduire. Inconscient pour lui et pour les autres !
  • Si vous vous posez la question de faire une excursion en motoneige vu le prix, faîtes-le si vous en avez les moyens 🙂 . J’en garde pour ma part un très bon souvenir : de beaux paysages, et cette sensation de vitesse sur la neige. Pour information d’ailleurs, la plus grosse pointe de vitesse que j’ai atteinte est environ 90 km/h sur un lac gelé !
Ciel gris et neige en Laponie

Ciel gris et neige en Laponie

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire