Faire du chien de traîneau en Laponie : les infos pratiques

Chiens de traineaux en Laponie

Faire du chien de traîneau en Laponie : une expérience inoubliable !

Lors d’un séjour en Laponie, faire une sortie dans la forêt tirés par des chiens de traîneau est une activité quasiment incontournable. Elle permet de découvrir des paysages enneigés, en étant au calme, et accompagné par ces beaux chiens.

Je reviens dans cet article sur l’excursion en chiens de traîneau que j’ai vécue, en expliquant le principe et les différentes alternatives pour vivre une expérience similaire en Laponie.

Le principe de l’excursion en chiens de traîneau

Avant tout

Chien de traîneau en Laponie

L’un des chiens de la meute

Pour ceux qui se posent la question de savoir si ces chiens sont malheureux de « tirer » les traîneaux, je vous incite à aller voir de vous mêmes ce qu’il en est 😉 .

C’est très facile de se rendre compte qu’en fait ils aiment ça : ces chiens attendent clairement de partir courir. Lorsqu’ils ont compris qu’ils vont faire une sortie en forêt, les dernières minutes avant le départ sont synonyme d’impatience. Et lorsque le musher donne enfin le signal pour démarrer ils partent au quart de tour !

Je préfère préciser ce point car je me suis posé moi-même la question, ne souhaitant pas rencontrer des chiens qui feraient ça contre leur gré. J’ai vite été rassuré.

Le musher

Cabane dans la forêt en Laponie

Cabane de musher dans la forêt

Le quotidien du musher est axé autour de l’élevage de ses chiens, le dressage. Mais aussi l’accompagnement pour des excursions en forêt durant l’hiver.

Cette excursion commence donc en général par la découverte du quotidien du musher (ou de la musher bien sûr), qui nous donne des informations sur ses chiens :

  • la manière dont il les élève et les dresse
  • comment il constitue ses meutes, car ce n’est pas si simple. Les chiens n’ont pas tous le même caractère ou la même puissance physique. L’attelage, constitué en général d’au moins 6 chiens, est donc formé en tenant compte de ces différences.
  • éventuellement des informations sur les courses qu’il pratique en compétition. Du moins, cela fait parti des éléments que nous a partagé la musher que nous avons rencontré.

Le musher est également là pour expliquer le principe de la « conduite » du traîneau. Je ne vais pas détailler ça ici, je ne sais pas si ce sont des règles générales ou si elles peuvent dépendre de la meute 🙂 .

La sortie en forêt

Balade en chiens de traîneaux en Laponie

Balade en chiens de traîneaux dans la forêt

On peut être jusqu’à deux dans le traîneau, un debout à l’arrière qui dirige (plus ou moins) la meute, et qui aide à tourner en se penchant d’un côté ou de l’autre. Et l’autre assis, ou même presque quasiment allongé, dans le traîneau. Par ailleurs, si vous avez des enfants, il faudra qu’ils soient accompagnés d’un adulte.

La sortie en forêt est de durée variable, en fonction de l’excursion que vous avez choisi. Cela va d’un tour sur quelques kilomètres, d’une dizaine de minutes donc, à l’excursion sur plusieurs heures. Certaines peuvent aller jusqu’à une cinquantaine de kilomètres !

Cette promenade est bien évidemment l’occasion de profiter des paysages, à une allure plus rapide qu’à pieds et moins rapide qu’en moto-neige. Le parfait compromis, avec le calme de la forêt en plus 🙂 . Bref, un super moment à passer avec ces chiens au milieu de la nature finlandaise !

Dernier point : lorsque l’on est debout à l’arrière, je recommande de rester concentré sur la conduite, et de laisser le passager faire les photos !

Les alternatives pour faire une excursion en chiens de traîneau

Dans le cadre d’un séjour tout compris

Le principe

Les paysages enneigés en Laponie

Les paysages enneigés en Laponie

Un séjour de ce type permet de profiter d’un certain nombre d’activités, accompagnés d’un guide francophone en général. J’étais passé par ce type de prestation pour ce voyage en Laponie en réservant mon séjour sur internet. Et je n’ai pas été déçu.

Au-delà de l’aspect pratique à ne rien avoir à gérer (réservation de l’hôtel, des activités, conduite de la voiture sur la neige, etc…), le fait d’être accompagné, et en petit groupe est appréciable. D’autant plus appréciable que l’on est au fond de la Laponie, qu’il n’y a pas grand chose à visiter, et que les journées sont courtes 🙂 .

Bref, ce type de séjour permet de pratiquer différentes activités comme la motoneige, le chien de traîneau, le ski de fond, les raquettes, etc… et de faire ça en petit groupe, dans une bonne ambiance en général.

Quelques exemples de séjour

Chiens d'une meute en Laponie

Les chiens de la meute prêts à partir

Si comme moi, vous envisagez d’inclure cette expérience de la sortie en chiens de traîneau dans le cadre d’un séjour tout compris en Laponie, je recommande de passer par l’agence de voyages Evaneos. Elle propose en effet des séjours de ce type, et elle présente l’avantage de pouvoir échanger sur le contenu afin de disposer d’un séjour sur mesure. Les demandes de devis se font en ligne et sont gratuites. Il est possible de se baser sur les séjours suivants :

  • une semaine près de Hossa, dans le Sud-Est de la Laponie. Ce séjour inclut diverses activités dont la motoneige, la sortie en raquettes, mais également deux sorties accompagnés de huskies. La première en chiens de traîneau, sur 50 km, où l’on part alors pour la journée. La seconde en raquettes, et « tractés » par un chien (ce qu’on appelle la « cani-rando »).
  • une semaine à Loma, à 70 km à l’ouest de Rovaniemi, près d’un grand lac, incluant entre autres une journée dédiée aux chiens de traîneau. La visite de la ville voisine de Rovaniemi, le village du Père-Noël, est également au programme. Ce qui peut donc s’adapter davantage à un séjour avec enfants en bas-âge.

Depuis Rovaniemi

Un paysage enneigé en Laponie

Un paysage enneigé

Dans le cas où l’on organise son propre séjour en Laponie, en ciblant par exemple la ville de Rovaniemi (la plus grande ville de la région), il est possible de réserver des excursions en chiens de traîneau. En voici une petite sélection :

  • la visite d’un élevage de huskies accompagnée d’une sortie en chiens de traîneaux, dans la forêt environnante. Le prix de cette prestation dépend de la distance parcourue, allant de la centaine d’euros par personne pour les 2 km de base, jusqu’à 190 pour une balade de 8 km.
  • une sortie en chiens de traîneaux en forêt sur une dizaine de kilomètres. Ici, on se concentre davantage sur la sortie en forêt. Il faut compter environ 150 €, mais c’est moins cher que l’activité précédente au final au vu de la distance parcourue (et donc de la durée de l’expérience).

Il est bien sûr possible de trouver des activités de ce type ailleurs, si vous vous rendez dans une autre région de la Laponie. Vous pourrez alors vous renseigner localement, auprès de votre hôtel par exemple, qui vous recommandera alors tel ou tel musher.

Mes conseils

  • Ecouter les conseils que donne le musher, notamment sur le fait d' »encourager » les chiens ou pas durant la promenade. Il connaît parfaitement ses chiens !
  • Lorsque l’on est à deux sur le traîneau, l’un est assis, l’autre est debout. Vous pouvez alterner si la position debout pendant des heures, sans vraiment bouger, vous gêne.
La balade en chien de traîneaux en Laponie

La balade en chien de traîneau

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Sandra dit :

    Faire du chien de traîneaux durant mon séjour en Laponie a vraiment été l’activité que j’ai la plus aimée. Bien plus encore que le motoneige. A faire au moins une fois dans sa vie, en Laponie ou ailleurs.

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire