City-pass pour visiter Prague : alternatives & conseils pour choisir

Prague Card

La Prague Card : city-pass de Prague

La ville de Prague, comme beaucoup d’autre villes européennes, peut être découverte et visitée à l’aide d’un city-pass touristique. L’objectif est alors de :

  • visiter Prague à moindre coût en ce qui concerne les accès aux différents musées, monuments, et activités de la ville.
  • disposer de ses billets en avance. Ceci afin de devoir faire la queue pour les acheter, car Prague est devenue une ville très touristique, à toute période de l’année. Les files d’attente se sont donc allongées en conséquence.

Suite à mon séjour dans cette ville, je reviens dans cet article sur les alternatives de city-pass à Prague. Contrairement à d’autres villes, il en existe trois, aux principes différents. Je reviens donc sur ces trois city-pass de Prague, en précisant leur intérêt, et dans quels cas ils sont intéressants pour sa visite de Prague.

Pass touristiques de Prague : les principes

Que contiennent les city-pass de Prague ?

Intérieur de la cathédrale Saint-Guy du Château de Prague

Intérieur de la cathédrale Saint-Guy

Afin d’être factuel sur les billets que ces city-pass de Prague comportent, je vous partage les prix des principaux éléments que l’on retrouve dans les différents city-pass que l’on peut acheter pour visiter Prague :

  • un billet pour le Château de Prague acheté sur place coûte entre 250 CZK et 350 CZK en fonction du circuit sélectionné (le plus standard étant le Circuit B). Conversion faîte en euros, cela représente environ entre 10 et 15 €. Acheté en avance, le billet coûte 16 € (disponible sur cette page).
  • le billet pour le Musée Juif coûte 350 CZK (environ 15 €). La dénomination de « musée juif » regroupe en fait l’accès à 5 synagogues du quartier juif, ainsi que le cimetière juif.
  • la visite de l’ancien hôtel de ville de Prague coûte 250 CZK (soit une dizaine d’euros). Acheté en avance, le billet coûte 10 € (disponible sur cette page).
  • l’accès au Musée National de Prague coûte 250 CZK.
  • un ticket de tramway, métro ou bus coûte une trentaine de couronnes CZK (soit environ 1,50 €).
  • une visite de la ville dans un bus touristique coûte une dizaine d’euros.
  • une croisière en bateau sur le fleuve Vltava coûte une quinzaine d’euros.

Synthèse pour choisir son pass touristique

Je détaille plus loin dans cet article les trois pass touristiques de Prague. Mais j’indique ici une synthèse pour aller à l’essentiel, et voir rapidement quel pass correspond à quel besoin.

Et j’en inclue également un quatrième au passage. Il n’est pas réellement un pass touristique à proprement parler, mais s’avère intéressant sur le plan du transport (transports en commun dans Prague, et trajet depuis l’aéroport).

Nom et lien du PassAvantage
Prague CardPermet d'accéder à une soixantaine de visites et activités dans Prague, pendant 2, 3 ou 4 jours. Le prix du pass dépend du nombre de jours couverts.
Prague City PassAccès à 4 attractions : Château de Prague, Musée Juif, tour en bus touristique, croisière sur le fleuve Vltava. Ainsi que 25% de réduction sur de nombreuses autres activités. Il est valable 30 jours.
Prague Welcome CardPermet d'accéder pendant 3 jours à un nombre important de musées et sites de Prague, en dehors des principaux.
Carte TransportsAccès en illimité aux transports en commun pendant 3 jours, ainsi qu'un transfert privé entre l'aéroport et son logement.

Récupérer son city-pass de Prague

Cimetière juif à Prague

Cimetière juif

Les trois city-pass de Prague se récupèrent en ville (ou à l’aéroport) dans différents points de retrait. Je les indique plus loin dans l’article, et ils sont mentionnés dans le mail que l’on reçoit après l’achat.

Ce retrait dans Prague est lié au fait qu’il s’agit à chaque fois d’une carte physique, non dématérialisée.

L’avantage de l’avoir acheté en avance est de ne pas à devoir payer sur place un city-pass en couronnes tchèques (avec frais bancaires éventuels).

La Prague Card (ou carte Prague)

Cette Prague Card (ou « carte Prague » en français)  permet d’accéder à une soixantaine d’activités à réaliser à Prague. En fonction de la déclinaison choisie, ce pass touristique permet de réaliser ces activités durant 2 à 4 jours.

Qu’est-ce qui est inclus dans la Prague Card ?

L'intérieur de l'une des maisons à visiter dans la Ruelle d'Or du Château de Prague

L’intérieur de l’une des maisons de la Ruelle d’Or du Château de Prague

Ce pass touristique permet d’accéder à une soixantaine d’activités (visites ou autres) à réaliser à Prague. Vous pouvez retrouver la liste complète sur cette page, mais en quelques mots on retrouve entre autres :

  • l’accès au Château de Prague, via le Circuit B (le plus commun), avec la cathédrale Saint-Guy, la Ruelle d’Or, l’ancien palais royal et la basilique Saint-Georges.
  • le Musée Juif.
  • un panel de musées, comme le Musée National, le Musée de Prague, etc…
  • des activités plus ludiques, comme une croisière en bateau sur le fleuve Vltava, et un circuit de 2 heures en bus touristique.
  • un ensemble de réductions (en général 20%) sur des restaurants, bars, ou d’autres lieux non couverts complètement par cette carte. La liste complète de ces réductions est disponible sur cette page.

Quel est le prix de la Prague Card ?

Pont Charles de Prague et sa tour rive ouest

Le pont Charles et sa tour rive ouest

Compte-tenu de ce mode de fonctionnement, le prix de ce city-pass de Prague dépend du nombre de jours de couverture choisi. Ainsi :

  • pour 2 jours : 62 €
  • pour 3 jours : 72 €
  • pour 4 jours : 83 €

Contrairement à d’autres pass touristiques, on parle bien de jours ici (et non d’heures). Il convient donc, pour l’optimiser financièrement et l’utiliser au mieux, de l’activer au plus tôt le premier jour de sa visite de Prague.

Cette activation se fait lors de la première utilisation (à la première visite donc).

Place de la Vieille-Ville à Prague

Place de la Vieille-Ville

S’agissant d’une carte, ce pass doit se retirer à Prague, dans l’un des 6 points de retrait possibles. On les retrouverez sur ce site vendeur qui les liste clairement.

On peut le retirer notamment :

  • dans un kiosque au Terminal d’arrivée de Prague ouvert de 6h à minuit)
  • sur la place de la Vieille-Ville
  • ou encore au Centre d’Informations du Pont Charles.

Bref, des endroits où l’on passe forcément lors d’un voyage à Prague !

A noter que je mentionne dans cet article pour ce city-pass de Prague le lien sur le site de Civitatis, car la description y est complète. Mais vous pouvez le retrouver également chez GetYourGuide ou Ticketbar si vous avez l’habitude. Il y est proposé aux mêmes prix.

Acheter le Prague City Pass

Principe

Prague City Pass

Prague City Pass

Ce Prague City-Pass, comporte de base les éléments suivants :

  • l’accès au Château de Prague, via le Circuit B. A savoir : l’ancien palais royal, la basilique Saint-Georges, la Ruelle d’Or, et la cathédrale Saint-Guy. City-pass ou pas, c’est le circuit de découverte du Château de Prague le plus standard.
  • l’accès aux différentes synagogues qui composent le Musée Juif de Prague.
  • un tour dans Prague dans un bus touristique. Il ne s’agit néanmoins pas ici du bus dit « hop-on hop-off » où l’on monte et descend où on le souhaite, mais d’une promenade touristique en bus accompagnée de commentaires. Cette activité doit se réserver à l’avance, et il est possible de spécifier le français.
  • une croisière de 50 minutes sur le fleuve Vltava.

Ce pass permet par ailleurs de bénéficier d’une remise de 25% sur un ensemble d’activités que l’on peut faire à Prague. On peut trouver la liste complète sur cette page (en anglais). En synthèse, on retrouve entre autres des excursions à la journée au départ de Prague, des transferts depuis l’aéroport, des visites guidées dans Prague, etc…

En pratique

Level de soleil sur le Château de Prague

Level de soleil sur le Château de Prague

La période de couverture de ce pass est de 30 jours à partir de son activation. Les nuances sont à apporter concernant :

  • le Château de Prague, où les différentes visites incluses dans le Circuit B doivent être réalisées dans les 2 jours après la première entrée. Néanmoins, d’expérience, on fait tout largement en une journée.
  • les visites des différentes synagogues du Musée Juif doivent être réalisées dans les 7 jours après la première visite de l’une d’entre elles.

Concrètement, ce city-pass, une fois acheté, se récupère dans la Vieille-Ville de Prague, au Národní 38. Et au-delà du lien chez Ticketbar, qui permet de l’acheter en payant en euros, vous pouvez obtenir davantage d’informations sur le site internet dédié à ce pass touristique de Prague (en anglais).

La Prague Welcome Card

Principe du city-pass

La Prague Welcome Card : l'un des city-pass de Prague

La Prague Welcome Card (crédit photo : getyourguide.fr)

Je parle de ce city-pass de Prague en dernier car il est assez peu utilisé en réalité. Il convient en effet à un usage bien spécifique.

Cette Prague Welcome Card ne comporte aucun des grands « classiques » à visiter à Prague, notamment dans le cadre d’un premier séjour. Pas d’accès au Château donc, ni à l’ancien hôtel de ville ou aux synagogues.

En revanche il permet d’accéder à une quarantaine d’autres sites parmi lesquels on peut noter :

  • le Clementinum et sa bibliothèque.
  • le monastère de Strahov.
  • de nombreux musées comme le Musée National de Prague, ou encore ceux de Mucha, Kafka, Kampa, etc…
  • le Palais de Troja, des églises, etc…
Tramway à Prague

Tramway à Prague

Mais elle permet également de pouvoir bénéficier des transports en commun (métro, tramway, bus) pendant 72 heures. Cette période de 72h d’utilisation des transports démarre à partir de la première utilisation d’un transport en commun.

La Prague Welcome Card s’active lors de la première visite, et elle est ensuite valable encore durant les 3 jours suivants.

Elle couvre donc 4 jours en tout. Comme pour la Prague Card, il convient de l’activer au plus tôt lors de sa première journée de visite, afin de l’optimiser au maximum.

S’agissant d’une carte, elle doit se retirer en ville. Il existe deux points de retrait dont le principal se situe dans l’Office du Tourisme situé près de la gare et du Musée National de Prague. Pas de retrait possible à l’aéroport en revanche ici, contrairement à la Prague Card.

Intérêt de ce pass touristique

Une bibliothèque du Monastère de Strahov de Prague

Une bibliothèque du Monastère de Strahov

Compte-tenu du fait qu’elle n’inclut pas les grands classiques à visiter à Prague, elle est surtout destiné aux voyageurs souhaitant :

  • profiter au maximum des transports en commun (du moins durant 72 heures).
  • visiter Prague en profondeur, avec un accès à de nombreux musées et sites de la ville.

De ce fait, il convient d’acheter ce city-pass de Prague dans les bonnes circonstances.

L’acheter pour ne profiter que de l’accès à 2 ou 3 musées peut en effet amener à un sentiment d’inutilité. C’est pour cela qu’il est plutôt « mal noté » par les utilisateurs d’ailleurs, même si dans les faits, lorsqu’il est bien utilisé, il est rentable financièrement !

La pass Transports dans Prague

Chauffeurs de navettes privées à l'aéroport de Prague

Chauffeurs de navettes privées à l’aéroport de Prague

Je l’ai mentionné dans la synthèse plus haut : il existe un pass Transports, proposé par Ticketbar, regroupant :

  • l’accès aux transports en commun dans Prague, en illimité pendant 3 jours. Cela couvre donc le métro, les tramways, et les lignes de bus.
  • un transfert privé (type taxi) entre l’aéroport de Prague et son logement en ville, en aller-simple.

Sur le plan économique, le prix de ce pass varie en fonction du nombre de personnes (on ne paye pas plusieurs fois le taxi…).

Carte de transports à Prague

La carte de transports à Prague proposée par Ticketbar

Concrètement, pour 2 personnes, il coûte 60 € en tout, sachant que :

  • un ticket de transport en commun coûte environ 1,50 €. Soit 15 € par jour, pour 2 personnes, si on le prend 5 fois par jour. Et donc 45 € pour 3 jours.
  • un trajet via un transporteur privé coûte une vingtaine d’euros (cf : cette prestation, que j’ai testée et approuvée soit dit en passant 🙂 ).

Bref, il est rentable si :

  • on utilise au moins 5 fois par jour les transports en commun. Ce qui peut vite se faire pour une ville comme Prague, relativement grande, et où certains quartiers se trouvent sur les hauteurs.
  • et que l’on souhaite opter pour un transporteur privé pour rejoindre son logement depuis l’aéroport, par facilité.

Concrètement cette carte est remise par le chauffeur qui prend en charge à l’aéroport. On n’a donc rien à retirer dans Prague pour cette carte de transports.

Mon avis sur l’achat d’un city-pass à Prague

Pour quel type de visite de la ville ?

Tramway dans la Vieille-ville de Prague

Tramway dans la Vieille-ville de Prague

Les city-pass qui existent pour visiter Prague sont différents les uns des autres. Ils s’adaptent à différents types de séjour à Prague. Ainsi :

  • la Prague Card permet de profiter pleinement des richesses culturelles de Prague. Pour ceux qui ont l’habitude de disposer d’un city-pass qui permet de découvrir en profondeur une ville, c’est vers celui-ci qu’il faut s’orienter.
  • le Prague City-Pass permet de disposer de base d’un ensemble d’activités bien précises (Circuit B du Château, synagogues et cimetière du quartier juif, bus touristique et croisière sur le fleuve Vltava). Il est par ailleurs intéressant financièrement si l’on souhaite profiter d’autres activités à Prague, car il permet de bénéficier d’une réduction de 25% sur celles-ci. Il vaut le coup si le contenu auquel il permet d’accéder vous intéresse, mais reste malgré tout spécifique de base avec l’inclusion du bus touristique et de la croisière.
  • la Prague Welcome Card permet de disposer d’un accès pendant 3 jours à un nombre importants de musées et sites de Prague, parmi les moins incontournables. En fonction de ce que l’on a envie de voir et faire il peut représenter une alternative à la Prague Card. Mais dans tous les cas, il est destiné également aux voyageurs souhaitant profiter de Prague au maximum.

Quelques différences entre la Prague Card et la Prague Welcome Card

Vue sur Prague depuis la tour astronomique du Clementinum

Vue sur Prague depuis la tour astronomique du Clementinum

Ces deux city-pass de Prague ont un principe similaire, et l’on pourrait passer du temps à vouloir les comparer. Concrètement, parmi les éléments notables de comparaison :

  • la Prague Card inclue le Château de Prague, le Musée Juif et la visite de l’ancien hôtel de ville. Bref des incontournables à voir à Prague, du moins lors d’une première découverte de la ville.
  • la Prague Welcome Card inclue les accès au Clementinum et au monastère de Strahov. Ces deux sites sont connus pour abriter chacun une belle bibliothèque. Pour les avoir vues, elles sont en effet vraiment très belles.

La seconde permet par ailleurs d’accéder à de nombreux musées, qui ne sont pas dans la Prague Card. Ou du moins qui le sont sous forme d’une réduction sur le prix (exemples : musées Kafka et Mucha).

Pour combien de temps à Prague ?

Le Pont Charles de Prague

Le Pont Charles de Prague

Le nombre de jours que l’on passe à Prague influe sur le choix du bon city-pass :

  • la Prague Card se décline en 2, 3 ou 4 jours. Par ce mode de fonctionnement c’est le city-pass le plus souple pour visiter Prague. Que l’on visite Prague en 2, 3, 4 ou plus de jours, il peut s’utiliser sur tout ou partie de son séjour.
  • la Welcome Card couvre 3 jours, et n’inclue pas les principales visites à faire à Prague. Elle convient donc pour un séjour de 4 jours minimum, où l’on souhaite profiter de Prague au maximum.
  • le Prague City-Pass permet davantage de souplesse dans le temps. Du fait de sa validité pendant 30 jours, on n’est pas dans un mode de carte active pendant un certain nombre de jours restreint. Il convient donc à tout type de visite de Prague, même si 2 jours sont un minimum à mon sens pour profiter de tout ce qu’il contient de base.

J’espère avoir pu vous éclairer avec cet article sur les city-pass de Prague. Si vous êtes ici, c’est qu’il y a des chances que vous soyez dans vos préparatifs d’un voyage à Prague. N’hésitez pas dans ce cas à consulter mon article sur ma visite de Prague en 3 jours : j’y partage mon programme et mes conseils 😉 . Et je vous souhaite un bon séjour dans cette belle ville !

Pont Charles de Prague au lever de soleil

Pont Charles de Prague au lever de soleil

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *