Le guide pratique pour un voyage à Majorque

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn
Mirador Es Colomer - Majorque

La vue depuis le Mirado Es Colomer : vertigineux !

J’ai eu l’occasion de passer une semaine de vacances à Majorque durant l’été. Mon mode de voyage pour ce séjour était une location d’une petite villa située dans le centre de Majorque. Puis de l’itinérance via une voiture de location, à la découverte de l’intérieur des terres, mais également des plages et des criques situés aux 4 coins de l’île. L’objectif était d’appréhender la diversité de cette île !

Je partage ainsi dans cet article les éléments que j’estime intéressants de connaître lors de la préparation d’un voyage à Majorque. En gros, mon guide pratique pour un séjour à Majorque 😉

Les informations pratiques sur Majorque

La conduite

Majorque - Les cultures en terrasse sur les flancs de la Serra de Tremuntana

Les cultures en terrasse sur les flancs de la Serra de Tremuntana

Ceux qui loueront une voiture à Majorque ne seront pas vraiment dépaysés. La conduite est similaire à celle en France. Rien de notable au niveau du code de la route… Pas besoin non plus de permis international. On est en Europe, et on roule à droite !

Pour la location de voiture à l’aéroport de Palma, les guichets des principaux loueurs se trouvent tout de suite après le hall de récupération des bagages. Une fois l’étape au guichet passée (parfois longue en haute saison), on récupère la voiture à l’extérieur, pas très loin. Il faut marcher 5 petites minutes pour accéder au parking des loueurs, à l’ombre. Nous avions pris cette option.

Mais il existe d’autres loueurs également, situés un peu à l’extérieur de l’aéroport, et pour lesquels on peut s’y rendre via une navette dédiée. Ils sont en général moins cher. Comme souvent, pour la location de voiture, je passe par des sites internet de comparaison de prix. En une seule recherche je sais quel est le loueur le plus avantageux !

Les routes

La traversée des petits villages de Majorque

La traversée des petits villages de Majorque

Côté route, quelques grands axes, essentiellement Ouest-Est, et autour de Palma. Il s’agit d’autoroutes composées de 2 fois 2 voies. Sauf contre-indication la limitation de vitesse y est de 120 km/h. Bonne nouvelle : pas de péages à Majorque, même sur ces grands axes.

Pour le reste ce seront des routes plus traditionnelles qui relient les villages les uns aux autres. Voire même des petites routes quand on commence à se rapprocher des criques et des coins plus reculés. Attention, certaines d’entre elles sont bordées de murés de pierres auxquels il faut faire attention lorsque l’on se croise !

Vous pourrez parcourir également des routes sinueuses de montage car Majorque contient 3 chaînes montagneuses. Notamment si vous traversez la Serra de Tramontana au Nord-Ouest de l’île. Ou encore si vous vous rendez au Cap de Formentor et le Mirador Es Colomer au Nord-Est.

Les prix

Globalement les prix sont les mêmes qu’en France. Pour info nous logions près de la ville de Manacor, dans l’intérieur des terres, en dehors des zones touristiques donc, et les prix dans les supermarchés étaient similaires à ceux que l’on connaît en France. Idem pour le prix de l’essence.

Pour les restaurants, ça dépendra bien sûr du lieu et du type de cuisine. Mais globalement les prix sont tirés je pense vers le haut par le tourisme. Ils sont donc similaires à ceux pratiqués en France également.

La moisson à Majorque l'été

La moisson à Majorque l’été

Le climat

Majorque bénéficie d’un climat de type méditerranéen. Les étés y sont donc chauds et secs, mais les températures restent supportables. Elles peuvent dépasser néanmoins les 30°C l’été, et il convient d’adapter ses sorties en fonction de l’heure de la journée. A noter que le bord de mer amène souvent un petit peu d’air frais.

Très peu de pluie en revanche. Sur ma semaine de vacances au mois d’août, je n’en ai pas eu une goutte ! Les mois les plus pluvieux étant octobre et novembre.

La langue

La langue, ou plutôt les langues officielles sont le catalan et le castillan. Mais évidemment l’anglais est pratiqué, notamment dans les zones touristiques. Et même le français par endroit !

Se loger à Majorque

Plage dans la baie d'Alcudia - Majorque

Les plages de la baie d’Alcudia

Voilà un vaste sujet ! Disons que cela dépendra du type de séjour que vous recherchez. Il y a bien sûr les séjours en hôtel en bord de mer, en all-inclusive éventuellement. En général il s’agit de séjour à la semaine, et cela se passe dans les zones très touristiques, près de Palma ou à l’Est de l’île.

Mais si comme moi vous souhaitez bouger à Majorque et en découvrir différents horizons, je conseille soit de faire de l’itinérance, soit de trouver un logement dans l’intérieur des terres, et de bouger ensuite « en étoile ». Cette solution permet de plus de pouvoir cuisiner quand on n’est pas sortie, et d’avoir un peu de calme 🙂 . C’est la solution vers laquelle je m’étais orienté (location d’une villa indépendante sur AirBnb).

En itinérance, vous pourrez par exemple passer 2 jours sur Palma de Majorque. En profitant au passage de la proximité des villages de Valldemossa et Soller pour les visiter. Puis vous diriger sur la côte Est pour profiter des plages et du Cap de Formentor. Puis terminer la partie sud de l’île et ses belles petites criques. Pour de l’itinérance vous trouverez facilement des hôtels sur des sites de réservation comme Booking. Car pour les locations de maison ou appartement, il n’est parfois pas possible de réserver uniquement 2 nuits, surtout en haute saison !

Les attraits touristiques de Majorque

Ses plages et ses criques

Baie de Formentor - Majorque

Dans la baie du Cap de Formentor, de petites criques

Clairement Majorque est surtout une destination de voyage pour profiter de son littoral. Le fait que Majorque soit une île lui permet donc de disposer d’un pourtour constitué essentiellement de plages et de criques. J’ai dédié un article complet sur le blog aux plages de Majorque, en les distinguant par zones. Et en revenant bien sûr sur mon retour d’expérience.

Globalement ce littoral est constitué de petites villes très touristiques à l’Est. Elles sont bordées de grands hôtels, de restaurants et de petites boutiques. Pas très authentique, mais pour ceux qui sont à la recherche de ce type de vacances, c’est très bien. On retrouve également ce type de villes en proximité de Palma et de son aéroport. Au Nord et au Sud, de plus petites plages, ainsi que certaines criques magnifiques comme la Calo des Moro ou encore la Calo des Figuera.

Un point de vue dans le village de Valldemossa à Majorque

Un point de vue dans Valldemossa

Quelques villages

Majorque dispose également de petits villages que l’on peut visiter, comme Valldemossa ou Soller. Ils sont parfois situés en altitude, ce qui leur donne un certain charme. Ou d’autres à l’intérieur, au milieu des champs, avec des petites ruelles ombragées et des belles pierres, comme Petra par exemple.

Palma de Majorque

La ville principale de l’île est Palma de Majorque, dans laquelle on peut facilement passer une journée à déambuler dans ses rues et faire quelques visites. Notamment sa magnifique cathédrale ou encore le château de Bellver situé non loin.

Palma dispose de parkings sous-terrains payants dans lesquels on se gare facilement. Ensuite on peut visiter à pieds car Palma n’est pas si grande. Mais il existe aussi un réseau de bus, ainsi qu’une ligne de métro qui contient 9 arrêts. L’hyper-centre est essentiellement piéton, et constitué de petites rues, de belles places, et de sa cathédrale caractéristique en bord de mer.

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *