Où dormir à Oslo ? Conseils & alternatives pour choisir son hébergement

Coucher de soleil sur Oslo depuis l'opéra

Coucher de soleil sur Oslo depuis l’opéra

Lors d’un city-trip à Oslo, ou plus largement pour un voyage en Norvège qui inclue la visite de sa capitale, la question de l’hébergement se pose. Chercher où dormir à Oslo s’avère se transformer en compromis entre le budget, l’emplacement, et les prestations de l’hébergement, que ce soit un hôtel ou une location d’appartement.

Par mon expérience de préparatifs de visite d’Oslo et mon expérience sur place, je partage dans cet article les éléments à connaître pour choisir son hébergement à Oslo. J’évoque ainsi différentes solutions possibles en fonction des quartiers et des contextes de visite de la ville.

Si vous souhaitez aller à l’essentiel, vous pouvez cliquer ici pour vous rendre directement à la section où je partage les alternatives d’hébergements à Oslo.

Eléments à prendre en compte pour choisir son logement à Oslo

Afin de s’orienter vers le bon type d’hébergement et son emplacement, il est important de connaître les éléments qui influent sur ce choix à Oslo. Avant d’entrer dans le sujet des alternatives d’hébergements à Oslo, j’évoque dans les paragraphes suivants ces éléments.

Points d’intérêt à faire et voir à Oslo

L’élément principal à prendre en compte est déjà de savoir ce que l’on peut faire durant une visite d’Oslo. Même si en fonction de la durée de son séjour, il faut sélectionner plus ou moins de points d’intérêt, il est important de les connaître.

A découvrir en ville

L'avenue principale du centre-ville d'Oslo

Le centre-ville d’Oslo

Les principaux points d’intérêt à découvrir dans Oslo sont :

  • l’opéra d’Oslo, avec son architecture moderne. On peut entrer dans son hall, mais également se promener autour et sur son toit ! Pour le reste (accès aux auditoriums), il faut passer par une visite guidée.
  • le Palais Royal, la résidence officielle de la famille royale de Norvège. On le repère de loin au fond de l’artère principale d’Oslo. Sa visite consiste à découvrir son parc, assister à la relève de la garde. Mais aussi (uniquement de juin à mi-août), de le visiter de l’intérieur.
  • le parc Vigeland (encore appelé parc Frogner) avec ses statues étonnantes.
  • la forteresse d’Akershus.
  • la rue commerçante de Karl Johans Gate, face au palais Royal. On y trouve des boutiques diverses, des restaurants, de beaux bâtiments, mais aussi un joli parc dans lequel ils installent une patinoire l’hiver.

Les musées

Le tableau "Le Cri" d'Edouard Munch

Le célèbre tableau « Le Cri » d’Edward Munch

Oslo abrite un certain nombre de musées dont les plus connus sont :

  • le musée Munch. Il est dédié au peintre Edvard Munch, connu pour la peinture « Le Cri ».
  • le musée des bateaux Vikings.
  • le musée du Fram, consacré aux expéditions polaires. Et notamment autour de ce navire d’expédition « Fram » (qui a donc donné son nom au musée).
  • le musée du Kon-Tiki, dédié à un explorateur norvégien.
  • le musée folklorique norvégien, en extérieur. Il permet de découvrir près de 150 bâtiments rapatriés de villes et zones rurales de différentes régions de la Norvège.
  • le musée du ski norvégien, situé à côté du tremplin de saut à ski d’Oslo, à Holmenkollen. Il se trouve à une dizaine de kilomètres au nord-ouest d’Oslo.

Quand on regarde leur emplacement sur la carte, on constate que certains (pour ne pas dire la plupart) se trouvent dans le quartier de Bygdøy, une péninsule au sud-ouest du centre-ville d’Oslo. Il convient donc d’essayer de regrouper leurs visites.

J’ai par ailleurs cité ici les principaux musées de la ville, mais vous pouvez vous faire une idée plus large encore. Ne serait-ce qu’en consultant la liste des musées accessibles via le Oslo Pass, le city-pass de la ville d’Oslo.

Principaux points d'intérêt à visiter à Oslo

Principaux points d’intérêt à visiter à Oslo

Les déplacements dans Oslo

Le tram d'Oslo

Le tram d’Oslo

La ville d’Oslo, ou plutôt son centre-ville, est d’une taille que je qualifierais de moyenne.

En fonction du quartier où l’on a choisi son hébergement à Oslo, et pour se rendre aux différents points d’intérêt à voir et visiter, il existe un réseau de transports en commun, avec :

  • un réseau de métro composé de 5 lignes (le T-Banen).
  • un réseau de tramway composé de 6 lignes
  • des lignes de bus
  • des ferries qui relient notamment le port et la péninsule de Bygdøy.
L'Oslo pass pour adulte

L’Oslo Pass : le city pass de la ville d’Oslo !

Dans tous les cas, pour visiter les musées qui se trouvent dans le quartier de Bygdøy, il faudra soit :

  • prendre le ferry depuis l’embarcadère en face de l’hôtel de ville. L’été ils font la navette toutes les 30 minutes environ.
  • prendre le bus. Et en l’occurrence la ligne 30. Celle-ci relie notamment en ligne directe la gare d’Oslo et cette péninsule, en passant par le Palais Royal.
  • y aller à pieds : il faut compter environ 1 heure de marche depuis le parc Vigeland.

Pour le musée du ski et le tremplin de saut à ski de Holmenkollen, il faut cette fois prendre le métro (ligne 1), et compter environ 40 minutes de trajet.

Que ce soit le métro, le tramway, le bus ou même le ferry, l’usage de ces transports en commun en illimité est compris dans l’Oslo Pass.

Budget d’un logement à Oslo

Le tram d'Oslo

Le tram d’Oslo

Oslo, capitale de la Norvège, fait partie des pays nordiques réputés pour avoir un coût de la vie relativement élevé. Il est constaté que ce coût est de l’ordre de 30% plus élevé qu’en France. Ce qui se reflète donc dans la vie du quotidien (commerces, alimentation), mais également sur le prix des hébergements.

De ce fait, le prix d’une nuit d’hôtel démarre aux environs de 100 – 150 € la nuit. Et peut bien sûr monter bien au-delà en fonction du standing de l’hébergement.

Pour faire baisser le prix de ses nuits d’hôtels ou appartement, deux options donc :

  • diminuer le standing de l’hébergement (c’est-à-dire, pour donner un exemple, viser des logements notés autour de 7/10 sur Booking). On passe dans ce cas en dessous de la centaine d’euros la nuit, voire bien en dessous. C’est le cas notamment pour les auberges de jeunesse.
  • s’éloigner du centre-ville, tant que l’on reste proche des transports en commun.


Booking.com

La durée de son séjour à Oslo

Architecture de l'opéra d'Oslo

L’architecture moderne de l’opéra d’Oslo

Ce point est très important également car il est clair que :

  • pour un court séjour à Oslo (1 ou 2 jours) il faut optimiser ses temps de déplacements. Loger dans le centre-ville d’Oslo permet de répondre à ce point. Et une chambre d’hôtel est suffisante. C’est vers ce type de logement que je m’étais orienté (le Thon Hotel Slottsparken, situé non loin du Palais Royal).
  • à l’inverse, pour un city-trip dédié à Oslo, de 3 jours ou plus, on a davantage de souplesse en principe sur l’organisation. Et de ce fait, on peut plus facilement prendre la décision de s’éloigner un peu du centre-ville, ou louer un appartement.

Bref, avec davantage de temps de disponible pour visiter Oslo, on peut s’orienter sur un hébergement moins « bien situé ».

La saison

Le coucher de soleil sur Oslo, depuis le toit de l'opéra

Le toit de l’opéra d’Oslo permet d’assister au coucher de soleil sur Oslo

Oslo se situe dans un pays nordique, et elle est donc contrainte à des durées de journée très variables au cours de l’année. Ainsi :

  • L’été, les journées (durée d’ensoleillement) peuvent durer 18 heures.
  • L’hiver, au contraire, on peut descendre à 5 heures seulement.

Au-delà de l’ensoleillement, les températures à Oslo sont de l’ordre de la vingtaine de degrés l’été, et proches de 0°C l’hiver. De ce fait, l’organisation de ses journées de visite n’est pas forcément la même été comme hiver.

Et globalement, les prix sur les hébergements à Oslo varient également entre ses saisons. Le prix d’une chambre d’hôtel est moins élevé l’hiver que l’été, l’hiver n’étant pas forcément une saison hyper-touristique pour visiter Oslo. A budget équivalent on peut donc cibler en hiver un hébergement mieux situé, ou d’un standing plus élevé.

Où dormir à Oslo : les alternatives

Compte-tenu des éléments que j’ai évoqué plus haut, je donne dans les paragraphes suivants des exemples de logements dans Oslo.

Dormir dans le centre-ville d’Oslo

Dans les alentours du Palais Royal

Prendre un hébergement à Oslo dans les alentours du Palais Royal permet de :

  • rejoindre facilement l’hyper-centre d’Oslo, notamment le long de la rue Karl Johans Gate avec ses boutiques, bars et restaurants. Et plus loin le quartier de la gare, l’opéra d’Oslo, et l’embarcadère de ferry l’été pour la péninsule de Bygdøy et ses musées.
  • se situer à une petite demie-heure à pieds du parc Vigeland, à l’ouest de la ville.
Chambre dans le Thon hotel Slottsparken à Oslo

Chambre dans le Thon hotel Slottsparken (crédit photo : booking.com)

Typiquement, il faut compter une vingtaine de minutes à pieds pour rejoindre l’opéra depuis ce quartier. Ce qui reste acceptable et en fait un quartier central pour trouver où dormir dans Oslo. Et j’ajoute que, pour y avoir passé une nuit, ce quartier est plutôt agréable.

Parmi les logements que l’on trouve dans ce quartier d’Oslo, on peut noter :

Le quartier de la gare et de l’Opéra

Dans une chambre du Clarion Hotel The Hub à Oslo

Le Clarion Hotel The Hub à Oslo (crédit photo : booking.com)

Dormir dans ce quartier d’Oslo présente les avantages suivants :

  • il permet de loger du côté de l’opéra, de la forteresse d’Akershus, et de l’embarcadère pour le ferry qui mène à la péninsule de Bygdøy et ses musées. Bref, des points d’intérêt par lesquels on passe durant une visite d’Oslo. Tout en restant également non loin de l’hyper-centre d’Oslo.
  • il contient la gare, l’endroit par lequel on arrive et on repart pour rejoindre l’aéroport (si l’on ne prend pas un taxi bien sûr).

Parmi les hébergements où dormir dans ce quartier d’Oslo, on peut noter :

En contre-partie de son emplacement près de la gare, ce quartier est davantage moderne avec des buildings récents. Et présente donc moins de charme que les quartiers de l’hyper-centre dans les alentours du Palais Royal, dont j’ai parlé plus haut.

Dormir à l’extérieur d’Oslo ?

C’est un abus de langage quand je dis à l’extérieur d’Oslo… Car dans les faits Oslo est très grande, et même si l’on s’éloigne du centre-ville on reste encore un moment à Oslo. Pour se donner une idée, la superficie d’Oslo est 4 fois plus grande que celle de Paris.

J’évoque donc plutôt ici des quartiers à l’extérieur du centre-ville d’Oslo.

A l’ouest d’Oslo, vers le parc Frogner

Des statues plus classiques du parc Vigeland d'Oslo

Des statues plus classiques dans le parc également

L’intérêt (relatif) de ce quartier est la proximité avec le grand parc Frogner (ou Vigeland), avec ses statues. Il se situe à

  • une petite demie-heure à pieds à l’ouest du quartier du Palais Royal.
  • une heure à pieds au nord de la péninsule de Bygdøy et ses musées.

Au-delà de la marche, on peut bien sûr rejoindre le centre-ville en transports en commun, et d’autant plus sans se préoccuper du coût du transport si on dispose de l’Oslo Pass.

Et en l’occurrence ici on a le choix, car la station Majorstuen (qui se trouve dans ce secteur) est desservie par le métro d’Oslo, et la ligne de tramway n°12 qui y passe également rejoint le Palais Royal en 5 arrêts.

Dans une chambre du Thon Hotel Gyldenlove à Oslo

Dans le Thon Hotel Gyldenlove (crédit photo : booking.com)

Parmi les hôtels ou appartements où dormir dans ce quartier à Oslo, on peut noter :

Du fait de ce côté excentré, on trouve surtout des appartements en location plutôt que des hôtels. Les hébergements y sont en conséquence également à des prix plus attractifs que dans l’hyper-centre.

Au nord d’Oslo

Là aussi un quartier où l’on trouve peu d’hôtels et davantage d’appartements. Géographiquement il ne présente que peu d’intérêt d’y loger car il est plutôt excentré des points d’intérêt d’Oslo (hormis peut-être le musée Munch mais c’est anecdotique à mon sens). Son avantage est surtout sur les prix plus bas que l’on peut y trouver.

Une chambre d'hôtel du Scandic Vulkan à Oslo

Une chambre d’hôtel du Scandic Vulkan (crédit photo : booking.com)

Parmi les hébergements où dormir dans ce quartier à Oslo, on peut noter :

Pour rejoindre le centre-ville d’Oslo depuis ce quartier, il faut prendre le bus ou marcher.

L’autre solution est de prendre le métro à la station Tøyen. C’est la station la plus proche du musée Munch.

A proximité des aéroports d’Oslo

La ville d’Oslo compte deux aéroports, et ils sont plutôt éloignés de la ville (à 50 et 100 km…). Donc l’idée n’est clairement pas de prendre un hôtel à côté de l’aéroport pour visiter Oslo.

Une chambre du Radisson Blu Airport Hotel à Oslo

Une chambre du Radisson Blu Airport Hotel à l’aéroport de Gardemoen (crédit photo : booking.com)

Néanmoins, en fonction de l’heure d’arrivée ou de départ de son vol, et compte-tenu de cet éloignement, il peut être intéressant dans certains cas d’y passer une nuit. Ainsi :

  • l’aéroport de Gardemoen se trouve à une cinquantaine de kilomètres au nord d’Oslo, et on le rejoint facilement en train. C’est le principal aéroport de la ville, et on peut dormir à proximité notamment dans le Gardermoen Airport Hotel ou le Comfort Hotel RunWay. Tous deux bien situés. Ou, au plus proche de l’aéroport encore, dans le Radisson Blu Airport Hotel !
  • l’aéroport de Sandefjord Torp se trouve à une centaine de kilomètres au sud d’Oslo. On le rejoint de différentes manières depuis Oslo, le plus « simple » étant la navette en bus dont le trajet dure environ 2 heures. Peu d’hôtels cette fois à proximité hormis le Torp Hotel.

J’ai dédié un article aux aéroports d’Oslo, en indiquant notamment les alternatives pour rejoindre le centre-ville d’Oslo depuis ceux-ci. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage de détails sur ce sujet.

Mon avis sur le choix d’un hébergement à Oslo

Mon expérience personnelle

J’avais fait le choix de ne consacrer qu’une journée de visite pour la ville d’Oslo, et n’y passer qu’une seule nuit. Mon séjour à Oslo s’inscrivait en effet dans un voyage dans le sud de la Norvège, du côté des fjords. Mais, arrivant et repartant de son aéroport, j’avais tout de même inclus sa visite, histoire de ne pas passer à côté.

J’ai donc fait mon choix d’hébergement à Oslo en ciblant le centre-ville. Ceci afin d’éviter de perdre du temps dans des transports ou à pieds pour rejoindre les points d’intérêt à y découvrir. Comme indiqué plus haut, c’était du côté du Palais Royal.

Bilan sur la question du où dormir à Oslo

La statue de l'enfant en colère du parc Vigeland d'Oslo

La statue de l’enfant en colère

Trouver où dormir à Oslo dans le cadre d’un voyage peut être vite vu. Si l’on dispose d’un budget conséquent, il faut cibler le centre-ville, du côté du Palais Royal. C’est globalement un quartier :

  • bien centré par rapport aux points d’intérêt à voir dans le centre-ville d’Oslo. Mais aussi pas trop loin de l’embarcadère pour le ferry qui mène à Bygdøy et ses musées.
  • bien situé, notamment par rapport aux rues commerçantes, mais aussi les restaurants.
  • et plutôt agréable également.

A l’inverse, et comme souvent dans les grandes villes, ce sera une histoire de compromis à trouver entre l’éloignement, le budget, et le standing du logement.

Dans tous les cas, et à l’inverse d’autres grandes villes touristiques, Oslo ne compte pas forcément beaucoup de « must-see » et d’incontournables. De ce fait, on peut plus ou moins prendre son temps pour la visiter, quitte à exclure un musée ou deux. Et donc s’orienter sur un hébergement un peu excentré de l’hyper-centre. Ou bien encore sur une location d’appartement où l’on pourra cuisiner et économiser un minimum sur le poste de la restauration.

J’espère avoir pu vous aider si vous êtes dans vos préparatifs de séjour à Oslo. Et en l’occurrence ici si vous cherchez où dormir à Oslo. Je vous souhaite dans tous les cas un bon voyage dans cette capitale, et plus largement peut-être en Norvège !

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *